Prix du carburant à Mayotte : le département d’outre-mer où le il est le moins cher

Par Nora Godeau | Le 11/04/2022 | Économie et politique

  • Partager l'article sur :

Si Mayotte n’est pas épargnée par la hausse générale du prix du carburant, elle reste le département d’Outre-mer où il est le moins douloureux de remplir son véhicule. Ceci s’explique notamment par la remise de 15 cts par litre du gouvernement couplée à celle de 10 cts par litre offerte par TotalEnergies, l’entreprise qui a le monopole de la distribution de carburant sur l’île aux parfums.

Le monopole de TotalEnergies

Comme dans tout département d’Outre-mer, le prix du carburant à Mayotte sont fixés chaque mois par la préfecture. Avec une petite particularité néanmoins : sur l’île au lagon, TotalEnergies est en situation de monopole. Arrivé en 2003 suite à l’appel d’offre passé par l’Etat, aucune entreprise n’a souhaité venir concurrencer ce géant de l’énergie. « Avant 2003, le dépôt était géré par l’armée et le service par le conseil général. L’Etat a ensuite voulu confier cette mission à une entreprise privée et nous sommes les seuls à avoir répondu. Shell s’étant finalement désisté », détaille Karine Poisson, la directrice générale de TotalEnergies Mayotte. Selon elle, ce manque de motivation des concurrents à venir s’installer sur l’île au lagon s’expliquerait par la très petite taille du territoire (374 km²). Et surtout par le manque de foncier disponible. Un problème qui bloque presque tous les domaines de la vie sociale et économique de l’île.

Le calcul du prix du carburant à Mayotte

Les prix sont calculés sur les 15 dernières cotations des mois précédents. Mais varient naturellement en fonction des cours des carburants et des frais d’approvisionnements. Ils ont donc une partie fixe et une partie variable. En avril 2022, ils ont enregistré une hausse extrêmement rapide et haute. « Ce sont les plus hauts que nous ayons enregistré dans notre historique qui remonte à 2013 », dévoile Karine Poisson. Ceci s’explique naturellement par la crise ukrainienne. Mais pas seulement puisque le prix du baril avait déjà commencé à augmenter depuis quelques mois. C’est d’ailleurs dès le 9 février que le PDG de Total a pris la décision d’appliquer sa remise.

15 centimes de plus pour le SP et 19 centimes pour le Gazole

Depuis ce mois d’avril, 1 litre de sans plomb coûte désormais 1,89 euros alors qu’il ne coûtait que 1,74 euros en mars. Il enregistre donc une hausse de 15 cts : du jamais vu sur l’île au lagon ! Et c’est encore pire pour le gazole qui, lui, enregistre une hausse de 19 cts. Il est passé de 1,47 à 1,66 euros. Au-delà de la crise ukrainienne, cette hausse s’expliquerait surtout par la reprise post-crise sanitaire. "La forte reprise de la demande après la crise de la covid a créé une tension sur le marché", explique Karine Poisson. Elle indique aussi que les variations de la parité euros/dollars jouent également sur les prix des carburants.

La remise totale de 25 cts épargne donc quelque peu les consommateurs Mahorais, même si, comme partout ailleurs, ils déplorent cette hausse subite d’avril. Grâce aux deux remises couplées, Mayotte est actuellement le Dom où les carburants sont les moins chers. Normalement, ils devraient pourtant être légèrement plus élevés qu’à La Réunion du fait d’un circuit différent de fret et d’une desserte plus rare. Cette fois-ci, la situation de monopole a donc été favorable aux Mahorais !

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
LAND CRUISER
60 990 €
63 990 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C4
26 170 €
30 170 €
Voir toutes les annonces
Guyane
Bon plan oOvango
HYUNDAI
KONA
26 901 €
29 901 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *