Arnaque à la plaque d’immatriculation : ce qu’il faut savoir !

Par Raharimanana Faratiana | Le 09/11/2022 | Conseils achat / vente | Guides & Essais

  • Partager l'article sur :

Une nouvelle forme d’escroquerie fait des échos en France à l’heure actuelle. Apparue pour la première fois au Royaume-Uni, l’arnaque à la plaque d’immatriculation est une pratique désormais répandue dans le territoire français. Elle commence à faire des victimes et devient le centre de préoccupation des autorités.

Vous ignorez comment fonctionnent les infractions à l’immatriculation, mais voudriez quand même prendre les mesures nécessaires pour y remédier ? On vous dit tout sur notre article dédié à l’arnaque à la plaque d’immatriculation !

Qu’est-ce que l’arnaque à la plaque d’immatriculation ?

L’arnaque à la plaque d’immatriculation est une méthode utilisée par les escrocs visant à soutirer de l’argent aux automobilistes. Elle se traduit par un appel téléphonique venant d’un numéro masqué ou non, signalant aux victimes qu’elles ont causé un accident sans s’en apercevoir. Pour faire paniquer la personne, le malfaiteur demande une somme d’argent afin de lui éviter une plainte pour délit de fuite ou des problèmes avec sa compagnie d’assurance.

Lorsque la victime se méfie, l’escroc lui dit qu’il a obtenu le numéro de son téléphone en photographiant sa plaque d’immatriculation et en le réclamant, à cet effet, auprès de la préfecture. Il affirme en plus de cela qu’il s’agit d’un léger accrochage. Les personnes ayant cédé à ce type d’escroquerie finissent par payer le montant demandé. Au pire, elles fournissent leurs informations personnelles et peuvent ensuite faire l’objet d’une tentative de phishing.

Notez toutefois que l’auteur de l’infraction ne connait ni votre plaque ni votre numéro. Il tente uniquement de récolter des informations à votre sujet. Certes, même le responsable de la communication de la préfecture de Marne renforce le fait que « dans le fichier des immatriculations, il n’y a aucun numéro de téléphone du propriétaire. » Que de plus, ce dernier ne peut être demandé que par réquisition judiciaire.

Ainsi, il est clair qu’il s’agit bel et bien d’une arnaque. Elle a pour but de faire perdre le sang-froid au propriétaire du véhicule.

Pourquoi il ne faut pas montrer sa plaque sur internet ?

Masquer la plaque de votre immatriculation sur des sites internet vous permettra d’éviter des tentatives de fraude. Tout comme l’arnaque dont nous avons parlé récemment par exemple. En effet, si vous affichez votre numéro d’immatriculation dans les annonces auto ou dans les forums, deux possibilités peuvent avoir lieu.

En premier lieu, vous donnez l’occasion à une tierce personne inconnue de réaliser une réplique exacte de votre plaque. Telle est ce qu’on appelle « la doublette » ou « l’usurpation de plaque d’immatriculation ».

En second lieu, les malfaiteurs pourront plus facilement vous demander de l’argent en simulant une arnaque à la plaque d’immatriculation avec des données précises. N’oubliez pas que cette plaque permet aux escrocs de fouiller certaines informations vous concernant.

Quel est le risque de donner son numéro de plaque ?

Les risques de communiquer sa plaque d’immatriculation sont nombreux. D’une manière générale, chaque plaque d’immatriculation est dotée d’un moyen de fonctionnement propre à elle. Outre le numéro qu’elle affiche, elle cache également de multiples informations sur son propriétaire. Le cas échéant, nous parlerons de « plaque minéralogique » remontant à une base de données liant le véhicule à l’automobiliste. À cet effet, il sera possible pour le détenteur de la plaque d’immatriculation de localiser la situation géographique de la voiture, ou de repérer son origine.

Vu qu’il s’agit d’un maximum d’éléments factuels permettant de falsifier/d’usurper ou de procéder à une arnaque, il est ainsi important de garder le numéro de la plaque d’immatriculation comme confidentielle.

Arnaque et usurpation d’immatriculation : comment éviter les doublettes ?

Pour éviter les doublettes ou usurpation, tout comme l’arnaque à l’immatriculation, il est avant tout recommandé de rester vigilant et de ne partager vos données personnelles à autrui.

Par ailleurs, le gouvernement français vient d’instaurer une nouvelle idée qu’est de coller un sticker montrant un numéro unique associé au propriétaire, juste à côté des plaques d’immatriculation. Ce procédé permet de personnaliser chaque plaque et ainsi de remédier aux diverses fraudes.

À part cela, nous vous conseillons de ne communiquer, en aucun cas, vos informations personnelles. C’est-à-dire vos photos, vos codes de connexion et vos numéros bancaires à d’autres personnes. Nous vous demandons également de ne jamais rappeler les numéros de téléphone inconnus. Si vous avez des doutes en la matière, n’hésitez surtout pas à appeler votre banque pour opposition et à porter plainte au commissariat dans l’immédiat.

Si jamais vous rencontrez l’une des situations précitées, rendez-vous rapidement sur la plateforme de signalement gouvernementale et faites part de l’état de ce phénomène à votre égard.

Quelle amende pour défaut de plaque et arnaque à la plaque d’immatriculation ?

En cas de plaque non conforme à la loi, vous risquez de payer une amende s’élevant à 135 euros. Lorsqu’elle est majorée, la somme peut aller jusqu’à 375 euros. Cette sanction est appliquée lorsque vous roulez sans plaque d’immatriculation ou avec une plaque illisible.

N’oubliez toutefois pas que l’utilisation de fausses plaques entraîne une peine d’emprisonnement de 5 ans ainsi qu’une amende de 3 750 euros, suivie d’autres sanctions supplémentaires. De même, l’usurpation du numéro d’immatriculation d’un tiers, tout comme les autres infractions liées à la plaque, est passible de 7 ans d’emprisonnement. Avec en plus 30 000 euros d’amende et d’autres peines additionnelles.

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
YARIS
20 580 €
23 580 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C5 AIRCROSS
35 870 €
50 870 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C5 AIRCROSS
33 580 €
46 580 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *