Un week-end formateur pour Craig Tanic

Par Gianny Gabriel | Le 29/09/2021 | Sports mécaniques

De l’avis de tous, ce weekend de compétition a été d’un très bon cru comme annoncé (lire ci-après). Pas moins de 56 Pilote rien qu’en KZ2 ont flirté avec le bitume du circuit international Jean de Brun de Varennes-sur-Allier en Auvergne. De nombreux champions en titre, et même des pilotes bien placés en championnats internationaux étaient sur la grille de départ. Voici ce qui attendait Craig Tanic, ce jeune Martiniquais.

Un bon début de weekend

Alors que le mercure affiche 9°C, Craig et tous les pilotes débutent leurs séances d’essais libres Vendredi. Cinq séances pour s’acclimater. Se familiariser avec le circuit. Prendre ses repères et commencer à performer. Au terme de ces séances d’essai, Craig se classe 5e de son groupe et 9e au général (sur 56). Ce qui est plutôt une bonne performance. 
Place maintenant aux manches qualificatives le samedi. 3 courses disputées afin de se qualifier pour les finales et déterminer l’ordre de départ. Craig continue les bonnes performances mais pris dans la bagarre, pare choc contre par choc, au milieu du peloton, le Martiniquais est victime d’un accrochage et des pénalités qui le fait passer de la 4e à la 24e place. 
Départ de la 2e course qualificative en 5e position, et après avoir gagné une place, Craig glisse finalement en 6e position. Un pare choc avant décroché pousse la direction de course a lui imposer une nouvelle pénalité de 5 secondes, ce qui l’emmène à la 14e place. Pourtant, il signe un meilleur temps au tour au même dixième de seconde que le meilleur.

Meilleur chrono

La progression se fait sentir. Le circuit commence a être connu. Les conditions météo sont elles changeantes. Excellent départ lors de la 3e manche qualificative et Craig réussit à se maintenir dans le trio de tête, ce qui venait valider un bon choix de pneus, en partant en « Slicks » (pneus pour piste sèche) le Martiniquais a fait partie du wagon de tête. 
Parmi ces 56 pilotes, seuls 36 sont sélectionnés pour les finales le samedi. Pour se qualifier, l’organisation additionne les positions obtenues lors des essais et des manches « qualif’ » soit 9 + 24 +14 +3 soient 41 points. Avec ce total Craig est 24 et est donc qualifié pour les finales du dimanche.

Place aux finales

Après les warm up – équivalent à des essais libres – du dimanche matin, place à la pré-finale. Craig, Partant de la 26e place (24 sans compter les deux pilotes non Français le devançant) et entame une remontée fantastique. Après avoir joué des coudes et en faisant très attention à son spoiler avant (pare choc), Craig parvient à se hisser à la 14e place de la pré-finale. Une performance qu’il a réalisé malgré le fait qu’il ait utilisé 2 trains de pneus pendant les qualifications, ce qui l’empêche de rouler avec des pneus neufs pour la course.

Ciel menaçant sur la piste lors de la finale du championnat de France de karting 2021

Place à la finale et nouveau casse-tête pour le choix des pneus car la pluie est présente sur ce circuit Auvergnat. Finalement, la dégradation de la météo pousse les organisateurs à autoriser les pneus pluie, ce qui sera le choix de tous les pilotes. Beaucoup de pression, de sorties de routes, de touchettes. Craig, qui partait 14e, n’a pu rallier l’arriver à une meilleure place qu’à la 18 position notamment à cause d’une nouvelle pénalité.

Un bilan positif 

L’enjeu de cette participation n’était pas la quête du titre, mais plutôt la prise d’informations et d’expérience pour l’avenir. Et à ce sujet on peut dire que le weekend a été positif. Craig nous l’a confié : 
« J’ai beaucoup appris ce weekend ! Notamment sur la gestion de course. Il ne faut pas être toujours à l’attaque, il faut savoir à quel moment procéder à un dépassement, il ne faut pas faire n’importe quoi ! »
Habitué à s’entrainer sur le parking du stade de dillon à Fort de France, Craig roule s’entraine sur un sol mouillé des fois, mais le sol Martiniquais est chaud et sèche beaucoup plus vite que les sols froids que l’on peut trouver en Europe : « Rouler sur ce type de sol, gras et froid est nouveauté pour moi. Non seulement au niveau des réglages (type de pneu, pression des pneus, étagement de la boite de vitesses) mais aussi et surtout au niveau du pilotage ! Le plus difficile est de réussir à motricer » (réussir à passer la puissance au sol sans patiner).


Levé de soleil dans l’Allier sur la piste avec le kart de Craig Tanic
Le martiniquais a nourri de grandes ambitions pour cette finale dans l’Allier – DR

Ce circuit très roulant a été l’occasion d’affiner le pilotage et de se rendre bien compte du phénomène d’aspiration : 
«  Sur ce circuit il y a beaucoup de vent de face dans les parties rapides. On a fait un essai et on a constaté que je touche 141km/h sans aspiration, un chiffre qui monte à 147 avec l’aspiration. C’est énorme. Tout cela doit être pris en compte, non seulement pour la course, mais surtout pour les qualifications ! »

Rendez-vous au Mans en 2022

Meme si la saison de Craig est certainement finie (il ne va pas participer au trophée de France les 20 et 21 Novembre à Lyon) Craig pense déjà à l’année prochaine. Déjà sur le plan scolaire, Craig a fait sa rentrée à distance. L’AMEP, son lycée, lui a permis de recevoir ces premiers cours. L’objectif principal est d’avoir le BAC cette année. Sur le plan sportif, Harry, le père de Craig ne cache pas vouloir faire un bon résultat lors des championnats du monde qui se dérouleront en 2022 au Mans. Pour se faire, il faudra continuer à progresser. Tant sur le pilotage, que sur le réglage de la machine. Sans oublier la partie physique et surtout le poids ! N’oublions pas que le poids est l’ennemi de la vitesse (surtout sur un Kart) : un kilogramme de plus équivaut à peu près à 6 centièmes perdus par tour !!
Nous ne doutons pas une seule seconde que le deuxième plus jeune des finalistes de ce weekend a encore une belle marge de progression… Qui peut l’emmener très loin dans la discipline.

À lire également :
  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS7 CROSSBACK
38 070 €
43 070 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C3
15 540 €
19 440 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C5 AIRCROSS
30 990 €
45 990 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.