Pourquoi et comment nettoyer une vanne EGR ?

Par Hélène Luz | Le 08/12/2023 | Conseils entretien | Environnement

Peu de propriétaires le savent, mais la vanne EGR de leur véhicule joue un rôle crucial dans la réduction des émissions polluantes. Alors que de nombreux gouvernements renforcent leurs mesures pour réduire les émissions de CO2, il est, de ce fait, essentiel de s’assurer que cet élément est en bon état. Si vous souhaitez en savoir plus sur cette vanne, nous faisons le point aujourd’hui sur son fonctionnement et son importance.

Vanne EGR : à quoi ça sert ?

La vanne EGR ou Exhaust Gas Recirculation est un composant essentiel des véhicules modernes. Son rôle principal est de réduire les émissions de gaz toxiques en réintroduisant une partie des gaz d’échappement dans le moteur pour qu’ils soient brûlés à nouveau. Cette action permet de diminuer la température de combustion et donc la formation d’oxydes d’azote (NOx), contribuant ainsi à limiter la pollution atmosphérique. Il faut savoir que la technologie EGR s’aligne sur les normes anti-pollution européennes qui exigent son utilisation sur les véhicules diesel.

Pourquoi est-il nécessaire de décrasser une vanne egr ?

Il est nécessaire de nettoyer une vanne EGR dans la mesure où son encrassement va entraîner des dysfonctionnements du moteur et augmenter les émissions polluantes. En effet, la formation de calamine due à l’accumulation de particules et de suie est susceptible de bloquer le clapet de la vanne EGR, compromettant ainsi son bon fonctionnement. Cela peut non seulement endommager d’autres pièces du moteur telles que les injecteurs, mais aussi nuire au circuit d’admission. Par conséquent, il est crucial d’intervenir régulièrement pour nettoyer ou remplacer cette vanne afin d’éviter toute détérioration supplémentaire.

Quels sont les symptômes d’une vanne EGR qui dysfonctionne ?

Les symptômes d’une vanne EGR hs sont clairement identifiables. En effet :

  • une perte de puissance du moteur peut indiquer un problème avec cet accessoire, puisqu’il affecte le mélange air-carburant nécessaire à la combustion efficace dans le moteur ;
  • des fumées noires provenant de l’échappement sont susceptibles également de signaler un dysfonctionnement de votre vanne, car cela indique une combustion incomplète du carburant due à un excès de recirculation des gaz d’échappement ;
  • un voyant allumé sur le tableau de bord est souvent associé à une défaillance potentielle de cet instrument. Les capteurs intégrés au système surveillent en permanence son fonctionnement et toute anomalie sera signalée par ce voyant lumineux ;
  • la présence visible de suie sur la vanne EGR est également révélatrice d’un encrassement ou d’un mauvais fonctionnement. L’accumulation excessive de suie obstruera ainsi les conduits internes et compromettra leur bon fonctionnement.

Par ailleurs, sachez que certains contrôles techniques peuvent refuser votre véhicule si la vanne EGR est jugée défectueuse lors des tests anti-pollution obligatoires. Il est donc crucial pour tout propriétaire d’être attentif aux signaux envoyés par sa voiture afin d’intervenir rapidement en cas de besoin.

Défaut vanne EGR : faut-il mieux la nettoyer ou la changer ?

De nombreux conducteurs pensent que le remplacement de la vanne EGR de leur véhicule, bien que le prix soit élevé, est la meilleure solution. Cependant, il est important de noter qu’un nettoyage régulier peut, la plupart du temps, résoudre le problème. En réalité, maintenir cet élément propre fait partie intégrante de son entretien et contribue à prolonger sa durée de vie tout en évitant les pannes. Étant donné que cet élément fonctionne principalement à bas régime, il est recommandé d’accélérer à haut régime (entre 3 000 et 3 500 tours/min) durant environ 15 minutes pour éliminer les dépôts qui pourraient l’obstruer.

L’utilisation d’un produit nettoyant peut également être utile si la vanne est récupérable, bien qu’il soit généralement nécessaire de la démonter. Pour ceux qui ne sont pas des experts en mécanique, pas d’inquiétude : il existe sur le marché des produits permettant un nettoyage sans démontage.

En cas d’encrassement important résistant aux produits classiques, une option efficace reste disponible : le décalaminage ! Il s’agit d’une opération effectuée avec une machine spécifique chez votre garagiste afin d’éliminer les dépôts accumulés sur la vanne EGR.

Astuces : comment nettoyer une vanne EGR sans la démonter ?

Sachez que la vanne EGR a une durée de vie prolongée et ne nécessite normalement pas un remplacement qu’après 150 000 km. Avant ce seuil, l’encrassement de la vanne est une des causes les plus probables des pannes moteur. Pour éviter ces problèmes, il, ainsi, est recommandé d’effectuer régulièrement son nettoyage. Pour ce faire, plusieurs techniques sont envisageables :

Le décalaminage

Le décalaminage par injection d’hydrogène est une méthode douce visant à améliorer le mélange air-carburant dans le moteur à combustion. Cette technique n’implique pas l’utilisation de produits chimiques ou corrosifs, car elle dissout la calamine présente dans le moteur et l’évacue avec les gaz d’échappement vers un filtre spécialisé. Ainsi, le décalaminage par hydrogène constitue une solution efficace pour nettoyer la vanne EGR sans nécessiter son démontage ni recourir à des produits chimiques agressifs.

Le roulage 

Comme mentionné précédemment, il est tout à fait possible de nettoyer votre vanne en roulant. Ce procédé de nettoyage sans démontage implique de rouler pendant environ vingt minutes avec le moteur à haut régime afin de brûler la calamine incrustée.

Les produits nettoyants 

Ces derniers offrent une solution pratique et efficace pour l’entretien de ces types de vannes. En effet, ces nettoyants donnent l’opportunité d’éliminer les dépôts et les encrassements sans avoir à démonter la vanne EGR. Cela représente, par conséquent, un gain de temps et d’argent pour les propriétaires de véhicules. En éliminant les gommes, les vernis, la suie et les autres dépôts, ce type de nettoyant rétablit la circulation d’air vers les chambres de combustion et favorise ainsi une combustion plus efficiente. Cela se traduit par des performances améliorées du moteur tout en préservant la durée de vie des pièces fragiles.

Comment décrasser une vanne EGR diesel en la démontant ?

Pour nettoyer la vanne EGR en la démontant, il est essentiel de suivre une méthode précise. Tout d’abord, vérifiez l’accessibilité de cette dernière sur votre véhicule, car son emplacement peut varier selon les modèles. Une fois que vous y avez accès, retirez le cache moteur et débranchez soigneusement tous les conduits et connecteurs reliés à la vanne. Dévissez ensuite les fixations maintenant la vanne en place et retirez-la du moteur.

Après cela, nettoyez méticuleusement l’intérieur et l’extérieur de votre accessoire en utilisant une brosse pour éliminer les dépôts accumulés. Il vous est également possible d’utiliser un compresseur d’air pour éliminer toutes les poussières restantes ainsi qu’un nettoyant spécifique pour vanne EGR afin de frotter l’intérieur du support de fixation et des composants.

Avant de remonter votre vanne, assurez-vous que le joint soit en bon état ou remplace-le si nécessaire. Une fois que tout a été nettoyé et vérifié, replacez soigneusement la vanne dans sa position initiale puis réinstallez toutes les pièces annexes préalablement retirées ou desserrées avec précaution.

Hélène Luz
  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS 3
31 113 €
37 270 €
Voir toutes les annonces
Guyane
Bon plan oOvango
HYUNDAI
TUCSON
28 600 €
 
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS 7 CROSSBACK
29 000 €
57 590 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez nos bons plans autos en exclusivité et le meilleur de l’actu auto/moto en Outre-mer, chaque dernier jeudi du mois !

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *