Renault Austral vs Nissan X-Trail :  le comparatif du SUV hybride familial

Par Sébastien Berthoud | Le 07/03/2024 | Conseils | Conseils achat / vente | Essais Auto | Guides & Essais

L’hybride est à l’honneur pour ce comparatif ! Quand le Nissan X-Trail, véritable baroudeur, se mesure au Renault Austral, à la finition premium, cela donne un match palpitant. Quel SUV familial choisir ?

Design

L’Orange Arizona de notre X-Trail fait immédiatement sensation. La large calandre en V, typique de Nissan, ainsi que les lignes musclées, donnent un côté robuste au véhicule. Mention particulière aux portes à l’arrière qui peuvent s’ouvrir à 85° afin d’installer facilement un siège enfant par exemple. Quant à l’Austral, plus conventionnel, il ne manque pas d’élégance, surtout en vue de trois quarts. Notre version d’essai baptisée « Iconic Esprit Alpine » en impose avec ses jantes de 20 pouces. Légère préférence à Renault même si les goûts et les couleurs peuvent faire pencher la balance.

Vainqueur : Renault

Performances

La Nissan X-Trail e-4ORCE Tekna+ de 7 places est le modèle le plus haut de gamme du catalogue. Elle est dotée de la surprenante technologie baptisée Nissan e-Power : les deux moteurs électriques (puissance maximale de 213 ch), alimentés par une batterie, sont les seuls à entraîner les roues. La batterie est alors rechargée par le bloc thermique (3 cylindres de 158 ch) et récupère de l’énergie lors des phases de décélération. Une hybridation intelligente, sans recharge nécessaire, qui permet d’avoir de véritables sensations de conduite électrique, avec un couple généreux (330 Nm à l’avant et 195 Nm à l’arrière) et à peine plus de 7 secondes pour atteindre les 100 km/h.

De son côté, l’E-tech full hybrid 200 de Renault comprend deux moteurs électriques et un bloc thermique. Le 1,2 l turbocompressé de 130 ch (250 Nm de couple) est aidé par une puissance électrique de 70 ch. Soit 200 ch au total, ce qui permet d’atteindre les 100 km/h en 8,5 secondes. Avantage toutefois à la technologie e-Power de Nissan, bluffante.

Vainqueur : Nissan

Comportement routier et agrément de conduite

Sur la Nissan, le bruit du bloc thermique n’est vraiment pas flatteur. Le X-Trail s’apprécie donc en conduite souple. Capable de s’adapter à tous les types de routes avec ses quatre roues motrices et ses cinq modes de conduite (dont Neige et Tout Terrain), le X-Trail intègre la fonction e-Pedal : elle permet d’accélérer et de décélérer efficacement avec la pédale d’accélérateur. À l’usage, c’est réellement pratique et pousse à conduire tout en souplesse.

Chez Renault, même constat ! Malgré les cinq modes de conduites sont disponibles, l’Austral n’est pas une sportive et le bruit du moteur n’est pas très agréable dans les hauts régimes. Le SUV s’apprécie également en conduite douce, en profitant de l’hybridation. Le moteur électrique se recharge par ailleurs tout seul en conduisant et la consommation ne dépasse pas les 6 litres aux 100 km. Côté tenue de route, le système 4Control advanced avec les 4 roues directrices (1800 € en option) rend les trajectoires précises et sécurisantes, y compris sur chaussée humide. En ville, les roues arrière tournent dans le sens opposé des roues avant pour réduire le diamètre de braquage. L’Austral est aussi agile qu’une petite citadine. 

Vainqueur : match nul

Équipement et habitabilité

À l’intérieur de la Nissan, la présentation est sobre et de nombreux points attirent l’attention : espace de rangement pratique sous la console centrale, affichage tête haute de 10,8 pouces qui est un modèle de lisibilité et pare-soleil intégrés aux vitres arrière (en option). Sans oublier l’immense toit panoramique qui apporte beaucoup de luminosité dans l’habitacle. Pouvant proposer jusqu’à 7 places, le X-Trail est par ailleurs idéal pour les familles nombreuses (485 litres de coffre dans cette configuration).

Chez Renault, outre la présence de l’affichage tête haute et d’une ambiance lumineuse configurable dans les moindres détails, les deux écrans (deux fois 12 pouces) sont d’une lisibilité remarquable. La finition flirte avec les standards allemands et l’ordinateur de bord intègre le nec plus ultra en matière d’infodivertissement avec une trentaine d’applications. Même le repose-main, ergonomique et coulissant, a été judicieusement pensé pour accéder aux menus dans le plus grand confort. Les passagers à l’arrière sont aussi chouchoutés grâce à une banquette coulissante sur 16 cm (jusqu’à 555 litres de coffre). S’installer dans l’Austral donne (presque) autant de plaisir que de monter à bord d’un Range Rover. Incroyable !

Vainqueur : Renault

Prix 

Ces deux modèles hybrides ne sont pas accessibles à tous les budgets. Comptez 55 000 € pour goûter à la technologie e-Power de Nissan et les options qui vont avec. Alors que vous pouvez alléger la facture d’environ 10 000 € si vous optez pour l’Austral. Le choix est donc vite fait dans ce domaine.

Vainqueur : Renault

L’avis d’Oovango

Design, confort, équipement, habitabilité… Après plusieurs jours d’essai, impossible de trouver un quelconque défaut au Renault Austral. Si la Nissan X-Trail est plus nerveuse, les finitions irréprochables et le prix plus compétitif de l’Austral finissent de nous convaincre. Un véritable coup de maître de Renault qui fait de l’Austral l’un des SUV hybrides les plus réussis du marché.

Vainqueur : Renault

Nissan X-Trail : 15/20

Renault Austral : 16,5/20

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C5 AIRCROSS
30 503 €
35 030 €
Voir toutes les annonces
Guyane
Bon plan oOvango
HYUNDAI
TUCSON
28 600 €
 
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS 7 CROSSBACK
34 000 €
60 590 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez nos bons plans autos en exclusivité et le meilleur de l’actu auto/moto en Outre-mer, chaque dernier jeudi du mois !

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *