Michael Joséphine-François : de la mécanique au pilotage

Par Thomas Thurar | Le 01/06/2022 | Actu | News | Passion auto / moto | Sports mécaniques

  • Partager l'article sur :

Michael est un passionné d’automobile depuis son plus jeune âge. En grandissant, il n’a pas arrêté de remplir son palmarès en rajoutant des cordes à son arc. D’abord mécanicien puis préparateur de compétition dans son garage JFM Performance, et désormais pilote sportif, il n’a pas cessé d’évoluer aux côtés de sa fidèle Skyline R33.

Michael Joséphine-François a 37 ans, et dirige le garage JFM Performance à Ducos en Martinique. Né d’un père mécanicien, il est très vite tombé amoureux de l’automobile dans son ensemble. Enfant, il était passionné par l’automobile et son fonctionnement, et n’a jamais cessé d’apprendre sur le tas avec son père, qui lui a transmis une bonne partie de son savoir.

« J’ai eu la chance d’avoir un père qui a su m’expliquer. »

Michael Joséphine-François

Puis petit à petit, il met ses mains dans le cambouis pour se faire ses propres expériences. Un jour, sa curiosité enfantine le pousse à bricoler un moteur de tondeuse, pour en comprendre le fonctionnement. Aux côtés de son père, il apprend le rôle de chaque pièce dans ce moteur, et commence à en saisir le fonctionnement. Une nouvelle passion est née, la mécanique de compétition.

La préparation automobile, un métier de passion

La mécanique de compétition est une spécialité qui vise à modifier les performances d’un véhicule pour l’adapter à une certaine pratique. Les modifications se concentrent essentiellement autour du châssis (tenue de route, aérodynamisme, freinage) et sur le moteur, pour rendre le véhicule plus apte à la discipline exercée. Un apprentissage long et rigoureux, qui nécessite beaucoup de passion et de sérieux. Pour pouvoir atteindre ses objectifs, Michael est allé parfaire son savoir automobile dans une école adaptée.

Pendant un an, il étudie à l’école de la performance à Nogaro, en métropole. Dans le cadre de son BTS il a vécu en immersion dans le monde de la préparation automobile de compétition. À son retour en Martinique, le jeune mécanicien n’a pas arrêté de pratiquer. Sa première œuvre est une Renault GT5 Turbo, préparée pour le rallye. De quoi faire ses preuves dans ce domaine. Plus tard, il réalise un de ces rêves d’enfant : il fait l’acquisition d’une magnifique Nissan Skyline R33. Une voiture qu’il va pousser dans ses retranchements en modifiant sa puissance a un niveau impressionnant.

La R33 de Michael Joséphine-François

Après une modification totale du moteur, il ne reste presque plus rien d’origine. « Le seul truc qui reste d’origine ce sont les caches moteur » rajoute Michael avec le sourire. Avec ses 240 ch d’origine, le bolide frôle désormais les 1000 ch. Mais pour utiliser son bolide dans la vie de tous les jours, il a dû brider son monstre de puissance. Pour une utilisation quotidienne, il limite la puissance de son véhicule à 570 ch, ce qui est déjà conséquent.

Le véritable bolide qu’il a modifié de ses propres mains a fait naÎtre une nouvelle passion chez le préparateur automobile : la compétition automobile. Après avoir passé longtemps a préparer des voitures pour la compétition, il décide en 2019 d’y prendre part et de participer à des runs. Il participe à sa première compétition en Guadeloupe, le Run Trophy où il finira premier de la catégorie supergaz, catégorie des plus grosses cylindrées. À croire que ce mécanicien/préparateur/pilote sait tout faire. Pourtant, il nous raconte avec nostalgie son premier départ en course, qui ne l’avait pas laissé de marbre. Après un violent départ, il se rappelle avoir soufflé « Wow… C’est donc ça une voiture de 1000 chevaux… ».

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS7 CROSSBACK
55 180 €
71 180 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
SUZUKI
JIMNY
23 980 €
27 670 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS3 CROSSBACK
38 890 €
48 890 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *