Tout ce que vous devez savoir sur le gilet airbag pour moto

Par Hervé Fitte-Rey | Le 24/05/2024 | Conseils | Sécurité routière

Le gilet airbag pour moto est un accessoire qui s’est bien démocratisé. Il fut d’abord ces premiers tours sur les circuits et adoptés par tous les pilotes. Il est maintenant sur toutes les routes et tiens une bonne place en usage quotidien. Le gilet airbag existe en différents modèles avec deux systèmes de remplissage. Regardons de plus près pourquoi c’est utile et son fonctionnement pour bien le choisir.

Pourquoi porter un blouson ou un gilet airbag à moto ?

La réponse à cette question peut vous sembler bête, car elle est simple. Il sert à vous protéger. Oui, mais vous allez dire, on a déjà l’équipement parfait pour cela. Le casque, le blouson, le pantalon, les gants et les bottes. Vous avez raison, cet équipement vous protège des brûlures, des chocs à la tête et des dommages causés aux articulations. Mais, ils ne vous protègent pas des chocs violents reçus sur la cage thoracique et le dos. Prenons exemple du casque. Un bon casque homologué va disperser l’énergie générée par le choc reçu sur le casque et l’absorber. Ce qui a pour finalité de réduire l’impact sur votre tête. Le gilet airbag moto fait exactement le même travail protégeant ainsi vos organes vitaux d’un choc violent tels que le rachis cervical, le cœur et les poumons. 

Comment fonctionne le gilet ou veste airbag (gonflable) moto ? 

Le gilet airbag moto fonctionne concrètement comme un airbag de voiture. Sauf que cet airbag n’est pas fixé sur la moto, mais sur le motard. En effet, le pilote est projeté loin de sa machine suite à une collision ou une chute. 

Pour être plus clair, le gilet est composé avec : 

  • par un réservoir d’air qui est sous pression ;
  • d’un capteur ;
  • et d’un ballon vide.

À la suite d’une collision ou d’une chute, suivant le système de capteur choisi qui est mécanique ou électronique, ce système va ressentir un choc et gonfler le gilet. C’est-à-dire que le capteur ressent le choc, ensuite, il envoie un signal au réservoir d’air sous pression, qui lui libère l’air pour gonfler le ballon vide et protéger le pilote.

Certifications du gilet airbag moto

Suivant la norme européenne EN 1621-4, les gilets airbags motos passent des tests de chocs et de déclenchement. Pour qu’ils obtiennent la certification, ils doivent se gonfler en moins de 200 millisecondes (ms). Le temps de déclenchement se fait entre 50 ms et 100 ms. 

Le fonctionnement des différents systèmes de gilet airbag moto

Il y a deux sortes de système airbags pour les gilets. Le système avec câble et le système électronique. Le système par câble a un inconvénient majeur. Il est du devoir du pilote de ne pas oublier de détacher le câble de la moto, dès qu’il descend et donc de l’attacher quand il monte sur sa moto. Le système électronique est autonome avec des capteurs insérés dans le gilet ou sur la moto. Avec ce système, pas besoin de l’attacher à la moto.

Le système de gilet airbag moto par câble (filaire) avec cartouche de CO2

La cartouche de gaz CO2 est fixée dans le gilet et se déclenche quand le percuteur est activé par la tension du câble qui, lui, est attaché sur la moto. Il fonctionne de la façon suivante. Sur une collision ou une chute, le pilote est éjecté de la moto. Le câble va se tendre et dégoupiller la cartouche de CO2 qui va remplir d’air le gilet moto. Un autre inconvénient sur ce type de gilet est qu’il faut prendre en compte le temps de déploiement dû à la tension du câble qui n’est pas instantané. En effet, le mécanisme peut se déclencher entre 70 ms et 100 ms sans compter le temps de gonflage du gilet.

Le système de gilet airbag moto électronique autonome sans fil avec cartouche pyrotechnique

Dans cette technologie électronique par capteur, se trouvent deux systèmes. Un système autonome avec des capteurs dans le gilet et un autre système avec des capteurs fixés sur la moto.

Dans le système autonome, les capteurs de chocs ou d’accélération sont placés à l’intérieur du gilet airbag moto. Dès que les capteurs vont ressentir des valeurs anormales, le système pyrotechnique (même système que pour les voitures) va se déclencher et gonfler le gilet en 50 ms. Ce système est dénué de câble, il faut juste penser à le recharger toutes les trente heures environ. L’inconvénient de ce gilet airbag moto est son tarif qui est élevé.

Dans le système radiocommandé, les capteurs ne sont pas dans le gilet, mais sur la moto. Le fonctionnement de ce système est identique à celui que nous venons de voir. L’inconvénient est que si vous avez plusieurs motos, vous devez toutes les équiper en capteurs. Et, la facture risque d’être sévère.

Quelle taille et comment se porte le gilet airbag moto sur le motard ?

Une fois que vous avez fait votre choix concernant le système de déclenchement pour votre gilet, se pose la question :  “Quelle taille ?” Si votre choix se porte sur l’achat d’un nouveau blouson avec l’airbag intégré, vous prenez votre taille normale de blouson. Si vous optez pour un gilet sans manches, pensez que vous le porterez sur le blouson, donc prenez une taille au-dessus de votre blouson. Si vous le portez sous le blouson de moto, la taille est donc votre taille de blouson, toutefois vérifier bien que ce gilet puisse se gonfler sous votre blouson de moto. Le mieux est quand même (avec votre blouson habituel), d’aller en essayer dans un magasin spécialisé en équipements pour motards.

Doit-on changer son gilet de protection airbag moto après un déclenchement ?

Beaucoup de motards se posent cette question. En réalité, cela dépend de l’état du gilet airbag après son déclenchement. Si le textile est arraché ou bien abrasé, oui, il faudra le changer. Sinon, il faudra juste remplacer la cartouche de gaz. Un petit point quand même, sur certains modèles, vous pouvez le faire vous-même. Mais, en cas de doutes, le mieux est de l’apporter chez votre vendeur préféré qui se fera un plaisir de vous le faire. 

L’entretien du gilet 

Pour nettoyer le gilet airbag moto, sachez, qu’il ne passe pas en machine à laver et ne se lave pas à la main. D’abord, nettoyez-le avec de l’eau savonneuse et une petite brosse douce en frottant doucement. Ensuite, passez une petite éponge humidifiée pour le rincer et enlever la saleté. Enfin, séchez-le avec un chiffon doux puis mettez-le sur un cintre a l’air dans un endroit sec. Vous pouvez consulter le guide d’utilisation qui est fourni avec le gilet.

Les assurances et le gilet airbag moto

Les assurances deux-roues peuvent couvrir le gilet airbag. Certains assureurs proposent un remboursement du gilet en cas de sinistre, car le coût d’un gilet airbag moto est élevé. Ceci est pour éviter qu’un motard ne se rééquipe pas d’un gilet après un sinistre à cause du prix. La Mutuelle des Motards propose à leurs assurés la prise en charge du gilet dans sa totalité, toujours pour la même raison. Parlez-en avec votre assureur.

En fin de compte, le gilet airbag moto est un accessoire de sécurité très utile en cas de collision ou de chute. Différents modèles et systèmes sont disponibles. C’est à vous de voir lequel vous convient le mieux. Le tarif d’un gilet reste élevé et c’est pourquoi les assurances proposent des options pour que le maximum de motards franchissent le cap et adoptent le gilet airbag. Bonne route à tous.

Hervé Fitte-Rey
  • Partager l'article sur :
Bons plans
Guyane
Bon plan oOvango
HYUNDAI
TUCSON
28 600 €
 
Voir toutes les annonces
Guyane
Bon plan oOvango
HYUNDAI
TUCSON
27 900 €
 
Voir toutes les annonces
Guyane
Bon plan oOvango
HYUNDAI
TUCSON
28 900 €
 
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez nos bons plans autos en exclusivité et le meilleur de l’actu auto/moto en Outre-mer, chaque dernier jeudi du mois !

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *