Martinique : hausse des prix du carburant en mars 2022

Par Redaction | Le 07/03/2022 | Économie et politique | News

  • Partager l'article sur :

Sans surprise, l'augmentation des prix du carburant constatée en Martinique en février 2022 continue en mars sur fond de guerre Ukraine-Russie. Le 28 février 2022, le prix du baril de brent brut à dépasser la barre symbolique des $100 et se situe désormais à des niveaux que les marchés n'avaient plus connus depuis 2014. Cette évolution ne laisse bien entendu rien présager de bon pour les usagers automobiles, sachant que les concessionnaires risquent de faire face à des problèmes d'approvisionnement accrus.

Le prix du sans plomb et du gazole à des niveaux historiques en Martinique en Mars 2022…

La préfecture de Martinique a annoncé le 28 février 2022 une augmentation des prix des produits pétroliers. Ainsi depuis le 1er mars 2022 à zéro heure, les tarifs sont :

  • Supercarburant sans plomb : 1,87€/L, soit +0,09€/L par rapport à février 2022 (1,78 €/L) ;
  • Gazole routier : 1,67€/L, soit +0,09€/L par rapport à février 2022 (1,58 €/L)

En mars 2022, le prix du sans plomb était en hausse de 5.1% vs. février 2022 et de 71.6% vs. mai 2020. Le prix du sans plomb était de 1.09€/L en mai 2020, soit le niveau le plus bas des 5 dernières années. Ceci s'expliquait par la contraction de la demande mondiale, du fait des confinements en vigueur dans de multiples pays.

Similairement, le prix du gazole était en hausse de 5.7% en mars 2022 vs. février 2022 et de 57.5% vs. juin 2020. Le prix du gazole était de 1.06€/L en juin 2020, soit le niveau le plus bas des 5 dernières années.

...sur fond de crise internationale

Le 28 février 2022, le prix du baril de brut à dépasser la barre symbolique des $100. Il se situe désormais à des niveaux que les marchés n'avaient plus connus depuis 2014. Depuis le début de l'année 2022, le prix du baril de brut est en hausse de plus de 50%. Celui-ci est désormais 5.5x plus élevé qu'en avril 2020.

Cette tendance devrait se maintenir, surtout depuis l'annonce faite par Antony Blinken, secrétaire d'Etat américain, le 6 mars 2022. Selon celui-ci, les Etats-Unis et l'Union Européenne sont en phase d'exploration d'une possible interdiction des importations de pétrol russe. Bien qu'Anthony Blinken ait réaffirmé la volonté des états de ne pas créer de choc sur les marchés pétroliers, cette annonce devrait soutenir la pression à la hausse sur les prix du baril.

Pas de correction en perspective à court terme

Depuis la grande grève de 2009, le code de l'énergie détermine les prix du carburant en Outre-Mer. Les articles R 671-1 à R 671-13 du code de l’énergie prévoient que la révision mensuelle des prix des produits pétroliers dépend de l’évolution des cours et de la parité monétaire euro/dollar, constatée le mois précédent pour les 15 premières cotations.

Néanmoins le calcul réalisé par la DIECCTE, la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi, prend en compte plusieurs acteurs. La SARA publie la décomposition du prix du carburant entre les différents acteurs du secteur.

Au cours des 9 derniers mois, le prix du sans plomb a augmenté de 0.22€/L (soit 13.3%). Cette hausse s'explique principalement par une augmentation de 28.1% des matières premières. En contraste, les taxes de la collectivité locale et les revenues de la SARA ont augmenté de 5.3% et 4.5% respectivement sur la même période. Les taxes perçues par l'état et les frais de distribution sont eux restés stables.

Au cours des 9 derniers mois, le prix du gazole a augmenté de 0.28€/L (soit 20.1%). Cette hausse s'explique principalement par une augmentation de 39.3% des matières premières. En contraste, les taxes de la collectivité locale ont augmenté de 5.9%.

La hausse des prix du carburant en Martinique s'explique donc principalement par la hausse des cours du baril de pétrole. L'incertitude quand à l'évolution du conflit Ukraine- Russie devrait continuer à peser sur les cours et donc les prix à la pompe. Les véhicules hybrides et électriques représentaient seulement 16% des véhicules neufs vendus en Martinique en 2021. L'évolution des prix du carburant pourraient potentiellement accélérer l'électrification et l'hybridation du marché automobile martiniquais. Cela sous-entend que les concessionnaires martiniquais ne souffrent pas trop de problèmes d'approvisionnement sur ces gammes. Cependant, l'incertitude plane à cause de la guerre en Ukraine. En effet, Porsche et Audi ont déjà arrêté la production de véhicules hybrides rechargeables du fait de la pénurie de faisceaux de cables électriques habituellement produits en Ukraine.

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS7 CROSSBACK
51 540 €
58 540 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
COROLLA
29 680 €
36 680 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
YARIS CROSS
28 680 €
33 680 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.