Optimisez votre budget auto : Les Primes et Aides à la Loupe

Par Redaction | Le 26/09/2023 | Conseils achat / vente | Guides & Essais

Le prix d’achat d’une voiture représente un investissement considérable pour de nombreux individus. Afin d’adoucir la facture finale et de faciliter l’ optimisation du budget auto avec les primes , il est crucial de prendre en considération les différents primes pouvant être accordées. Ces aides à l’achat, proposées par le gouvernement ou encore les constructeurs, visent à encourager l’achat de véhicules répondant à des critères spécifiques. Nous explorons, ici, en détail les divers coups de pouce financiers disponibles lors de l’acquisition d’un véhicule.

Comment acheter une voiture sans beaucoup d’argent ?

La mobilité est un élément essentiel de notre société moderne, permettant à chacun d’explorer de nouveaux horizons et de saisir des opportunités professionnelles. Cependant, il est indéniable que posséder une voiture peut représenter un investissement conséquent pour les ménages français. Entre le coût d’acquisition, les dépenses régulières d’entretien et les charges liées à l’assurance automobile, la possession d’un véhicule peut rapidement peser sur le budget familial.

Fort de ce constat, il existe aujourd’hui plusieurs aides financières disponibles pour alléger cette charge. Les autorités publiques ont, en effet, mis en place diverses incitations visant à encourager l’utilisation de modes de transport plus durables et moins polluants. 

Aides gouvernement : quelles primes pour l’achat d’une voiture neuve ?

Les aides à l’achat pour un véhicule neuf sont des réponses pratiques et directes aux préoccupations environnementales croissantes. En incitant les consommateurs à opter pour des véhicules moins polluants, ces mesures visent à réduire les émissions de dioxyde de carbone et améliorer, par conséquent, la qualité de l’air.

L’une des principales formes d’aides gouvernementales est celle de mesures fiscales en fonction du niveau de pollution du véhicule. Ces mesures ont été ainsi mises en place afin « d’alléger la facture finale » et rendre plus attractif l’achat de voitures propres. Elles permettent également aux conducteurs soucieux de leur empreinte carbone « d’opter pour des véhicules plus respectueux de l’environnement ». En outre, il existe des subventions qui offrent une aide financière supplémentaire aux foyers les plus modestes lorsqu’ils achètent une voiture neuve. Cela peut prendre différentes formes :

  • remboursement partiel sur le prix du véhicule ;
  • prime à la conversion lorsque vous mettez au rebut votre ancien modèle fortement émetteur ;
  • financement avantageux proposé par certaines banques ( microcrédit véhicules propres) ou des garages partenaires.

Quelles aides pour acheter une voiture électrique ou encore hybride ?

Dans le contexte actuel d’urgence climatique dans lequel nous nous trouvons, la transition écologique s’impose comme une nécessité incontournable. Afin de promouvoir l’utilisation de véhicules plus respectueux de l’environnement, les autorités françaises ont mis en place des mesures spécifiques pour favoriser l’adoption des technologies hybrides et électriques. Ces invitations financières revêtent une importance capitale dans la lutte contre le réchauffement climatique, car elles offrent aux consommateurs un moyen concret de contribuer à la réduction globale des émissions de gaz à effet de serre. Les bonus écologiques constituent ainsi une solution efficace pour encourager les citoyens à opter pour ces modes de transport alternatifs.

En accordant des avantages fiscaux tels que des déductions d’impôts liés à l’achat ou à la possession d’un véhicule hybride ou électrique, notre gouvernement cherche également à rendre ces solutions plus abordables pour tous. Cette approche vise donc non seulement à protéger notre planète, mais aussi à améliorer le pouvoir d’achat des ménages en leur permettant d’accéder plus facilement aux moyens modernes et durables de se déplacer.

De même, certaines facilités administratives sont mises en place afin simplifier les démarches liées à l’immatriculation des véhicules écologiques. Cette mesure a été pensée dans le but d’éliminer les barrières pouvant freiner certains automobilistes souhaitant passer au vert.

Quelles primes lors de la reprise d’un ancien véhicule ?

Le gouvernement cherche à renouveler le parc automobile français en encourageant les citoyens à se débarrasser de leurs anciens véhicules thermiques polluants et à opter pour des plus propres. Afin de pousser les propriétaires de vieilles voitures à passer au vert, différentes primes ont été mises en place. La prime à la conversion ainsi que le bonus écologique constituent des mesures phares des autorités françaises dans ce domaine. Néanmoins, il vous est aussi possible de faire une demande d’aide à l’achat auprès de la Caisse d’allocations familiales dont vous dépendez. En effet, cet organisme est susceptible de vous proposer une solution financière, notamment en cas de situation professionnelle fragile (accès à l’emploi ou maintien de ce dernier).

Qu’est-ce que le bonus écologique 2023 ?

Le bonus écologique vise principalement à réduire les émissions de CO2 et autres gaz à effet de serre, ainsi que la pollution atmosphérique causée par les véhicules motorisés. En incitant l’achat ou la location de voitures électriques, hybrides rechargeables ou fonctionnant au gaz naturel, le bonus écologique contribuera à diminuer notre empreinte carbone et améliorera ainsi la qualité de l’air que nous respirons. Ce dispositif s’adresse généralement aux personnes physiques, mais peut également être accessible aux entreprises souhaitant renouveler leur flotte automobile avec des modèles moins polluants. En France, le montant de la prime dépendra directement du niveau d’émission du véhicule éligible. En effet, il est plus important pour un véhicule 100 % électrique (jusqu’à 7 000 euros) que pour un modèle hybride (1 000 euros maximum).

Par ailleurs, pour bénéficier du bonus écologique lors de l’acquisition d’une occasion, il est important de respecter certains critères préétablis :

  • le véhicule acheté doit être une voiture individuelle, une camionnette, un véhicule à moteur à 2 ou 3 roues ou encore un quadricycle ;
  • son taux d’émission de CO2 maximum autorisé est fixé à 20 g/km ;
  • l’achat du véhicule doit se faire pour une durée minimale de deux ans ;
  • votre voiture doit être immatriculée en France depuis au moins deux ans selon la date de facturation.

Véhicules concernés par la prime à la casse : quels sont-ils et quelles conditions remplir ?

La prime à la conversion concerne principalement les voitures diesel et essence anciennes, dont les niveaux de pollution sont élevés. En effet, pour bénéficier de cette prime d’État, il est nécessaire de mettre à la casse une voiture Crit’Air 3, Crit’Air 4 ou Crit’Air 5. Les véhicules diesel éligibles à cette mesure sont ceux dont la première date d’immatriculation remonte avant le 1ᵉʳ janvier 2011. Ces derniers ont souvent des moteurs moins performants en termes d’émissions polluantes et contribuent donc davantage à la détérioration de la qualité de l’air.

Quant aux voitures essence éligibles à cette prime, elles doivent avoir été immatriculées avant le 1ᵉʳ janvier 2006. Cette restriction s’explique également par le fait que ces modèles âgés ne répondent pas aux normes environnementales actuelles et présentent un niveau d’émission plus important.

Il est important de noter que pour pouvoir faire la demande de cette aide financière, votre véhicule doit être roulant s’il est repris directement chez vous ou amené dans une agence si non roulant. De plus, il doit être sans gage et posséder une carte grise au nom du propriétaire depuis au moins douze mois.

Par ailleurs, vous ne le savez sans doute pas, cependant, la combinaison de la prime à la conversion et du bonus écologique est tout à fait possible. Cela vous offrira alors une opportunité unique d’obtenir un soutien financier conséquent lors de l’acquisition d’un véhicule éligible. 

Peut-on bénéficier 2 fois de la prime à la conversion ?

Malheureusement, il n’est pas possible de bénéficier de la prime à la conversion plus d’une fois. Conformément aux directives du gouvernement français, un même bénéficiaire ne peut solliciter cette aide qu’à une seule reprise. Cette mesure vise, en effet, à assurer une répartition équitable des fonds alloués et encourage les propriétaires à faire un choix judicieux dès leur première demande de prime à la conversion. Il est donc essentiel de prendre en compte cette restriction lors de toute planification relative à l’acquisition d’un nouveau véhicule dans le cadre du programme susmentionné.

En somme, grâce aux diverses aides et primes disponibles, il est possible d’acheter une voiture tout en réduisant considérablement les coûts. Ces incitations financières poussent non seulement l’utilisation de véhicules plus respectueux de l’environnement, mais elles contribuent également à améliorer le pouvoir d’achat des ménages français. En choisissant judicieusement parmi ces différentes options, chacun peut trouver la solution qui correspond le mieux à ses besoins et ainsi réaliser un achat automobile plus abordable et durable.

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C3
14 990 €
 
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS 7 CROSSBACK
34 000 €
60 590 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C3
18 320 €
22 820 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez nos bons plans autos en exclusivité et le meilleur de l’actu auto/moto en Outre-mer, chaque dernier jeudi du mois !

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *