Conduire sur la réserve de carburant : les risques

Par Mario Dakpogans | Le 14/10/2022 | Conseils achat / vente

Quand le contenu du réservoir d’une voiture descend à la limite des 10 %, le voyant rouge indique qu’il y a urgence à passer à la station-service. En effet, quand ce voyant s’allume, cela signifie qu’il vous reste à peu près 50 à 80 kilomètres à rouler selon votre façon de conduire. Cependant, même si cet indicateur reste très pratique, il faut éviter d’en abuser, car ces derniers kilomètres correspondent aussi au fond du réservoir. En effet, il est bien connu que le fond du réservoir accueille généralement les dépôts et les impuretés de carburant. Ainsi, lorsque vous conduisez sur les derniers kilomètres, le moteur fonctionne avec du carburant impropre. Une situation qui n’est malheureusement pas sans conséquence. Cet article présente les principaux risques liés à la conduite sur la réserve de carburant.

Rouler en réserve élève le risque de panne sèche

C’est le premier risque auquel vous vous exposez lorsque vous conduisez sur la réserve de carburant. Il est important que vous sachiez que la jauge à essence n’est pas d’une exactitude absolue. Elle varie souvent en fonction du style de conduite, du carburant mais aussi de la route et plus spécifiquement de la pente. Vous pouvez alors tomber en panne sèche au moment où vous vous y attendez le moins. Et de ce fait, non seulement, vous risquez de causer un accident, mais les autorités routières peuvent aussi vous imposer une amende sans oublier les frais de remorquage. Enfin, inutile de rappeler que la panne sèche peut avoir des conséquences sur le moteur.

La perte en puissance du moteur de votre voiture

Quand vous conduisez sur la réserve de carburant, la pompe à carburant de votre voiture est moins bien alimentée. Le moteur se retrouve alors à rouler de plus en plus à la vapeur d’essence plutôt que le liquide lui-même. Dès lors, votre voiture deviendra moins performante et vous remarquerez qu’elle perd en puissance. Pour finir, vous abîmez aussi la pompe à carburant.

La défaillance des injecteurs

Comme nous l’avons évoqué précédemment, le fond du réservoir de votre voiture comporte des impuretés ou autres saletés. Ces dernières proviennent généralement des cuves de stations essence quand vous faites le plein de carburant dans certaines stations. Le problème, c’est que c’est ce carburant impropre que vous utilisez lorsque vous conduisez sur la réserve. De ce fait, des résidus impropres peuvent alors se retrouver dans le moteur et par conséquent encrasser les injecteurs. Cela est valable même pour un moteur diesel, car le gasoil est plus lourd et des particules grasses encrassent les injecteurs. Malheureusement, le remplacement d’un injecteur coûte très cher.

La défaillance du filtre à carburant

Quand on conduit trop souvent sur la réserve, le filtre à carburant s’use beaucoup plus vite. En temps normal, cette pièce se change tous les 30 000 km. Mais ceux qui roulent fréquemment sur la réserve de carburant sont obligés de les changer tous les 15 000 à 20 000 km. Cette situation vaut aussi bien pour ceux qui ont un moteur à essence que pour un moteur à diesel. Et avec la situation sociale actuelle, il est préférable d’adopter des comportements économiques.

Erreur de carburant : que faire ?

Carburant : les astuces pour en consommer moins !

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
YARIS
20 580 €
23 580 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C5 AIRCROSS
35 870 €
50 870 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C5 AIRCROSS
33 580 €
46 580 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *