Rallye National des Champions 2022 Martinique : Succès Populaire !

Par Redaction | Le 06/12/2022 | News | Sports mécaniques

  • Partager l'article sur :

La 12e édition du Rallye des Champions (2022) disputée le weekend dernier a tenu toutes ses promesses ! De quoi conclure une 40e année de l’ASA Tropic comme il se doit. Ce rallye a débuté dès le mardi à la villa FL à Californie ou les 19 équipages inscrits ont pu être présentés. Parmi eux, deux invités de l’hexagone et un de la Guadeloupe. Ces trois équipages font partie des favoris.

Vendredi après-midi sur le parking du stade Georges Gratiant au Lamentin, lors des vérifications techniques et administratives, le public a pu découvrir les différents bolides, surtout ceux des invités… Une fois les vérifications faites, les équipages vont partir pour 14 spéciales réparties sur deux étapes. La première vendredi soir avec deux passages sur la spéciale Robert-François. Puis le samedi dès l’après midi le rallye traversera plusieurs communes. Des communes telles que le Robert, le Lamentin, le gros Morne, le Carbet, le Vert pré, le Morne Rouge, Ajoupa Bouillon, le Lorrain pour terminer en beauté à Basse Pointe.
Tous ces bolides ont été admis pour prendre le départ du Rallye des Champions 2022. Malheureusement tous n’ont pas pu rallier l’arrivée…

De nombreux abandons sur ce Rallye des Champions 2022

C’estoNotamment le cas de l’équipage Dumar/Dumar qui abandonne dès la première spéciale vendredi. Cela à cause d’un problème au niveau de sa boîte de vitesses.

Autre abandon, ou plutôt double abandon ! l’équipage Fagour/Sébastien. 
Le premier au départ de la première étape à cause d’une durite de liquide de refroidissement.
Ces derniers réparent et partent en super rallye lors de la 2e étape. Mais cette fois c’est une rotule de direction cassée qui pousse l’équipage de la Mégane à jeter l’éponge.

Anthony Cossou et Jory Tismon abandonnent eux aussi dès la première étape a cause d’un souci mécanique. Même sort pour les équipages Rosette/Casamayou et Christopher THEODORE / Jonathan CARIUS. Tous abandonnent dès la première étape. Pour l’équipage Pain/Absalon, c’est au début de la deuxième étape qu’ils jettent l’éponge

Grosse déception pour les deux équipages des Subaru. Jean-Marc Labeau et Matthias Marie-Louise abandonnent à l’issue de la 7e spéciale alors qu’ils avaient enchainé de beaux temps.

Énorme frustration et tristesse pour Frédéric Vives et Patrice Léopoldie, eux aussi sur Subaru. Leur véhicule a refusé de démarrer au départ de l’ultime chrono du rallye

Deux autres équipages ont abandonné à la première étape, mais ont pu réparer et être à l’arrivée finale du rallye. On y revient sous peu.

11 équipages réussissent à boucler le rallye

Du coup, ce sont 11 équipages qui ont pu boucler ce rallye qui s’annonçait spectaculaire, et ce dès le vendredi. Une spéciale au départ du Robert qui passe a des endroits spectaculaires du François, avait comme conséquence directe de drainer une foule immense.
Sur le plan sportif et technique, la typologie de la spéciale permet aux chevaux de s’exprimer. Mais si certains ont dû abandonner à cause de soucis techniques, d’autres n’ont été eux que ralentis par ces soucis.

Thomas et Aurélie Badel, épargnés par les soucis mécaniques, ont signé le meilleur temps dans la première spéciale. Mais dans le second chrono, c’est Frédéric Pardo et Thibaut de la Haye qui répliquent. Du coup, à la fin de la première étape, les deux équipages ne sont séparés que de 7 dixièmes de secondes, à l’avantage de Thomas Badel. Pour ce dernier, c’est pourtant la prudence qui était de mise. 
Pour Frédéric Pardo, second a moins d’une seconde, il fallait etre appliqué lors de cette première étape.
Sur le podium à l’issue de la première étape Ghislain et Sabrina Barbier étaient les favoris. Le pilote de la Porsche est victime d’un soucis de direction assistée sur la seconde spéciale. Sur la première il a juste été trop prudent. 

Victime de petits soucis de frein, l’équipage Orosemane/Zéline réussit a hisser la DS3 R5 à la 4e position provisoire. Ils devancent le tandem Théodore/Hildérald qui découvre une Alpine bien différente à piloter.

Willy Nallamoutou Sancho et Philippe Egouy quant à eux, ne sont que 6e. En effet, leur Fabia souffre d’un problème de boîtier papillon, du coup le véhicule est très limité. Dans la plus longue ligne droite du circuit, là ou certains sont à près de 200 km/h, eux il ne dépassent pas 120km/h.

3e et 4e spéciales du Rallye des Champions 2022

Après une bonne nuit de sommeil tout le monde se retrouve à Pelletier pour les 3 et 4e spéciales de ce rallye des champions ! Barbier a réparé et le fait savoir ! Il enchaîne 2 temps scratchs et reprend 10 secondes à la tête de la course. Il passe de 22 à 12 secondes de retard. Devant, le duel Badel/Pardo tourne à l’avantage du Guadeloupéen à la Fabia, qui prend 4 secondes d’avance sur son poursuivant direct.
Juste derrière on retrouve Willy Nallamoutou sancho qui a réparé son véhicule et qui commence à refaire son retard sur Steeven Orosemane.

Sur les deux passages de Fond Capot, Pardo fait le scratch sur la premiere à une demi seconde de Barbier. Dans le second passage, c’est Barbier qui s’impose devant Badel. Du coup, après 6 spéciales disputées c’est toujours Pardo qui est en tête, mais il compte un peu plus de 2 secondes d’avance sur Badel et a peine 7 sur Barbier qui fait une remontée tonitruante.
Willy Nallamoutou Sancho quant à lui, a déjà dépassé Rodrigue Théodore et a en ligne de mire Steeven Orosemane. Son retard à l’issue de la première étape était de 46 secondes, après les 4 premières spéciales du jour, ce retard est passé à 33 secondes.
En 6e place Rodrigue Théodore continue la découverte de l’Alpine sans pression. Bien accroché à la 7e place provisoire, Frédéric Vives est le meilleur des non favoris.
A la 8e place, le Guadeloupéen Lionel Sainte Luce, régulier jusqu’alors fait une sortie de route. Mais après vérification du véhicule, il parvient à repartir.

La spéciale de chanflor à parcourir deux fois elle aussi est très rapide au début puis très technique.
Willy Nallamoutou Sancho en profite pour signer son premier scratch sur le premier passage. A l’issue de la boucle péléenne, il revient à 16 secondes de Orosemane/Zéline. En terminant second du deuxième passage, Willy Nallamoutou Sancho n’a pu faire mieux que Barbier. Grâce au temps effectué sur cette spéciale, le pilote de la Porsche revient à 7 dixièmes de secondes de la tête de la course.
Thomas et Aurelie Badel, sont relégués à près de 16 secondes.

Un beau final pour la saison 2022

Avant d’arriver au Lorrain, les équipages passent par la spéciale morne rouge Ajoupa. Un tracé favorisant la puissance de la Porsche malgré le manque de grip du revêtement. Et ils ne se font pas prier. Ghislain et Sabrina Barbier s’imposent sur ce chrono avec 7 secondes d’avance et pour la première fois les leaders provisoires du rallye ! Bien accroché à sa 3e place, Thomas Badel assiste en arbitre au duel devant lui, mais aussi derrière, avec Willy Nallamotou Sancho qui s’empare de la 4e place, aux dépends de Steeven Orosemane. En 6e place Rodrigue Théodore assure car pour lui c’est le titre qui est en jeu.

 À l’issue de la spéciale très technique, étroite et sinueuse de Fond Cani, et au lever du jour, c’est finalement le tandem Guadeloupéen Frédéric Pardo / Thibault de la Haye qui s’impose.

Ghislain et Sabrina Barbier, à cause de leur problème mécanique du vendredi,  n’arrivent que seconds, mais l’objectif est tout de même atteint.

Toute cette caravane du rallye des Champions 2022 a été accueillie à la salle des fêtes de basse pointe ou tous ont pu se retrouver autour d’un bon buffet, dans une bonne ambiance !

Félicitation au bureau de l’ASA Tropic pour cette année, félicitations aux membres de l’organisation, les commissaire technique, sportifs de piste, les cibistes, la section logistique… Tous ceux qui de près ou de loin ont permis à la réalisation de cette saison et cette compétition, et surtout tous les partenaires sans qui rien n’aurait été possible…

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
YARIS CROSS
26 680 €
29 680 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS 7 CROSSBACK
43 540 €
58 540 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
COROLLA
22 990 €
28 680 €
Voir toutes les annonces

Newsletter

Recevez nos bons plans autos en exclusivité et le meilleur de l’actu auto/moto en Outre-mer, chaque dernier jeudi du mois !

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *