Les WomenBiker’s : une sortie 100% féminine pour la journée internationale des droits des femmes

Par Ophélie Vinot | Le 28/03/2022 | Moto

  • Partager l'article sur :

Elles étaient une trentaine à se rassembler, ce dimanche. À La Réunion, les WomenBiker's ont (presque) traversé l'île, dans le cadre de la journée internationale de lutte des droits des femmes. La météo n'a pas été en leur faveur mais peu importe, l'essentiel était de passer un bon moment. Oovango était au départ, à Étang-Salé-les-Bains.

« Le temps n’est pas trop avec nous, mais on a un plan B. » disait Nadine, l’une des organisatrices, ce dimanche matin. « On devait faire le tour de l’île en passant par l’Est, mais le plan B c’est direction l’Ouest, où il y a un peu plus de soleil, on espère. On croise les doigts ! ». Certaines motardes, toutes membres du groupe des WomenBiker’s, ont dû annuler à la dernière minute. Faute de pouvoir prendre la route à cause de la météo. « On avait prévu 51 filles du groupe pour rouler aujourd’hui mais vu le mauvais temps et les filles qui ne peuvent pas venir. J’espère qu’on sera quand même une quarantaine », positivait Nadine. Au final, elles étaient une bonne trentaine à se rassembler à Étang-Salé-les-Bains, en début de matinée. « On espère que le temps ne va pas trop gâcher tout ça mais en tout cas. La passion est là, l’ambiance est là et on espère qu’on va bien rouler ! ».

Se rassembler entre filles pour la journée internationale des droits des femmes

Le groupe des WomenBiker’s rassemble désormais 477 motardes. 100% féminin, il a été créé il y a deux ans par Nadine (voir son portrait « Nadine, la vie en rose« ) et quatre autres administratrices : Flora, Emmanuelle, Stéphanie et Jessica. « On a de tout : des infirmières, des garagistes, des femmes qui travaillent dans le monde de la moto, etc », expliquait Nadine à Oovango.

Petit ou gros cubes, le groupe de motardes s’est donné rendez-vous ce dimanche, pour deux bonnes raisons : se rassembler dans le cadre de la journée internationale de lutte des droits des femmes et, évidemment, passer un bon moment sur la route. « On a organisé cette sortie aujourd’hui car la journée internationale des droits des femmes tombait en pleine semaine », explique Nadine. « Donc on a décidé de l’organiser le dimanche suivant, afin de rassembler un maximum de filles ».

Pour Nadine, « c’est une organisation très cadrée » car certaines filles « ne connaissent pas trop, ne sont pas encore très à l’aise à moto ou viennent d’avoir le permis ». Stéphanie, « Fany », est motarde depuis 20 ans. Pour elle, son rôle au sein des WomenBiker’s est « d’aider les filles à prendre confiance en elles ». C’est-à-dire apporter son expérience en deux-roues. « Créer le groupe des WomenBiker’s avait pour but de rassembler toutes les femmes qui roulent à moto, qui ont la même passion et pour leur faire découvrir autant les sorties, les unes les autres, que les différentes marques [de moto] », raconte Stéphanie. « Cette idée de rassemblement entre femmes pour promouvoir cette liberté que l’on a de rouler en moto, c’est un vrai bonheur ».

Le monde de la moto, encore considéré macho

Emmanuelle est la modératrice de la page du groupe. « J’ai mon permis moto depuis très très longtemps, il y en a sûrement ici qui n’étaient même pas encore nées ! », rit-elle. Elle défend avec ferveur la place de la femme dans le monde du deux-roues. Lorsqu’on souligne l’attrait des passants pour leur groupe 100% féminin, Emmanuelle s’indignerait presque : « ça ne devrait pas être étonnant qu’une femme roule à moto », affirme-t-elle. « Je pense qu’on est dans une phase de transition (…). Quand j’ai passé mon permis, l’inspecteur m’a dit : « je suis obligé de vous donner votre permis parce que tout est bon. Mais on ne devrait jamais laisser les femmes rouler à moto ». C’était il y a 20 ans. Maintenant, quand je vois toutes les femmes qui font partie de ce groupe, je me dis que les choses ont quand même bien évolué », raconte la Saint-Pauloise. « C’est normal. Comme on ne dit pas d’une femme qui est dans une voiture : « tiens, elle roule dans une voiture ! » « .

« Le monde de la moto c’est un monde macho, on le sait toutes », soutient Stéphanie. « Entrer dans ce monde, c’est aussi un peu prouver aux hommes qu’on a de quoi se défendre aussi. Et même sur ce terrain ». Il y a 20 ans, elle ne croisait pas beaucoup de femmes à moto sur les routes. « Aujourd’hui, je suis super heureuse qu’on soit aussi nombreuses », dit-elle. « C’est bien qu’on se retrouve entre femmes de temps en temps pour échanger nos avis, nos ressentis, nos besoins,… (…) On est là pour se conseiller et s’encourager, les unes les autres ».

Continuer à promouvoir la communauté féminine, l’objectif des WomenBiker’s

Des sorties comme celle-là, il y en aura d’autres. Flora fait partie des WomenBiker’s depuis le début également. Elle a été à l’initiative de leur tee-shirt commun : « chaque fille qui fait partie du groupe a un tee-shirt personnalisé avec son prénom à l’avant et notre logo WomenBiker’s à l’arrière ». Les motardes réunionnaises ne s’arrêteront pas là. « On va aussi essayer de faire des cartes de fidélité, de trouver des partenaires pour des manucures, des coiffures, des magasins moto pour avoir des remises pour les WomenBiker’s », affirme Flora. « Plein de projets sont à venir, plein de choses suivront ! ».

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C5 AIRCROSS
27 160 €
32 160 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
YARIS CROSS
29 680 €
33 680 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
COROLLA
23 680 €
30 680 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.