Comment mettre le liquide de refroidissement ?

Par Hélène Luz | Le 15/12/2023 | Conseils | Conseils entretien

Le liquide de refroidissement est un élément du circuit de refroidissement, lequel est crucial pour le bon fonctionnement du moteur de votre voiture. Ce produit assure la régulation thermique en évitant les risques de surchauffe pouvant causer d’importants dommages coûteux. C’est pourquoi il est primordial de vérifier régulièrement le niveau de ce liquide dans votre véhicule. En effet, en cas de baisse significative du niveau ou si vous remarquez des fuites visibles sous votre véhicule, il est important d’intervenir rapidement. Dans certains cas, une simple recharge peut suffire, mais parfois des réparations plus importantes seront nécessaires.

Vous ne savez pas comment procéder ? Rassurez-vous, nous vous expliquons dans cet article, tout ce que vous devez savoir sur ce liquide !

Liquide de refroidissement voiture : qu’est-ce que c’est ?

Le liquide de refroidissement est généralement composé d’un mélange d’eau et d’éthylène glycol, ce dernier étant ajouté pour abaisser le point de congélation. Son objectif principal étant d’éviter que le circuit de refroidissement du véhicule ne gèle pendant les mois d’hiver. En plus du glycol, ce liquide antigel contient également un colorant ainsi que divers additifs qui ont plusieurs fonctions bénéfiques. Ces derniers agissent comme des lubrifiants pour les différentes pièces mécaniques du moteur. Cela donne ainsi une meilleure performance globale en réduisant la friction entre ces pièces mobiles importantes. De plus, ces additifs aident à prévenir la rouille et la corrosion au sein du radiateur de refroidissement et des autres composants liés au système.

À quoi sert le liquide de refroidissement ?

Le principal objectif du liquide de refroidissement est de maintenir la bonne température du moteur à un niveau optimal afin d’éviter toute surchauffe susceptible d’endommager les composants internes. Le moteur génère, en effet, une chaleur importante lorsqu’il fonctionne grâce à la combustion. Il faut dissiper cette chaleur excessive pour prévenir la détérioration de composants sensibles comme le joint de culasse. Un liquide spécifique absorbe l’excès de chaleur et la transporte au radiateur, où elle se dissipe dans l’air ambiant.

En maintenant une température optimale, non seulement les composants seront protégés contre les dommages causés par la surchauffe, mais leur durée de vie sera, par ailleurs, prolongée.

Un autre avantage notable est une consommation réduite en carburant, car lorsque le moteur atteint des températures élevées, son efficacité diminue, entraînant ainsi une augmentation significative de sa consommation.

Où se trouve le bocal du liquide de refroidissement ?

Également connu sous le nom de vase d’expansion ou nourrice, le bocal du liquide de refroidissement se trouve généralement à proximité du radiateur. Plus précisément, il est situé au-dessus du moteur et est reconnaissable grâce au bouchon hermétique du réservoir qui assure son étanchéité.

La principale fonction de ce récipient en plastique transparent est d’accueillir le liquide de refroidissement. Il permet, par ailleurs, de faire l’appoint et même de remplacer le liquide dans le système de refroidissement. En outre, lorsque la température augmente dans le moteur et que le liquide commence à chauffer, tout surplus peut être recueilli par ce récipient.

Attention à la couleur du liquide de refroidissement moteur que vous achetez !

Le choix de la couleur du bidon de liquide de refroidissement moteur est loin d’être anodin. En effet, vous ne le savez sans doute pas, cependant cette couleur indique le type de moteur pour lequel il est destiné et les additifs spécifiques qu’il contient. Il est donc important d’en tenir compte lorsqu’on effectue l’achat. En définitive, vous trouverez généralement deux couleurs principales : bleu et rouge. Ces dernières sont en réalité des indicateurs visuels permettant aux automobilistes de sélectionner le bon produit en fonction du matériau utilisé dans la construction du moteur.

Ainsi, en règle générale, le liquide de refroidissement bleu convient aux moteurs en fonte, tandis que celui qui arbore une couleur rose est conçu pour les moteurs en aluminium. Cette distinction n’est pas arbitraire, mais repose sur des considérations techniques bien précises.

Cependant, gardez à l’esprit qu’il existe également sur le marché des liquides de refroidissement différents tels que le vert ou encore l’orange. Ces variations peuvent être liées aux spécificités techniques propres à certains constructeurs automobiles qui ont développé leurs propres formulations.

Quand changer le liquide de refroidissement ?

Au fil du temps et des kilomètres parcourus, le liquide de refroidissement peut se dégrader et perdre ses propriétés protectrices. Il est donc primordial de savoir quand effectuer la purge du liquide afin d’éviter tout dysfonctionnement ou dommage potentiel sur votre voiture.

Selon les recommandations générales, il est conseillé de réaliser une vidange tous les 30 000 kilomètres ou tous les 3 ans environ. Cette fréquence peut légèrement varier en fonction de la marque ainsi que du modèle du véhicule. Il convient, par conséquent, de consulter le carnet d’entretien spécifique à votre véhicule pour obtenir des informations plus précises. Si vous roulez régulièrement plus de 10 000 km par an, il est préférable que vous suiviez plutôt cette indication kilométrique plutôt que celle basée sur l’âge du fluide. En effet, un usage intensif entraîne une usure accrue du système et nécessite donc une maintenance plus fréquente.

Combien de litre de liquide de refroidissement faut-il pour procéder au remplissage du circuit ?

Il est recommandé de maintenir le niveau du liquide dans le circuit de refroidissement entre les marques minimum et maximum indiquées sur le vase d’expansion. En général, cela correspond à une quantité supérieure à 2 litres pour la plupart des véhicules. Cependant, la capacité du réservoir peut varier en fonction du modèle de voiture. Par conséquent, vous devriez consulter le manuel fourni par le constructeur pour effectuer correctement l’entretien initial.

Il peut arriver accidentellement que le réservoir soit rempli complètement sans intention préalable. Dans ce cas, inutile de paniquer, car lorsque l’eau commence à bouillir, le surplus sera automatiquement expulsé par le réservoir.

Pour ajouter le liquide de refroidissement : comment procéder au niveau du réservoir de refroidissement ?

Il est important de noter qu’il ne faut jamais remplir complètement le réservoir de liquide de refroidissement. Il doit y avoir suffisamment d’espace pour l’expansion du liquide lorsqu’il chauffe. Vous devez donc ajouter juste assez de produit pour atteindre le niveau optimal recommandé par le constructeur automobile. La fréquence à laquelle vous devrez faire cet appoint dépendra des conditions dans lesquelles vous utilisez votre véhicule et de son entretien général. Une vérification mensuelle peut être une bonne pratique afin de détecter rapidement toute fuite ou tout autre problème lié au système de refroidissement. Si vous constatez que votre vase d’expansion se vide rapidement malgré vos ajouts réguliers, cela pourrait indiquer une fuite qui nécessite une réparation immédiate. Dans ce cas, il est préférable de faire appel à un professionnel pour diagnostiquer et résoudre efficacement le problème.

Lorsque vous ajoutez du liquide de refroidissement, assurez-vous toujours qu’il soit mélangé à parts égales avec de l’eau (de préférence déminéralisée). Vous devriez effectuer ce mélange dans un récipient avant d’ajouter le liquide au réservoir. Assurez-vous, par ailleurs, que la voiture ait eu suffisamment temps pour refroidir après utilisation. Si elle est encore chaude, cela signifie que le système est sous pression et cela peut entraîner des risques de brûlures graves. Il est donc essentiel d’attendre que le moteur soit complètement froid avant de procéder à l’ajout du liquide. Une fois ces précautions prises :

  • chaussez vos lunettes de protection ;
  • retirez délicatement le bouchon du réservoir en suivant les indications fournies par le fabricant ;
  • versez lentement et avec précaution le mélange eau-liquide jusqu’à ce que la jauge indique un niveau adéquat. Vous devez toujours éviter de dépasser la ligne maximale sur la jauge pour empêcher une surpression dans le système et éviter d’endommager les composants internes.
  • assurez-vous de ne pas dépasser la ligne maximale sur la jauge pour éviter de causer une surpression dans le système et d’endommager les composants internes.

Contrôle du liquide de refroidissement : que faire en cas de fuite avérée ?

Contrôler régulièrement la quantité de liquide de refroidissement pour éviter les conséquences désastreuses d’une fuite avérée. En effet, une surchauffe peut causer une casse moteur et nécessiter un remplacement complet du bloc moteur. Ainsi, pour détecter rapidement une perte éventuelle de liquide, il est important d’être attentif aux signes suivants :

  • émission d’une fumée blanche par l’échappement ; allumage du voyant de température sur le tableau de bord ;
  • observation d’une flaque sous la voiture ;
  • présence de dépôts de calcaire blanc autour des joints, durites ou colliers du radiateur ou pompe à eau.

Si vous constatez ces symptômes rendez-vous sans attendre chez votre garagiste. Ce dernier sera alors en mesure d’identifier et de réparer rapidement la fuite.

Hélène Luz
  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C3 AIRCROSS
19 900 €
29 260 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C4 X
25 285 €
31 780 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C3
18 320 €
22 820 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez nos bons plans autos en exclusivité et le meilleur de l’actu auto/moto en Outre-mer, chaque dernier jeudi du mois !

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *