Trail, les nouveautés 2022

Par Pauline Delnard | Le 18/05/2022 | Moto

Tout d’abord, le trail depuis toujours inspire le sentiment d’évasion et incite les constructeurs à concevoir des motos. Non plus directement inspirées de routières, mais conçues à partir des vraies machines tout-terrain que sont les motos d’enduro. 

Huqvarna

Norden 901 : une aventurière polaire.

Au niveau esthétique :

Parlons un peu histoire… la firme suédoise Husqvarna commence à fabriquer des motos en 1903. Pierer Mobility  possédant déjà KTM, rallie la firme Husqvarna à la sienne en 2013 ; c’est ainsi pour cela que l’on retrouvera beaucoup de similitudes à KTM notamment en termes de suspensions, ergonomie et moteur. Ce trail nommé Norden 901 opte beaucoup plus pour un style rallye Dakar. On le remarque grâce à son esthétique ; une face avant très haute, des grandes jantes à rayons et un sabot moteur imposant. Ses carénages latéraux sont de bonnes tailles afin de protéger le pilote des projections directes de poussière ou de sable. Alors, sa face avant est composée d’un bloc optique repris à la svartpilen, couplée à des feux de brouillard, une bulle relativement haute et des pare-mains de série. Cette suédoise vous est proposée en un unique coloris : Jaune/Gris/Blanc.

Au niveau moteur :

Bicylindre parallèle, double arbre à cames en tête et 4 soupapes par cylindre, dans un bloc de 889 cm3, d’un alésage et d’une course de 90,7 x 68,8 mm ; il renferme 105 ch à 8 000 tr/min pour 10,20 mkg de couple délivré à 6 500 tr/min. 

Alors, pour sa puissance, on a une belle admission Dell’Orto diamètre 46 mm, couplé à un Ride By Wire très précis. Afin d’absorber les vibrations, cette 901 est dotée de balanciers doubles. On reste sur une boîte de vitesse à 6 rapports, avec une transmission secondaire à chaîne et un embrayage PASC de dernière génération anti-dribble. La firme suédoise offre ainsi un bon compromis entre un moteur à la fois caractériel et souple pour son trail.

Son réservoir d’une capacité de 19L pour une consommation moyenne de 4,5L/100 km lui confère plus de 400 km d’autonomie. On emporte avec nous une grosse capacité d’essence mais il en faut plus pour mettre en défaut cette suédoise ! En effet, afin de ne pas réduire sa maniabilité, son réservoir se prolonge au niveau du moteur ; donc plus vers le bas pour plusieurs raisons : abaisser le centre de gravité ; rendre le réservoir plus fin pour permettre de mieux serrer les jambes lorsqu’on est en position debout. En conclusion c’est un argument primordial dans la constitution d’un trail.

Au niveau électronique :

La Norden n’est pas en reste, elle reste à l’écoute du marché en s’équipant d’un bel écran TFT de 5 pouces. Les différentes informations affichées peuvent être modulées afin d’avoir une meilleure visibilité grâce au commodo gauche. Si vous connaissez la marque autrichienne KTM, vous voyez de suite que cette moto reprend les mêmes commodos. 

On embarque à bord du trail différentes assistances électroniques :

3 modes de conduites :

Le mode Rain active au plus haut les assistances électroniques. La réponse du RBW est très adoucit et limite sa puissance à 80 ch au lieu de 105 ch. Le mode Road permet de bénéficier de la puissance totale du moteur, avec une réponse des gaz plus dynamique. Le mode Off-Road désactive l’ABS à l’AR, permet le patinage de la roue arrière et confère à la Norden une accélération plus franche.

NB : Alors, un 4ème mode vous est proposé : le mode Explore, qui reste en option, pour une plus grande plage de réglage du RBW et du TC. Vous pourrez ainsi profiter d’une aventure extrême en ne comptant que sur votre pilotage ! 

  • RBW : accélérateur à gestion électronique dont la réponse est modulée selon le mode de conduite choisi ; de nombreuses marques optent pour cette évolution plutôt qu’un accélérateur à câble pour plusieurs raisons : gagner en performance grâce à une ouverture d’admission plus précise et gagner en confort de conduite ; puisqu’on n’a plus les frottements liés au câble. 
  • TC : s’active lorsque l’ECU reçoit l’information du capteur détectant la rotation de la roue arrière plus rapide que l’avant. Cela permet d’abaisser la puissance moteur jusqu’à retrouver une bonne adhérence. 
  • Anti-wheeling : empêche normalement le délestage de la roue avant, il est désactivable en mode off-road pour vous permettre des Wheeling ! 
  • Centrale inertielle IMU 6 axes qui optimise les différentes assistances électroniques via ses différents capteurs (inclinaison, assiette…)
  • MSR : permet de réguler la force du frein moteur selon votre utilisation.
  • ABS : de Bosch AG offre une puissance de freinage optimale sur les différents modes de conduites sélectionnés. Il est désactivable à l’arrière, et fortement réduit à l’avant. 
  • Quickshifter : permet la montée et descente de rapports de manière très fluide. 
  • Régulateur de vitesse : disponible également de série, cela peut faire être considéré comme un gadget mais cela reste confortable de pouvoir se détendre les bras lorsque l’on retrouve un peu de route, après une bonne session dans les sentiers accidentés !
  • Une prise 12V accessible au niveau du tableau de bord. Vous pourrez ainsi charger votre téléphone tout en le conservant sur votre guidon si vous utilisez par exemple le GPS.
  • Des feux anti-brouillard : pour un meilleur éclairage de nuit.
  • Application Ride Husqvarna Motorcycles vous permettra de bénéficier de la connectivité Bluetooth afin d’écouter de la musique, accepter les appels entrants, se repérer sur le GPS et même afficher les cartes de navigation ! 

Husqvarna vous laisse un large panel d’options supplémentaires pour partir à l’aventure : des poignées chauffantes, des bagageries, un silencieux Akrapovic et un kit d’abaissement de suspension. 

Au niveau châssis :

Alors, composé d’un cadre treillis en acier au chrome-molybdène, léger et compact ; ce trail est monté sur des jantes à rayons d’une dimension de 90/90/21 à l’avant et en 150/70/18 à l’arrière. Il dispose d’une hauteur de selle entre 85 et 87 mm grâce à son bras oscillant angulaire variable. La selle est large, très moelleuse ; elle conviendra donc aux personnes de grandes tailles en priorité et aux personnes de moyennes tailles de manière limitée (1m70 minimum recommandé) ; une garde au sol de 252mm pour vous permettre de franchir des obstacles très importants et un empattement total de 1 513 mm. Dans sa philosophie, cette moto se destine majoritairement à du off-road, c’est pour cette raison que sa hauteur de selle et sa garde au sol ne peuvent être abaissées.

Son ensemble pèse seulement 204 kg ! 

À l’avant, nous avons une fourche inversée WP APEX diamètre 43 mm, d’un débattement 220 mm, réglable en compression et en détente. Son grand guidon de trail réglable sur 6 positions différentes et son angle de colonne de 25,8° offre au baroudeur une excellente maniabilité. A l’arrière, un mono amortisseur WP APEX d’un débattement de 215mm, réglable en détente et en précontrainte.  On pourrait se demander la raison pour laquelle un aussi grand débattement a été choisi ; mais il s’agit d’offrir au pilote plus de possibilité de réglage afin d’obtenir un compromis entre stabilité et confort pour tous les types de routes qu’il empruntera. 

Au niveau freinage :

Deux disques de 320 mm, mordus par des étriers radiaux 4 pistons à l’avant, Abs Bosch AG ; un mono disque de 260 mm de diamètre, et un étrier 2 pistons, Abs Bosch AG. Les étriers évoluent pour une meilleure performance puisqu’ils sont tirés de l’expérience acquise en motoGP.

Pour conclure, nous retenons quelque uns de ses points forts : sa finition, sa performance moteur, ses suspensions et ses équipements.

Retrouvez plus d’information à La Réunion auprès de la concession Bavaria Moto.

KTM

890 adventure R  

Au niveau esthétique :

On retrouve un phare en forme d’araignée à LED très puissant, des feux additionnels, une bulle haute afin d’assurer votre protection face au vent ; des pare-mains ; des jantes à rayons et un beau tableau de bord TFT signé « Ready to race ». Sa selle bi place est plus fine à l’avant, afin de pouvoir poser aisément pieds à terre ; plus large et moelleuse à l’arrière pour plus de confort.
La selle arrière est tout aussi large, et légèrement inclinée vers l’arrière pour éviter de glisser vers le pilote, si vous envisagez le duo. Sa hauteur de 850 mm la rend accessible aux personnes de moyennes et grandes tailles. La marque propose deux coloris sur cette 890 adventure R : full black et noir/orange. La firme autrichienne assure un large panel d’équipement en option : le topcase ; une ligne akrapovic ; kit de protections ; valises ; poignées chauffantes ; le régulateur de vitesse ; un shifter Up&Down et un pack rallye.

Au niveau moteur :

Bicylindre parallèle, de nouveaux arbre à cames en tête et 4 soupapes par cylindre, dans un bloc de 889 cm3, d’un alésage et d’une course de 90,7 x 68,8 mm ; il renferme 105 ch à 8 000 tr/min pour 10,20 mkg de couple délivré à 6 500 tr/min. Vous l’aurez compris, ces données rappellent fortement la Norden 901.
Pour cette année 2022, cette aventurière augmente en puissance en se dotant de nouveaux pistons forgés à 3 segments, afin d’aider à son refroidissement. Par la même occasion, évitons les mauvaises vibrations qui peuvent contribuer à la fatigue du pilote ; KTM a alors pensé à un nouvel arbre d’équilibrage afin d’avoir un meilleur agrément de conduite. L’embrayage anti dribble PASC de nouvelle génération, vous permettra d’éviter les blocages de la roue arrière tout en gagnant en confort de conduite. On garde une boîte de vitesse à 6 rapports, fluide et une transmission secondaire à chaîne.

Le réservoir de 20L peut s’annoncer déstabilisant mais là aussi, la marque autrichienne a pensé à tout. L’essentiel de sa masse se retrouve sur le côté afin d’abaisser son centre de gravité, garder un réservoir fin au niveau des genoux et surtout offrir au pilote la sensation d’une moto légère et maniable. Une autonomie annoncée à plus de 400 km. 

Au niveau électronique :

KTM reste toujours à la pointe de la technologie en proposant de nombreux paramètres au sein de son bel écran TFT de 5 pouces. Les différentes informations peuvent être modulées afin d’avoir un tableau de bord lisible ; la luminosité est aussi variable. On embarque dans ce beau trail :

  • 3 modes de conduites : Rain, Street et Off-road. Un mode Rallye vous est proposé en option : en quelques mots, il offre l’expérience d’un pilotage le plus pur possible en réduisant voire désactivant quasiment toutes ces assistances électroniques.
  • RBW : un accélérateur électronique dans le but d’avoir une ouverture de papillon précise, on gagne ainsi en réactivité. 
  • MTC : amélioré afin d’éviter les patinages de la roue arrière. Il reste désactivable pour les plus expérimentés. 
  • Anti-wheeling : qui évite le cabrage de la roue avant. Une assistante désactivable pour vous permettre des wheelings. Eh oui, on ne perd pas une miette du côté fun de KTM, cela va de soi ! 
  • ABS : actif en courbe permet de moduler la force de freinage selon le capteur d’inclinaison : on augmente ainsi son efficacité. Le mode Off-road désactive l’ABS à l’arrière et le réduit de manière significative à l’avant.
  • Régulateur de vitesse : un réel confort de conduite après une partie Off-road, il est disponible sur le commodo gauche de manière physique, mais il vous faudra acheter l’option pour pouvoir l’utiliser !  

Au niveau châssis :

Pas d’évolution au niveau du cadre, on garde un cadre en acier chrome-molybdène avec moteur porteur qui offrait sur l’ancienne génération un très bon compromis entre rigidité, stabilité et confort. La boucle arrière treillis d’acier a été renforcée pour pouvoir supporter de lourds bagages et un passager (ce n’est pas pour autant qu’elle s’alourdit, au contraire, la firme autrichienne lui fait perdre un peu des poids). À l’avant, une fourche inversée WP APEX diamètre 48 mm, débattement 200 mm réglable ; à l’arrière, un mono amortisseur d’un débattement de 200 mm réglable en précharge et détente.

On finit sur une garde au sol de 263 mm qui vous permettra bien des franchissements, un empattement de 1 509mm (plus courte que la Norden 901)  et un poids tpf de 210 kg environ.  

Les pneus montés sont d’une dimension de 90/90/21 à l’avant et en 150/70/18 à l’arrière.

Au niveau freinage :

Deux disques de 320mm, mordus par des étriers radiaux avec 4 pistons à l’avant pour plus d’endurance au freinage, Abs Bosch AG ; un mono disque de 260mm de diamètre, et un étrier 2 pistons, Abs Bosch AG.

Pour finir sur cette belle Katoche, nous retiendrons son agrément de conduite supplémentaire, un perfectionnement de certaines de ses assistances électroniques déjà biens efficaces et l’augmentation de sa puissance moteur ! Si vous rêvez de posséder une telle machine dès vos premières années de permis, une version sera compatible en A2.

Grâce à l’expérience de la marque dans les épreuves du Dakar et de l’enduro, cette 890 représente tout le travail fournit pour l’aboutissement d’un trail fun, confortable, agile qui vous accompagnera même dans les sentiers les plus ardus.

Retrouvez plus d’information à La Réunion auprès de la concession Top Moto.

Ducati

DesertX 937

La marque italienne souhaite à travers ce modèle rendre hommage aux anciens trail et c’est un pari réussi puisque nous retrouvons leur design d’époque, pour autant, cette moto a une allure moderne !  

Au niveau esthétique :

Son optique de phare se compose de modules polyellipsoïdes bi-fonctionnels à LED que l’on voit au loin lors des épreuves de Paris-Dakar peut faire penser à WALL-E ! Le confort de selle reste un élément majeur pour de longs roads trips ; perchée à 87 mm, cela réduit son accessibilité puisqu’elle se destinera essentiellement aux personnes de grandes tailles (1m80 minimum).

La DesertX 937 vous est proposée en blanc ornée de liserés rouges.

Divers équipements vous sont proposés en option : protections, des poignées chauffantes, des bagageries…

Au niveau moteur :

Un bicylindre en L à 90°, un double arbre à came en tête, une injection diamètre 53mm, 4 soupapes par cylindre. Cette desertX937 dispose d’un bloc de 937cc, d’un alésage et d’une course de 94X67,5 mm. Le constructeur annonce une puissance de 110 ch à 9250 tr/min et un couple de 92 Nm à 6 500 tr/min pour une puissance disponible à tous les régimes. Le moteur a été affinée de sorte à perdre 1,7kg. La surprise porte sur le réservoir puisque ce trail dispose d’un réservoir initialement de 21L, on part sur une capacité de 29L pour l’année 2022 ! Vous pourrez ainsi partir à l’aventure sur de très longues distances : la panne sèche ne sera pas un problème ! Malgré tout, cette italienne reste fine entre les jambes. En globalité elle s’en sort très bien puisqu’elle affiche un poids total de 224kg tpf.

On dispose d’une boîte de vitesse à 6 rapports, une transmission secondaire à chaine. Nous soulignons la particularité de cette boîte puisque les 2 premiers rapports sont très courts, pratiques pour les passages à très basse vitesse ; et une 6ème allongée afin d’avoir une bonne vitesse de croisière tout en ayant une consommation la plus minimale possible. En effet, la vitesse de pointe est annoncée à plus de 200km/h.

Au niveau électronique :

Tout d’abord cette baroudeuse dispose d’un écran TFT 5 pouces minimaliste dans lequel on embarque un électronique de pointe :

  • 6 modes de conduites : Touring, Sport, Urban, Wet, Enduro, Rally 
  • 4 modes de puissance : Full, High, Medium et Low
  • Anti-wheeling : réduit la transmission de couple à la roue arrière afin d’abaisser la levée de la roue avant.
  • Traction Control : régule la puissance délivrée afin de limiter le patinage de la roue arrière ; bien entendu désactivable pour les parties Off-road.
  • MSR : réguler le frein moteur afin de garder une stabilité en décélération. 
  • Connectivité Bluetooth : essentiel afin de connecter son téléphone au trail via la navigation Turn by Turn, vous pourrez ainsi visualiser aisément votre carte gps, faire défiler votre musique ou prendre des appels.
  • Shifter Up&Down : permettant la montée et descente de rapport 
  • ABS Cornering : réglable sur 3 niveaux avec un mode adaptatif en courbe, répartit la puissance de freinage pour une meilleure performance.

Au niveau châssis :

Cadre treillis tubulaire en acier, une fourche inversée KAYABA diamètre 46 mm, d’un débattement de 230 mm à l’avant ; un mono amortisseur KAYABA d’un débattement de 220 mm à l’arrière. Ce trail est chaussé de pneus de dimension 90/90/21 à l’avant, et en 150/70/18 à l’arrière ; montée sur des jantes à rayons croisées. Ducati prévoit une belle garde au sol de 250 mm pour tous types de franchissements ; un angle de chasse de 27,6° et un empattement total de 1 608mm.

Au niveau freinage :

On dispose d’un double disque de 320 mm, avec des étriers flottants radiaux Brembo 4 pistons, ABS Bosch à l’avant ; d’un mono disque de 265 mm, étrier flottant Brembo 2 pistons, ABS Bosch à l’arrière. Ducati bénéfice de toutes les avancées en matière de freinage afin d’être le plus performant possible sur route et sur du tout-terrain.

Pour conclure sur ce trail atypique, nous retiendrons de cette italienne ; son look très rétro, sa compacité au niveau de son réservoir, son agilité grâce à son grand guidon, son autonomie avec un réservoir de 20L et bien sûr, sa performance moteur. Une version sera également compatible en A2.

Retrouvez plus d’information à La Réunion auprès de la concession Sogecore.

Restez connectés pour la partie 2 ! À suivre…

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
COROLLA
21 990 €
31 990 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C5 AIRCROSS
30 990 €
45 990 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C4
23 490 €
28 990 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.