Formule 3 : Une occasion manquée pour le réunionnais Reshad DeGerus en Autriche

Par Sportcom 974 | Le 05/07/2021 | Sports mécaniques

Les pilotes connaissent tous très bien ce tracé si particulier pour y avoir posé leurs roues durant la pré saison pour deux journées de tests début Avril.

Alors que les essais semblaient prometteurs avec des chronos secteur par secteur en très net progrès, pour le jeune majeur Reshad qui fêtait ses 18 printemps ce week end, les qualifications ont été pour le moins épiques. Il faut dire que le RedBull Ring est un cas à part parmi tous les circuits rencontrés. Relativement court avec 4km318, sa caractéristique notable est un enchaînement de trois secteurs lignes droites et autant de zones DRS (Drag Reduction System, permettant de relever l’aileron en ligne droite, ndlr).

Dès la sortie des stands, la bousculade habituelle provoquait un léger incident. Le mécanicien de Reshad le relachait trop tôt dans la pit lane et sa voiture heurtaity celle d’un concurrent mais fort heureusement sans conséquence ni pour l’un ni pour l’autre.

Avec pas moins de 30 véhicules en piste, les pilotes s’élançant en milieu de peloton éprouvent bien des difficultés à bénéficier d’un tour clair. Néanmoins, le réunionnais parvient à progresser à pas de géants et ne concède qu’un seconde au poleman. Toutefois, compte tenu du resserrement des concurrents, son chrono, signé à 192.476km/h de moyenne, le place qu’à une modeste 20° place sur la grille. «C’est vraiment dommage,» concédait le pilote. «On avait de bons intermédiaires secteur par secteur mais je n’ai pas eu un tour free et je ne suis pas parvenu à mettre nos intermédiaires bout à bout. On a toutes les pièces, reste à les placer dans le bon ordre.» déclarait-il, restant positif.

Un meeting de Formule 3 est constitué de 3 courses consécutives. Dans la première, Reshad se fourvoyait pour la première fois avec la procédure de départ de sa voiture et perdait 3 places à l’extinction des feux. Il parvenait toutefois à s’élancer mais souffrait d’un déficit de vitesse important et de soucis de traction. «J’ai passé toute la course à défendre ma position sans jamais être en mesure d’accrocher les pilotes devant moi,» expliquait le réunionnais. «Même avec le DRS, impossible de revenir sur le concurrent devant moi. On a également rencontré des problèmes en sortie de courbe. C’est vraiment la première fois que nous sommes confrontés à ce problème. Mes deux coéquipiers ont eu la même problématique à gérer.» ajoutait-il.

Or sur un tracé comportant autant de longues lignes droites, ce soucis majeur l’empêchait de pouvoir améliorer ses qualifs. Reshad terminait cette première confrontation autrichienne à la 23° place et des pénalités étaient attribuées à certains des concurrents finissant devant lui ce qui lui permettait de gagner 3 places au classement. Insuffisant toutefois pour marquer des points.

degerus3-spielberg-credit-©-Dutch-Photo-Agency.jpg

Le Réunionnais n’a pas attrapé les points lors de ce 3ème GP de la saison ©-Dutch-Photo-Agency.jpg

Dans la deuxième course, c’est cette fois l’embrayage de la Dallara F3 spec2019 qui posait problème sur la ligne de départ. Perdant quelques places au départ, le pilote flanqué du numéro #31 aux couleurs de la Région Réunion ne pouvait faire mieux qu’une arrivée P23 avec toujours les mêmes soucis en piste pour sa voiture: manque de vitesse et déficit de traction. Du fait de ces carences, les 3 pilotes de son écurie également concernés par ces mêmes symptômes modifiaient leur style de pilotage pour tenter de compenser et dégradaient leurs pneumatiques. «C’est la première fois que nous utilisions des gommes medium à Spielberg,» expliquait Reshad. «Avec un style de pilotage plus agressif rendu nécessaire par nos soucis techniques, nous avons rapidement dégradé nos gommes. La voiture perdait encore davantage de motricité et le pilotage devenait flou notamment en fin de run

18ème à l’arrivée de la troisième course

«C’est vraiment une grande déception» résumait le premier réunionnais à évoluer en série mondiale. «On avait intrinsèquement les moyens de pouvoir marquer des points sur cette course. Même si je ne suis pas parvenu à bien me qualifier, mon rythme est bon. C’est vraiment une étape importante dans mon apprentissage. Néanmoins, l’équipe va devoir trouver des solutions pour le prochain rendez-vous. Pour tout dire, ils sont encore dans le flou. Ils ne parviennent pas à expliquer pourquoi nos trois voitures ont eu ces problèmes de vitesse pure et de traction

degerus-spielberg-credit-©-Dutch-Photo-Agency-scaled.jpeg

DeGerus a signé une moyenne de 192.476km/h lors des essais en Autriche ©-Dutch-Photo-Agency-scaled.jpeg

Il reste maintenant 3 semaines à Charouz Technology pour tenter de trouver une solution avant le quatrième meeting à Budapest. Une nouvelle définition de la boite de vitesse semble être une des pistes à étudier puisque l’aérodynamique ne semble pas en cause, les réglages de la voiture de Reshad étant sensiblement identiques à ceux des leaders.

«Je connais déjà cette piste du Hungaroring pour y avoir roulé en F4,» se projettait Reshad. «Ce tourniquet est relativement exigeant en relance et nous roulerons de nouveau en gomme medium. En Hongrie, soit on fait face à des températures élevées, soit on roule sous la pluie. La gestion des pneus sera décisive en course. Ceux qui taperont trop dans leurs gommes en début de run auront une fin de course difficile avec des pneus dégradés. Je progresse au fil des courses et nous avons les capacités à marquer des points dans le top15. Les écarts sont ténus et la clé réside dans une bonne séance de qualification pour ne pas être pris dans un peloton dans lequel les pilotes sont moins vite. Bien que cette saison est avant tout une année d’apprentissage, marquer des points à Budapest semble possible et ce sera une des carottes  aller chercher

Le prochain rendez-vous Formule 3 est fixé du 30 Juillet au 1er Aout sur le Hungaroring à Budapest en Hongrie.

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C4
27 680 €
31 680 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C4
26 670 €
30 170 €
Voir toutes les annonces
Guyane
Bon plan oOvango
VOLKSWAGEN
GOLF
44 916 €
51 916 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.