Comparo : Fiat 600e VS Opel Corsa éléctrique

Par Sébastien Berthoud | Le 04/04/2024 | Guides & Essais

L’expérience de la Dolce Vita italienne face à la rigueur allemande, compacte et dynamique. Quelle petite familiale choisir dans ce match 100 % électrique ?

Design

Tirant son nom de la version de 1955, la Fiat 600e est belle. Par rapport à la 500e, le capot est un peu plus prononcé et le nez plus effilé. Le becquet noir ajoute une note dynamique et les jantes de 18 pouces sont réussies. Notre modèle d’essai, appelé La Prima, est disponible en quatre couleurs très inspirées : Orange Sun of Italy (le nôtre), Sable Earth of Italy, Bleu Sea of Italy et Vert Sky of Italy. 

Un design diamétralement opposé à celui de l’Opel Corsa Electric dont la face avant se remarque avec une calandre nommée « Opel Vizor » : un bandeau noir plutôt élégant déjà vu sur le Mokka-e. Le lettrage Corsa, fièrement affiché au centre du hayon arrière, donne une petite note dynamique de même que le coloris Gris Grafik, sobre et chic. Tout est donc une question de goût dans ce domaine et départager la Fiat de l’Opel serait injuste.



Vainqueur : match nul

Performances

Au démarrage, à moins d’appuyer à fond sur la pédale de droite, la Fiat 600e fait preuve de douceur dans les trois modes de conduite disponibles : éco, normal et sport. Les 156 ch du bloc électrique (260 Nm de couple) suffisent pour assurer des dépassements sereins, avec 9 secondes sur l’exercice du 0 à 100 km/h. Si les valeurs techniques sont les mêmes sur la Corsa (156 ch et 260 Nm de couple), les accélérations sont plus nerveuses (8,1 secondes) grâce à une meilleure répartition des masses et 50 kg de moins sur la balance. Un score obtenu uniquement en mode Sport, car en Eco ou en normal, la belle se contente de respectivement 82 ch et 109 ch disponibles pour maîtriser la consommation d’énergie. Avantage donc à l’Allemande.

Vainqueur : Opel

Comportement routier et agrément de conduite

Le châssis de la 600e est très prévenant et la petite électrique se montre toujours agile, y compris sur route sinueuse. Un vrai régal ! Elle ne fait pas non plus de concession sur la technologie, avec la présence de la conduite autonome de niveau 2 : régulateur de vitesse adaptatif, reconnaissance des limitations de vitesse, détection des angles morts… Sans oublier des capteurs à 360 degrés et une caméra de recul à 180 degrés pour effectuer des manoeuvres sans risquer d’abimer les jantes et la carrosserie.

La Corsa Electric n’oublie pas non plus la technologie. De nuit, l’éclairage est très efficace grâce aux phares matriciels Intelli-Lux LED, avec 14 segments à LED contrôlés individuellement et un faisceau « découpé » permettant de ne pas éblouir les autres usagers. Quant à l’assistance à la conduite, citons par exemple la caméra de recul panoramique haute résolution, le régulateur de vitesse adaptatif, le limiteur de vitesse ou encore l’alerte de collision avant avec freinage d’urgence automatique et détection des piétons. À bord, l’amortissement est plus ferme que dans la Fiat et le châssis plus sportif sans être piégeur. Le plaisir de conduite est bel et bien présent.

Vainqueur : Opel

Équipement et habitabilité 

À l’intérieur de la 600e, les gênes de la 500e se ressentent immédiatement, à l’image du volant à deux branches. Huit couleurs différentes permettent de personnaliser l’éclairage d’ambiance et les sièges couloir ivoire, avec les lettres Fiat cousues, sont du plus bel effet. Du tunnel central au vide-poches, les passagers disposent par ailleurs de 15 litres de volume de rangement intérieur : un vrai plus qui vient s’ajouter aux 360 litres du coffre pour les valises. Malgré ses 4,17 m de longueur, cinq personnes peuvent être accueillies confortablement à bord. 

Sur la Corsa, place à la modernité avec une planche de bord entièrement numérique constituée de deux écrans dont un de 10 pouces (en option). Les informations affichées ne posent aucun problème de lisibilité et l’interface est plutôt intuitive. Si l’on regrette certaines fonctions manuelles (protection du toit panoramique, réglages des sièges) et quelques parties en plastique sensibles aux rayures, mention particulière à la sellerie mixte Alcantara et cuir (en option) tout simplement magnifique. Les « grands » manqueront en revanche de place pour leurs jambes à l’arrière. Quant au coffre, les 267 litres de chargement apparaissent bien minces quand les bagages s’accumulent. Sur ce point, la Fiat fait beaucoup mieux.

Vainqueur : Fiat

Autonomie 

Côté autonomie, la batterie de 54 kWh de la 600e est suffisante pour parcourir plus de 300 km. De quoi prendre les routes ultramarines de façon sereine. De son côté, la Corsa Electric fait mieux, avec une autonomie de 360 km environ avant la panne de courant grâce à une meilleure gestion de l’énergie.

Vainqueur : Opel

Prix

Commercialisée 40 000 €, la Fiat est 5000 € plus chère que la Corsa Electric. Un atout séduction qui peut se comprendre mais pour les acheteurs raisonnables, aucune discussion possible.

Vainqueur : Opel

L’avis d’Oovango

Si le charme de la Fiat 600e est indéniable, avec tous les ingrédients pour devenir une véritable icône, il n’est pas si simple de tenir la dragée haute à l’une des références allemandes. Performances, autonomie ou encore prix font pencher la balance en faveur de l’Opel Corsa Electric.

Fiat 600e : 16/20

Opel Corsa Electric : 17/20

Vainqueur : Opel

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS 7 CROSSBACK
29 000 €
56 670 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C3 AIRCROSS
19 900 €
29 260 €
Voir toutes les annonces
Guyane
Bon plan oOvango
HYUNDAI
TUCSON
28 600 €
 
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez nos bons plans autos en exclusivité et le meilleur de l’actu auto/moto en Outre-mer, chaque dernier jeudi du mois !

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *