Bien customiser sa moto pour réduire les risques

Par Hervé Fitte-Rey | Le 05/07/2024 | Moto

C’est une pratique qui se trouve être populaire parmi les passionnés de customisation dans le motocyclisme. Cela offre une opportunité de créer un modèle de moto unique et de se différencier sur la route. Cependant, derrière la façade de style unique et très individualisé, se cachent de potentiels risques qui méritent d’être observés d’un peu plus près. Dans cet article, nous allons voir les risques inhérents à la customisation de motos et les précautions à prendre pour les éviter.

La sécurité mise à mal et perte d’homologation

Lorsque vous modifiez ou changez un élément sur votre moto pour la personnaliser, vous pouvez sans le savoir compromettre votre sécurité et être en infraction avec la loi. Par exemple, le remplacement de pièces comme les clignotants ou les rétroviseurs qui correspondent aux normes d’homologations. 

Pour être plus clair, vous remplacez les clignotants pour en mettre un autre modèle que vous avez acheté homologués dans une boutique. Le problème est que vous ne les placez pas aux mêmes endroits avec le même écartement. Par conséquent, les autres usagers de la route ne les voient pas. Par ce fait, le véhicule n’est plus conforme. Il en est de même pour les rétroviseurs si vous les remplacez par des plus petits et ainsi, vous réduisez votre champ de vision. De même que l’éclairage, si la moto a été reçue avec une ampoule halogène, vous ne pouvez pas la remplacer par une ampoule au xénon, même si c’est mieux. 

Si vous modifiez la structure de la machine et faite également des modifications sur le moteur, ceci peut mettre à mal votre sécurité et celle des autres usagers de la route. Pour toutes modifications, vous devez toujours faire une déclaration de conformité.

Déclarez la moto customisée, transformée et personnalisée 

La customisation ou la transformation d’un deux-roues, même si tous les changements de pièces effectuées dessus préservent l’homologation, doit être déclarée. Vous avez exactement deux semaines pour faire la déclaration de customisation de la moto à votre préfecture. D’après l’article du code de la route R322-8 toutes modifications de véhicule rendent le certificat d’immatriculation (carte grise) non conforme. En fait, vous devez refaire juste la carte grise qui va correspondre à la nouvelle homologation de votre bécane en utilisant le formulaire Cerfa n°13750*05. Dans ce formulaire, vous y trouverez les modifications qui touchent votre véhicule, comme le débridage moto, etc.  Et n’oubliez pas de signaler toutes les modifications apportées à la moto à votre assureur. Comme cela, il pourra apporter des modifications sur votre contrat d’assurance et sera en mesure de vous couvrir en cas de dommages.

Ce qui est autorisé dans la customisation de sa moto sans faire de déclarations

Il y a des modifications que vous pouvez faire sur la moto afin de la customiser sans être dans l’obligation de changer le certificat d’immatriculation. Vous pouvez : 

  • refaire la peinture de votre deux-roues en changeant la couleur et même les plastiques. À savoir que si la couleur de la moto est demandée sur le formulaire pour obtenir le certificat d’immatriculation, le code couleur n’apparaît pas sur la carte grise. Cela vous laisse libre dans votre créativité ;
  • compléter votre bécane avec des accessoires, comme un Top-case, un sabot moteur, une selle confort, revêtement de selle, etc ;
  • apposer sur votre moto des autocollants design (kit déco), comme la peinture, c’est libre.

Une maintenance compliquée

C’est quand même une évidence, toutes les motos qui sont customisées et donc personnalisées peuvent être compliquées à entretenir. Certaines pièces peuvent nécessiter des réglages bien précis et à moins que vous soyez mécaniciens moto cela risque d’être difficile. De plus, trouver des pièces de rechange compatibles peut être compliqué et revenir cher à l’achat si vous êtes dénués de réseau dans la customisation.

Customiser une moto peut être très onéreux

Il faut le dire, customiser, personnaliser un deux-roues peut devenir un gouffre financier. Les motards qui ont le courage de se lancer dans des projets de personnalisation, comme le “Café racer”, peuvent constater que les coûts montent vite en flèche. Cela va des pièces haut de gamme, à l’achat d’outils spécialisés et au passage dans des mains de professionnels pour tout ce qui touche à la structure de la moto, mais aussi à la peinture. Le budget peut vite exploser. Si vous souhaitez vous lancer, faite une estimation financière avant, afin d’établir un budget réaliste.

Que dit la loi ? 

La loi est très claire. Piloter une moto qui n’est pas du tout conforme à son certificat d’immatriculation est puni par la loi. Dans le cas d’un contrôle routier, les forces de l’ordre vous prennent avec une moto customisée et votre carte grise n’est pas conforme. Vous qui êtes le conducteur, vous êtes exposés à une contravention de 4e classe. Vous risquez également la confiscation de votre machine. Si vous avez changé vos rétroviseurs, vos clignotants et que l’installation est propre, avec les bonnes dimensions et surtout sécuritaire, cela devrait être bon. Petit conseil, comme on dit : “Faut peut-être pas tenter le diable !”, notamment avec l’arrivée du contrôle technique moto.

Customiser sa moto est sûrement une activité passionnante et gratifiante, mais il y a quand même des risques sécuritaires à ne pas négliger. Il est important de prendre conscience de ce que cela peut entraîner pour vous et celles des autres usagers de la route de customiser sa moto. Évidemment, la maintenance et le côté financier ne sont pas à oublier. La customisation d’une moto doit bien respecter la réglementation et être déclarée. En adoptant une approche bien réfléchie et prudente, tous les motards peuvent jouir des intérêts de la customisation tout en minimisant les risques pour la sécurité, mais aussi pour le portefeuille. Bonne route à tous.

Hervé Fitte-Rey
  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS 7 CROSSBACK
34 000 €
60 590 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
PEUGEOT
2008
17 900 €
 
Voir toutes les annonces
Guyane
Bon plan oOvango
AUDI
Q5
46 600 €
 
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez nos bons plans autos en exclusivité et le meilleur de l’actu auto/moto en Outre-mer, chaque dernier jeudi du mois !

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *