Info Routes Mayotte, une page facebook incontournable !

Par Nora Godeau | Le 06/06/2022 | Actu | L'auto & vous

Barrages sauvages, caillassages, agressions, accidents ou tout simplement travaux : tous les incidents se déroulant sur les routes mahoraises sont répertoriés sur le groupe Facebook Info Routes Mayotte. L’acronyme (I.R.M ) a été ajouté par la suite pour déjouer les tentatives de plagiats. Un autre groupe du même nom a en effet été créé en 2018. Mais sans toutefois rencontrer le même succès que celui du mystérieux Lilo Fidjo. Celui-ci tient visiblement à conserver l’anonymat. Malgré nos nombreuses sollicitations, il a en effet ignoré royalement toutes nos demandes d’interview.  

Cette page a été créée dans un contexte de dangerosité des routes du fait des nombreuses agressions qui s’y déroulaient à l’époque. Et s’y déroulent encore parfois… Comptabilisant 84 816 membres pour une population officielle de moins de 300 000 habitants ; ils la consultent quotidiennement pour s’informer de tout ce qui se passe sur les routes… entre autres ! La force du groupe tient dans la vigilance de ses membres qui y postent le moindre incident. Sous réserve de l’approbation de ses 2 administrateurs anonymes Lilo Fidjo et Mumeloge. Ils ne sont toutefois pas toujours très regardants quant à la véracité des informations circulant sur leur page. Qu’à cela ne tienne ! Info Routes Mayotte est malgré tout un outil extrêmement pratique pour savoir ce qu’il se passe sur les routes de l’île. Il permet bien souvent aux automobilistes d’éviter les zones à risques. 

Un groupe plus efficace que les médias locaux

« Info Routes Mayotte est le seul média où on a les infos en temps réel », affirme Yasmine, une utilisatrice quotidienne du groupe. « Aucun média officiel n’offre ce service. Mayotte la Première a toujours plusieurs jours de retard sur les faits divers. Et même si L’info Kwezi est plus efficace, on y trouve quand même moins d’infos que sur I.R.M » poursuit-elle.

Si l’objectif du groupe était à l’origine de signaler les incidents se déroulant sur les routes ; il a en effet bien évolué. C’est dorénavant une page fourre-tout répertoriant les faits divers. Elle relaye aussi parfois les grandes polémiques qui secouent régulièrement l’opinion publique mahoraise. « Je consulte I.R.M tous les jours » ; nous confie également Thierry. « Même si aujourd’hui, ça ne concerne plus systématiquement les routes, ce groupe est devenu la principale page d’information de l’île », poursuit-il. En 2016, à peine un an après sa création ; I.R.M s’est révélé être un outil indispensable face aux fameux « coupeurs de route ». Ce sont ces délinquants qui ont fait régner la terreur sur les routes mahoraises pendant plusieurs années. Leur mode opératoire ? Ériger des barrages et agresser sauvagement les automobilistes pour leur dérober leurs biens. Leur présence était systématiquement signalée sur le groupe, évitant ainsi à bien des automobilistes de se faire attaquer. 

Un policier derrière le pseudo de « Lilo Fidjo » ? 

Créateur de la page, son principal administrateur Lilo Fidjo tient à garder sa véritable identité secrète. Or ce « zorro de la toile » poste bien souvent sur son groupe les faits divers de l’île avant même que les médias officiels ne soit au courant. Ce qui en a fait son succès, d’ailleurs. « Je suis intimement convaincu que ce gars fait partie de la police », nous confie Julien*, un policier travaillant au commissariat de Mamoudzou. « Il poste les infos quelques minutes seulement après que nous-mêmes les ayons apprises via la radio de la police ».

Or pour accéder à l’écoute radio, « il faut avoir un poste répertorié en préfecture », révèle-t-il. Une hypothèse qui expliquerait pourquoi le créateur de la page fait autant de mystère sur sa véritable identité. Les informations étant régulièrement filtrées par les autorités de l’île afin d’éviter les mouvements de panique ; ce supposé policier a sans doute souhaité rétablir une certaine transparence sur ce qui se passe réellement sur son île. 

Toutefois, à force de vouloir livrer en pâture au grand public le moindre fait divers, Lilo Fidjo tombe parfois dans le piège des fausses rumeurs. Ce qui fait dire à Julien qu’il serait « dangereux ». « Il ne vérifie pas toujours les infos que les gens postent sur son groupe et ça provoque parfois de gros problèmes », explique-t-il. « Il y a peu, il a relancé une guérilla entre bandes rivales en prétendant qu’un jeune aurait été tué au rond-point du Baobab (quartier de Mamoudzou) alors qu’en réalité ce jeune était mort d’une crise d’épilepsie ! », révèle-t-il. 

Même si les informations relayées sont donc à prendre avec des pincettes, il n’en reste pas moins qu’I.R.M est devenu en quelques années le média d’information préféré des Mahorais et un outil incontournable à consulter avant de se lancer sur les routes de l’île aux parfums !

*Le prénom a été modifié
  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
COROLLA
20 680 €
26 680 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
RAV4
39 990 €
45 990 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C5 AIRCROSS
35 870 €
50 870 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.