Course de côte du Marin : du show et des crash

Par Gianny Gabriel | Le 07/03/2023 | News | Sports mécaniques

  • Partager l'article sur :

C'est la rentrée des sports automobiles en Martinique. Tout comme la Formule 1, la saison sportive automobile se calque sur l'année civile et non l'année scolaire comme les sports collectifs. Tout comme la Formule 1, la première course de la saison avait lieu ce dimanche 5 Mars 2023, mais tous n'étaient peut être pas encore fins prêts pour cette course de côte du Marin.

Une hécatombe…

Une première sur le millésime 2023 ! La course de côte du marin accueille non seulement les pilotes de la catégorie « moderne » mais aussi quelques VHC (Véhicules Historiques de Compétition) et des Kartings en démonstration. 

Mais avant même le départ de la course, certains pilotes ont du jeter l’éponge. C’est le cas de Guy-Raphael Pain, Yannick PAM et Mickael Josephine-Francois en catégorie Moderne. Le dernier cité n’a pu participer à sa premiere course de côte, lui qui est habitué aux Runs notamment en Guadeloupe. Du coté des VHC, c’est Maxime Daire qui a brillé par son absence. Dommage, de nombreux passionnés attendaient aussi la Ford Escort MK2 RS 2000.

Du coup, il n’y aura que 11 pilotes au départ en moderne et 3 en historique.

Une liste d’abandons qui va s’allonger avec la casse de l’embrayage de Anthony Cossou dès la première montée d’essais. Le pilote de la Clio Williams n’a pu réparer et n’a pu participer aux montées de classement.

Des prouesses de pilotage et mécaniques

Pour faire le meilleur classement possible il faut aller vite…avec un véhicule qui roule bien ! Autant où la plupart des concurrents ont eu une journée relativement tranquille mécaniquement parlant, ce n’est pas le cas de tous ! Notamment les deux pilotes des monoplaces Jema 630 GTS. Un cardan qui casse dès la montée libre, et des freins qui restent bloqués par moment ont plongé les mécanos de la seule féminine du plateau dans une mécanique permanente. Épargnée lors d’une montée, Katia Dumar a pu valider un très bon temps qui lui permet de terminer à la seconde position au Général ! Énorme récompense pour tout le travail fourni, notamment au niveau de la mécanique. 

D’autant plus qu’elle a frolé la sortie de route lorsque les roues se sont bloquées sur un freinage lors de la 3e montée de classement. 

 Un autre pilote de Jema 630 GTS a été la proie des problèmes mécaniques. Pour Cédric Noblet, c’est la rotule de direction qui lache en pleine montée et force le pilote a une prouesse de pilotage pour maintenir l’auto sur la route, mais aussi une prouesse de mécanique pour réparer la pièce cassée et repartir dans les temps impartis ! Le tout, pour terminer 3e à 5 petits centièmes de secondes de Katia Dumar.

Course de côte du Marin : Rodrigue Théodore, encore…

Rodrigue Théodore, encore…

Vous l’aurez bien compris c’était serré pour la deuxième et la troisième place. Et pour augmenter ses chances de bien figurer, il fallait réussir à faire le maximum de montées possibles pour chercher à s’améliorer. Et c’est ce qu’a réussi à faire Rodrigue Théodore qui s’impose largement. Il a engagé l’Alpine qui lui a permis en fin de saison dernière de marquer les quelques points suffisants à son titre de champion 2022. Une Alpine dont il continue la prise en main, elle-même facilité par de nouveaux réglages de l’ingénieur mécano. Il est satisfait, notamment parce qu’il bat son temps effectué les années précédentes, notamment avec la Polo Rallye 2 habituelle. 
Vous l’aurez compris il est suivit par les Pilotes JEMA : Katia Dumar et Cédric Noblet. 

Auteur d’une bonne 4e place, Georgi Fagour est sorti de la route à la 4e montée. Sans aucun dégat physique, l’état de son véhicule ne lui permet pas de repartir. Souhaitons bon courage à ce très bon pilote.

Mention spéciale pour Christopher Théodore. Pour sa première course de côte, le frere de Rodrigue a fait mieux que se défendre. En domptant les nombreux chevaux de sa Clio, Christopher termine 5e

6e place pour Frédéric Vives qui continue sa prise en main et en profite pour roder un moteur refait à neuf.

En 7e position on retrouve Emmanuel Dumar, fidèle à lui-même sur sa Maxi Mégane F2000.

Il devance un autre pilote victime d’une sortie de route. Pascal Turinay, venait tout juste de sortir sa nouvelle Subaru Impreza, dont le début du projet n’a que quelques mois. 

9e place pour Thony Thorel qui n’est qu’à 1 centième de seconde du pilote de la Subaru.

Le classement et Top 10 sont conclus par Jean-Christophe Figaro. Ce pilote de la Guadeloupe débute sa deuxième saison en tant que pilote. Habituel copilote de Christophe Coyan en Martinique, Jean-Christophe est passé de droite à gauche et s’amuse comme un petit fou. 

L’équipe Oovango félicite tous ces passionnés et souhaite bon rétablissement aux pilotes victimes de sorties de route lors de cette course de côte du Marin.

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
COROLLA CROSS
36 990 €
46 680 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C4
21 355 €
27 070 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C4 X
25 285 €
31 780 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez nos bons plans autos en exclusivité et le meilleur de l’actu auto/moto en Outre-mer, chaque dernier jeudi du mois !

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *