Circuit automobile de Saint-Pierre, rêve ou réalité ?

Par Ophélie Vinot | Le 25/04/2022 | Sports mécaniques

« L’installation sera livrée en 2021 ». C’est ce qu’affirmait encore Michel Fontaine en février 2020, sur son compte Facebook, en certifiant que la construction du circuit automobile de Saint-Pierre « n’est pas un plan, une idée, un sujet d’étude » et que le projet était bel et bien « acté », le terrain « réservé », mentionnant le début des travaux « au mois d’avril [2020] ». Avril 2022, toujours rien. D’abord, aucune nouvelle de ce chantier, encore moins d’un circuit terminé et livré comme prévu. Ce qui devait être le troisième circuit automobile de La Réunion — après La Jamaïque à Saint-Denis et Félix Guichard à Sainte-Anne — va-t-il soudainement voir le jour, sans nouvelle depuis plus de deux ans ? 

Publication sur la page Facebook de Michel Fontaine, le 20 février 2020 (plus de 600 partages) :

Sur la page Facebook de Michel Fontaine, maire de St Pierre et président de la CIVIS (Communauté intercommunale des villes solidaires); de nombreux postes ont été publiés avant le premier tour des élections municipales ; le 15 mars 2020, afin de mettre en avant plusieurs projets. Parmi eux, celui de la construction du circuit automobile de Saint-Pierre, où Michel Fontaine écrit :

« Quelques explications supplémentaires au sujet de cette publication qui provoque un fort intérêt : 

La construction du circuit de sport mécanique n’est pas un plan, une idée, un sujet d’étude. La construction du circuit de sport mécanique est actée. Le terrain est réservé. Les travaux débuteront au mois d’avril prochain dans la foulée de la 2e tranche de la ZI 4. L’installation sera livrée en 2021. »

Circuit automobile : le projet de qui ?

En août dernier, Denis Antou, président de la Ligue des Sports Automobiles de la Réunion, affirmait auprès d’oOvango que la Ligue avait « rencontré à nouveau la SPL Grand Sud (Société Publique Locale chargée de la conception de la ZI N°4) pour régler les derniers petits soucis », avant d’ajouter que « les plans [étaient] prêts ». « Ce sera un circuit très différent de celui de La Jamaïque à Saint-Denis (…). Il s’annonce très vallonné et surtout très formateur; ce sera un circuit technique qui regroupera tous les types de virages, il permettra de progresser en termes de pilotage »; avançait-il. Cela faisait donc sous-entendre que la construction du circuit aurait réellement lieu, voire qu’elle avait déjà commencé, dans la zone industrielle n°4 de Pierrefonds.

Par ailleurs, un passionné de sports automobiles (qui a souhaité garder l’anonymat) a eu connaissance du projet du nouveau circuit, à Saint-Pierre, en revenant s’installer à La Réunion. En début d’année, il a souhaité s’y intéresser et creuser le sujet. « J’ai cherché les informations le concernant, j’ai appelé la ville de Saint-Pierre qui m’a dirigé vers la CIVIS, qui m’a ensuite dirigé vers la SPL Grand Sud, puis vers Serge Hoarau, le maire de Petite-Île et que je n’ai jamais réussi à avoir», explique-t-il.
D’ailleurs ses recherches ne s’arrêtent pas là pour autant. « J’ai regardé tous les panneaux de chantier dans la zone industrielle, je n’ai rien vu concernant le chantier d’un circuit automobile », affirme le passionné. Aujourd’hui, il aimerait simplement que le responsable du projet — Serge Hoarau ? La Ligue ? La SPL Grand Sud ? La CIVIS ? — s’exprime et communique sur le sujet. « Soit le circuit n’est pas du tout en construction et il ne s’agissait que d’une stratégie au vu des élections municipales de 2020, soit il est en construction — mais je ne comprends pas bien à quel endroit — et il y a un problème mais ils ne nous tiennent pas au courant. Dans les deux cas, je trouve cela problématique et irrespectueux envers les professionnels et passionnés », s’indigne-t-il.

Silence radio

oOvango a également tenté de trouver des informations concernant le projet du nouveau circuit. À l’heure actuelle, aucune information ne diffère avec celles affirmées par le passionné. En effet, la SPL Grand Sud ne serait plus en charge du projet et a indiqué ne pas pouvoir communiquer sur le sujet ; invitant oOvango à se renseigner auprès du pôle économique et touristique de la CIVIS.
Alors, le cabinet du responsable du pôle, Laurent Lorion, a affirmé ne plus être responsable du dossier non plus, sans pouvoir mentionner son successeur. Ainsi, sur son site web, la CIVIS n’évoque nulle part la construction du circuit. Donc pour rappel, le coût de ce troisième circuit s’estimait à 7 millions d’euros. Il avait notamment pour objectif de contrer les « pousses sauvages », qui ont lieu très régulièrement sur l’île intense. Combien de temps devront encore attendre les Saint-Pierrois — et autres — pour une communication sur le sujet ?

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C4
25 490 €
30 990 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C5 AIRCROSS
35 870 €
50 870 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
YARIS
21 580 €
24 580 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (2)
  • Le 01/05/2022 | belin jf

    sais pas intéressant pour ses politiciens véreux juste être au pouvoir et sans mettre plein les poches que du bla bla comme d’habitude

  • Le 27/04/2022 | Kévin 97438

    Faut attendre les prochaines échéances électorales pour nous vendre de la fumée et...des promesses. A la fin d'un mandat on a toujours des solutions pour le peuple. Mais pendant...rien à part du silence et du mépris. Les intérêts des politiques passent avant les nôtres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *