L’actu du sport mécanique du 5 février 2024

Par Emmanuel Rolland | Le 06/02/2024 | Actu | News | Sports mécaniques

Formule : Lewis Hamilton chez Ferrari, le transfert de la décennie !

La nouvelle a fait l’effet d’une bombe la semaine dernière : Lewis Hamilton, sept fois champion du monde de F1, quittera l’équipe Mercedes à l’issue de la saison 2024, après 12 saisons sous les couleurs du constructeur allemand, pour rejoindre l’écurie Ferrari dès 2025 aux côtés de Charles Leclerc, dans le cadre d’un contrat « pluriannuel ».

L’annonce a constitué une véritable onde de choc dans le milieu de la F1, alors que Hamilton semblait lié à Mercedes, une équipe qu’il a rejoint en 2013, jusqu’à la fin de sa carrière. Le pilote britannique laisse donc une écurie avec laquelle il a remporté six de ses sept titres mondiaux, et pas moins de 80 victoires en Grand Prix pour embrasser un nouveau challenge avec la Scuderia Ferrari, avec laquelle il s’est engagé sur plusieurs saisons à partir de 2025, pour une durée non dévoilée toutefois.

Cette annonce sensationnelle fait suite à l’officialisation la semaine dernière de la reconduction de contrat de Charles Leclerc chez Ferrari, un accord qui pourrait s’étendre jusqu’à fin 2029.

On rappellera que Frédéric Vasseur, le directeur de la Scuderia Ferrari, connaît bien Lewis Hamilton, pour avoir fait rouler (et couronner) le pilote anglais en Formule 3 (2005) et en GP2, ancien nom de la Formule 2 (2006), lorsque Vasseur dirigeait la structure ASM/ART Grand Prix, qu’il a d’ailleurs fondée.

Hamilton F1
Credit-F1

Sainz sur la touche

L’arrivée de Hamilton chez Ferrari en 2025 met de fait l’autre pilote de la Scuderia, Carlos Sainz Jr, sur la touche pour la saison prochaine. Sainz, dont le contrat avec Ferrari expire fin 2024, devra aller voir ailleurs à la fin de cette saison, mais on dit le pilote espagnol en contacts rapprochés avec Audi, qui arrivera officiellement en Formule 1 en 2026, après une année de transition et de préparation avec l’écurie Sauber en 2025.

Qui pour remplacer Hamilton chez Mercedes après 2024 ?

Le départ de Lewis Hamilton laisse Mercedes dans l’embarras, avec maintenant la lourde tâche de trouver qui remplacera le Britannique aux côtés de Georges Russell l’an prochain. Pour l’heure, plusieurs candidats se dessinent : Esteban Ocon, pilote Alpine mais qui a toujours gardé des liens très étroits avec Mercedes et Toto Wolff ; Alex Albon, qui fait un excellent travail depuis plusieurs saisons chez Williams, écurie partenaire de Mercedes, mais aussi… Fernando Alonso. Si l’équipe Mercedes veut tenter un choix audacieux, elle pourrait lancer dans le grand bain sa jeune pépite Kimi Antonelli. A 17 ans, l’espoir italien, couvé par la firme à l’étoile, effectuera cette saison ses débuts en Formule 2, après avoir remporté la F4 Italie et la F4 Allemagne en 2022, puis la FRECA (Formula Regional Europe by Alpine).

Haas a dévoilé les premières images de sa monoplace 2024…

Dans toute cette effervescence, l’écurie Haas a dévoilé en fin de semaine dernière les premières images de sa monoplace de F1 pour 2024, la FV-24. La structure américaine, qui poursuit son partenariat moteur avec Ferrari, aborde cette saison avec un nouveau directeur, Ayao Komatsu, qui aura la lourde tâche de succéder au truculent Gunther Steiner, débarqué par le propriétaire Gene Haas en ce début d’année. Nico Hülkenberg et Kevin Magnussen seront une nouvelle fois associé chez Haas en 2024.

HaasF1Team
Credit : Haas F1 Team

… Et Williams présente la FW46

Ce lundi, c’était au tour de Williams de présenter sa monoplace 2024, la FW46, qui sera pilotée par Alexander Albon et Logan Sargeant cette saison, le duo de l’an passé ayant été reconduit pour cette nouvelle campagne. Comme ses devancières, la FW46 sera propulsée par un moteur Mercedes.

Credit : Williams F1

… et Sauber passe au vert

C’est également ce lundi que Stake F1 (anciennement Alfa Romeo-Sauber) a dévoilé ses nouvelles couleurs pour la saison 2024. Après la fin du partenariat avec Alfa Romeo – et en attendant d’être absorbée par Audi en 2026 -, l’écurie suisse Sauber change de couleurs, et passe au vert avec une monoplace C44 qui arbore une livrée verte évoquant le service de streaming video Kick.com, soutenu par le groupe Stake, désormais sponsor titre de l’écurie basée à Hinwill, en Suisse. Valtteri Bottas et Guanyu Zhou, déjà associés sous les couleurs Alfa Romeo lors des deux dernières saisons, seront à nouveau équipiers cette saison.

Un Caribéen en Formule 1

Originaire de la Barbade, Zane Maloney intègre la Sauber Academy, et devient réserviste en Formule 1. A 20 ans, le natif de Bridgetown a terminé vice-champion de Formule 3 en 2022, et a terminé dixième l’an passé pour sa première saison en Formule 2. Il disputera sa deuxième campagne dans la série en 2024 avec l’équipe Rodin Motorsport, en parallèle de ses activités avec Sauber. A noter qu’un autre pilote originaire de la Barbade, Kyffin Simpson (19 ans), effectuera lui ses débuts dans le championnat américain IndyCar avec la prestigieuse équipe Chip Ganassi Racing cette saison.

Crédit : Stake F1 Team

Le Grand Prix du Japon à Suzuka jusqu’en 2029

Le circuit de Suzuka a signé un accord avec la F1 pour accueillir le Grand Prix du Japon pour cinq années supplémentaires. Le contrat actuel, qui portait jusqu’à cette saison 2024, est donc étendu jusqu’à 2029.

Rallye-Raid : Dacia a présenté son nouveau Sandrider en vue du Dakar 2025 avec Loeb

Dacia a profité du Salon Rétromobile de Paris pour présenter son nouveau prototype Sandrider, avec lequel Sébastien Loeb disputera le Dakar 2025 dans un an. Un véhicule développé en partenariat avec Prodrive, et basé sur le Hunter de cette dernière équipe. Le Dacia Sandrider sera équipé d’un moteur V6 turbo de 3 litres initialement conçu par Nissan. Après plusieurs années à évoluer avec Prodrive en rallye-raid, Sébastien Loeb portera ainsi officiellement les couleurs de Dacia dans la discipline à partir de cette saison, puisque le champion français sera engagé en championnat du monde de rallye-raid. Dacia engagera également deux Sandrider dès cette saison pour Nasser Al-Attiyah et Cristina Gutierrez.

Credit : Dacia

Motocross : Marc Quentin Prugnières en MX2 avec F&H Racing Team

Sixième du championnat d’Europe de motocross EMX250 l’an passé, le jeune Réunionnais Marc Quentin Prugnières passera à la vitesse supérieure en 2024, en s’engageant en championnat du monde de motocross MX2 avec l’équipe néerlandaise F&H Racing Team.

« Je suis très heureux d’avoir signé avec F&H Racing Team, de pouvoir travailler avec des gens professionnels et motivés et maintenant il est temps pour moi de travailler dur pour la saison », se réjouit Quentin Pugnières. « Les premiers jours d’essais et de roulage avec ma nouvelle moto ont été très bons, je m’habitue très vite aux motos F&H et nous continuons à nous connaître au sein de l’équipe jour après jour. J’attends avec impatience la nouvelle saison 2024 qui arrive à grands pas ! »

La saison de championnat du monde MX2 débutera le 10 mars prochain en Argentine, et Pugnières sera au départ des 20 épreuves du calendrier.

Credit : FH-Racing-Team

Enduropale du Touquet : Frustration pour Arno Cazet

Le Réunionnais Arno Cazet était engagé au départ de la 48e édition de l’Enduropale du Touquet ce week-end au guidon d’une moto Gas Gas. Intégré à la Filière France Haut-Niveau dans la catégorie motocross Espoir 85cc, Arno Cazet a manqué de réussite sur la plage du Touquet, pour la dernière manche du championnat de France Sable. Après un bon départ, et une belle bagarre durant les deux premiers tours avec le futur vainqueur de la catégorie Espoir, Sleny Goyer, il est percuté par un retardataire ayant perdu le contrôle de sa moto. Cazet éprouve des difficultés à repartir, et perd un temps énorme dans l’incident. Reparti à l’attaque, il chute dans le dernier tour et perd encore des positions, pour terminer finalement au huitième rang chez les Espoirs. Il termine quatrième du championnat de France Sable Espoirs.

Rallye Réunion : Sébastien Lafuteur de retour aux affaires en 2024

Absent de la scène des rallyes réunionnais depuis 2022, Sébastien Lafuteur effectuera son retour à la compétition en 2024. Après avoir piloté des Mitsubishi Lancer Evo IX, Skoda Fabia R5 puis une Volkswagen Polo GTI R5, ce dernier a opté pour une Citroën C3 Rally 2 en provenance de Citroën Suède. Sébastien Lafuteur n’a pas encore communiqué le nom de son copilote pour cette saison.

Article de la semaine dernière

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C3
18 320 €
22 820 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS 7 CROSSBACK
55 180 €
71 180 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C3 AIRCROSS
23 940 €
30 330 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez nos bons plans autos en exclusivité et le meilleur de l’actu auto/moto en Outre-mer, chaque dernier jeudi du mois !

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *