Thierry Law-Long, triple champion stoppé net !

Par Frédéric Liron | Le 22/07/2021 | Sports mécaniques

  • Partager l'article sur :

Le très attendu 52ème "Tour Auto Rallye de la Réunion" se déroulera le weekend-prochain (23, 24 & 25 juillet). D'ici le départ, nous vous ferons vivre chaque jour de la semaine les coulisses de la course qui s'annonce cette année spectaculaire. Aujourd'hui, focus sur l’un des favoris, le triple champion en titre Thierry Law-Long.

A 47 ans, Thierry Law-Long est le tenant du titre du championnat de La Réunion des rallyes. Avec trois victoires consécutives en 2017, 2018 et 2019 au volant de sa Skoda Fabia R5, il espérait poursuivre sa quête pour entrer dans le cercle fermé des quadruples vainqueurs du championnat réunionnais. Mais il fut stoppé net par la crise sanitaire.

Quatre titres de champion de La Réunion des rallyes, seuls quatre pilotes y sont parvenus, Tony Ricquebourg (1988, 1992, 1995 et 1996), Olivier Payet (1998, 1999, 2008 et 2010), Pascal Ardouin (2003, 2005, 2006 et 2007) et Malik Unia (2000, 2001, 2002 et 2009). Thierry Law-Long est donc bloqué à trois succès, un étage où il côtoie Jacques Thing Leo (1981, 1983 et 1984).

Tout est parti d’un engagement dans le Tour Auto 2001 au volant d’une Renault Mégane coupé. A l’arrivée, une trente-cinquième place et depuis, une ascension régulière avec une équipe de fidèles qui l’a mené vers une franche suprématie depuis trois saisons. Les fidèles, ce sont notamment ses copilotes que l’on compte sur les doigts d’une main, Philippe Reynes pour les débuts, Paul Bellevenue pour la progression, puis Mohammad Noor Balbolia, Bertrand Bonneau et Jean-François Law-Man-Too.

Le 3ème Titre en 2019

Après la Mégane pour un coup d’essai, il y eut les longues années Peugeot et 206. XS d’abord, puis S1600 en 2003, avant la 206 RC qui lui a permis de faire ses classes dans le peloton réunionnais entre 2005 et 2011, juste avant de passer un premier cap en prenant le volant d’une Clio R3, c’était lors du rallye de Saint-Joseph 2012. A ce moment, Thierry Law-Long s’immisce dans le peloton des meilleurs pilotes de l’île, avec Bertrand Bonneau ou Noor Mohammad Balbolia à ses côtés. Ces années en R3 furent importantes, elles lui apportaient aussi son premier titre en groupe R en 2014.

L’ascension était franche et régulière, et prendre le volant de la 207 S2000 lui permettait encore de se hisser de quelques rangs en 2016 et surtout en 2017, l’année du premier titre et le début d’une suprématie régionale sans partage. Le gros mérite de ce premier sacre, c’est de l’avoir obtenu avec beaucoup de régularité contre l’armada Peugeot de François Caillé, avec une 208 T16 et à son bord Damien Dorseuil et Mohammad Noor Balbolia.

Vainqueur pour 17 centièmes en 2018 !

Lors de la dernière manche dans le sud de d’île, Thierry Law-Long devait résister à la pression de Balbo, l’ami de toujours, de Dorseuil et de toute l’équipe Peugeot. Avec Bertrand Bonneau à ses côtés, Law-Long terminait cinquième et prenait les points nécessaires pour obtenir son premier titre de champion de La Réunion, une grosse performance pour celui que l’on appelle aujourd’hui  »le chinois volant ».

Bis répétita l’année suivante avec un second titre des plus aboutis, mais cette fois avec la Skoda Fabia R5 et Jean-François Law-Man-Too dans le baquet de droite. Les débuts furent tonitruants avec trois victoires consécutives d’entrée, et la fin haletante. L’adversaire était une nouvelle fois l’armada Peugeot, mais surtout Christophe Vassor avec l’autre Fabia R5 du plateau. C’est même lui qui occupait la tête du championnat, avant la dernière manche.

La Skoda Fabia R5 championne des Rallyes de la Réunion

Thierry Law-Long écopait pourtant d’une pénalité de quarante secondes en début de course, ce 16 décembre 2018, mais il abordait la dernière spéciale de la saison lors du rallye des 1 000 km au Tampon, avec 93 centièmes de seconde de retard sur Vassor. Pour être champion, le Chinois volant doit remporter le rallye, il en est de même pour Christophe Vassor. Les deux hommes se donnent à fond dans la dernière spéciale, et Law-Long remporte finalement le rallye pour dix-sept tout petits centièmes de seconde, il s’adjugeait du même coup son deuxième sacre, mais voilà vraiment un titre qui ne s’est pas joué à grand-chose !

En 2019, la grosse équipe du championnat venait d’une association entre la CFAO et le Team Stéphane Sam-Caw-Freve, propriétaire d’une Ford Fiesta R5 qui roulait pour la première fois sur l’île. Peugeot s’était retiré sans titre, et Damien Dorseuil était cette fois associé à Kevin Deberge. Thierry Law-Long devait donc une nouvelle fois composer avec une très forte opposition, mais une fois encore, ses performances tout au long de la saison méritaient le titre régional, trois victoires et trois deuxième places.

Quatre fois champion, l’idée demeure

Un titre qui ne fut malheureusement pas fêté, car si Thierry Law-Long devenait une troisième fois champion de La Réunion, le dernier rallye de cette saison 2019 constitua une très triste fin, avec le décès du jeune Kylian sur le bord d’une spéciale.

Depuis comme tout le monde, Thierry Law-Long ronge son frein alors que la voie vers un quatrième sacre consécutif semblait ouverte. Personne sur l’île n’y est encore jamais parvenu. « C’est la vie, il faut l’accepter. C’est au-dessus de nous et même si nous sommes des amoureux du rallye, nous devons respecter tout ce qui se passe, pour ne mettre personne en danger ».

Sa dernière sortie remonte au rallye de La Plaine des Palmistes en septembre dernier. « Seulement 40 kilomètres », tempère-t-il. « Mais pourquoi ne pas intégrer ce rallye et faire un championnat 2020-2021 ? » Il avait terminé deuxième derrière Stéphane Sam-Caw-Freve, et avoue que cet objectif des quatre titres consécutifs est remis à plus tard, mais en aucun cas oublié.

« La reprise sera délicate après plus d’un an et demi sans rouler. On attend, on est impatient, mais il faudra se remettre dans le bain. De toute façon, on prend toujours le départ d’un championnat pour être devant et on essaiera encore. Même si la concurrence pourrait être encore plus fournie, la Skoda sera performante et il y a de belles bagarres en perspective ».

La Fabia R5 est un modèle 2017, elle devra peut-être batailler face à des Ford ou des Hyundai i20 beaucoup plus récentes qui vont investir le plateau. « Nous ferons de toute façon le maximum pour rouler devant ». Pour l’instant, la Fabia R5 est au garage à la maison. « C’est un peu difficile et très frustrant de la voir tous les jours. Espérons que la situation s’améliore vite ».

Thierry Law-Long est loin d’avoir abandonné l’idée d’être le tout premier pilote de rallye à La Réunion, à être sacré champion à quatre reprises consécutives.

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C5 AIRCROSS
35 870 €
50 870 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
LEXUS
IS
29 990 €
30 990 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C4
23 490 €
28 990 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.