Confinements : retour en mars 2020 pour la Martinique, bientôt la Guadeloupe ?

Par Redaction | Le 10/08/2021 | Économie et politique

« La crise sanitaire est extrêmement grave en Guadeloupe et en Martinique avec des taux d’incidence jamais connu dans le territoire jusqu’à présent » a déclaré le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu juste avant de prendre l’avion pour l’archipel guadeloupéen ce mardi 10 août.

En Martinique, le préfet a pris un arrêté préfectoral pour confiner l’ensemble de l’île dès 19h local ce même jour. Les habitants ne pourront se déplacer à plus d’1km de leur résidence sans attestation et tous les commerces à l’exception des pharmacies et des magasins alimentaires seront fermés. Le télétravail ou le chômage partiel est rendu de facto obligatoire pour les employés. « Les entreprises et les administrations sont, elles aussi, invités à participer à cet effort de confinement, elles sont invitées à organiser le service de façon à ce qu’un maximum de collaborateurs puissent travailler en télétravail », a déclaré Stanislas Cazelle, lors d’un point presse lundi 09 août.

Les livraisons autorisées

Durant trois semaines minimum, l’île aux fleurs va vivre comme en mars 2020, les touristes ayant été invités à « mettre fin à leur séjour touristique en cours », selon un document de la préfecture. Dès son arrivée prévue en fin de journée en Guadeloupe, Sébastien Lecornu devait réunir des élus et représentants locaux et assister à un conseil de défense sanitaire en visio-conférence présidé par le chef de l’Etat depuis le Fort de Brégançon, dans le Var. « Il tombe sous le sens que nous allons devoir durcir les mesures de freinage tant il y a urgence« , a-t-il expliqué. La décision de confiner strictement également l’archipel devrait être prise mercredi.

La Martinique est passée de 410 cas le 6 juillet à 4.171 la première semaine d’août, et 35 décès. En quatre semaines, 350 personnes ont été hospitalisées. En Guadeloupe voisine, déjà soumise à un nouveau confinement mais pour l’heure moins strict que celui de la Martinique, les chiffres explosent aussi: du 2 au 8 août, le taux d’incidence atteignait 1.769 pour 100.000 habitants, contre 876 la semaine précédente. A titre de comparaison, à La Réunion, également soumise à un confinement partiel depuis le 31 juillet, le taux d’incidence était à plus de 350 au 3 août.

« La livraison et le retrait de commandes sont autorisés quel que soit l’activité commerciale », précise l’arrêté préfectoral du 09 août en Martinique. La récupération des véhicules neufs peut donc se poursuivre, contrairement au premier confinement de 2020, qui a laissé de mauvais souvenirs aux distributeurs automobiles antillais : le marché des véhicules neufs s’est écroulé de 28% en Martinique et 27% en Guadeloupe par rapport à 2019, contre 25% en Hexagone.

Mesures du décret préfectoral du 09 août en Martinique
  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
SUZUKI
VITARA
25 990 €
31 980 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
COROLLA
28 680 €
32 680 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS7 CROSSBACK
43 540 €
58 540 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *