Le pare-brise, enjeu écologique à La Réunion

Par Ophélie Vinot | Le 14/10/2021 | Environnement

Depuis la fin du mois d’avril 2021, Carglass offre désormais ses services à La Réunion en franchise. L’enseigne reconnue en Hexagone se dit « tournée vers l’aspect écologique et la sécurité ». Vers un changement des pratiques liées aux pare-brises à La Réunion ?

Pas de recyclage des pare-brises à la Réunion

Deux centres ont pour l’instant ouvert leurs portes (à Saint Pierre et à Saint Paul) et deux autres devraient ouvrir prochainement, afin de couvrir les quatre coins de l’île. « Nos valeurs sont tournées vers l’aspect écologique et vers la sécurité. Par sécurité, on entend protection des véhicules de nos clients bien entendu, mais également sécurité de nos employés. Nous utilisons des outils assez différents de ce que l’on peut voir habituellement. Par exemple, nous n’utilisons aucun outil tranchant, afin d’écarter tout risque de blessure« , assure un membre de la direction de Carglass Réunion. Niveau écolo, Carglass préfère « réparer plutôt que changer » les pare-brises. « Économiquement mais aussi écologiquement parlant, on est gagnants« .

Aujourd’hui, aucun pare-brise n’est recyclé à La Réunion. Rien n’est envoyé en Hexagone non plus… Ils sont enfouis à Saint Louis ou à Sainte Suzanne, ou laissés dans une benne et stockés dans les déchetteries. « Cela demande un volume énorme d’infrastructures, ce n’est pas rentable« , déplore un énième gérant de centre de recyclage et de valorisation des déchets auto.

Des projets en cours

« Ça représente des tonnes et des tonnes de pare-brises, c’est sûr« . L’employé de Carglass Réunion n’a pas les chiffres exacts mais « considérant qu’un pare-brise pèse une dizaine de kilos et au vu de toutes les voitures présentes à La Réunion… On imagine bien que cela représente une très grande quantité de verre et de plastique« . Car un pare-brise est généralement constitué de verre et d’une feuille de plastique qui permet à la vitre du véhicule de ne pas se briser au moindre impact.

Plusieurs projets de centres de traitement et valorisation des déchets sont en cours dans le Sud et l’Est de la Réunion. Le centre (CVD) de Pierrefonds devrait être opérationnel en début d’année prochaine. Les responsables du projet tablent sur plus d’un millier de tonnes de pare-brises à traiter. D’après un membre de la direction de Carglass Réunion, une nouvelle usine de recyclage notamment dédiée aux pare-brises serait également en projet de construction. « La première pierre devrait être posée durant le mois d’octobre. Difficile de dire quand elle sera terminée évidemment, mais c’est un début ! », conclut-il.

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
YARIS
20 580 €
23 580 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C4
25 490 €
32 990 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
YARIS
21 580 €
24 580 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *