Nazim Bangui, de la terre et du coeur

Par Sportcom 974 | Le 12/10/2021 | Sports mécaniques

C’est un Nazim Bangui ravi que nous avons retrouvé à l’arrivée de sa toute première expérience sur terre à l’arrivée du Rallye Terre des Cardabelles. Disputée dans la région de Millau et sur le plateau du Larzac, dans l’Aveyron, le pilote réunionnais a effectué ses premiers tours de roue sur cette surface si particulière dans un camps militaire.

«C’est incroyable.C’est la première fois que je ressens ces sensations!» souriait le pilote. Pourtant tout n’avait pas commencé sous les meilleures auspices pour le rookie. «Dès le départ, nous avons été confronté à des soucis de bobine et de bougies. Franchement nous étions si inquiets avec mon copilote que nous avons envisagé le pire pendant les trois premiers chronos. En fait on tournait sur deux cylindres et nous étions inquiets à l’idée de devoir abandonner.» détaillait Nazim.

« Une journée folle »

Heureusement Pascal Enjolras (CPI) et l’ensemble de l’équipe ont pu fixer le problème et permettre à l’équipage de repartir au volant d’une voiture fonctionnant à plein pour la deuxième boucle du Samedi. «Cette journée a été folle.» expliquait Nazim. «Ces sensations sont super spécifiques. On a évidemment largement amélioré nos chronos et notre classement l’après-midi mais l’essentiel était bien de prendre la mesure de cette surface et ressentir la limite entre attaque et sécurité. Avec Valentin (Auge son copilote NDLR) on avait en permanence l’impression d’avoir une roue crevée. La voiture saute partout, il y a des bruits incroyables! Il faut apprendre à jeter la voiture pour enclencher la dérive. Ce sont des sensations extraordinaires.»

Pour l’équipage l’objectif était bien de prendre des repères en vue de la saison prochaine au sein de la Cup208 nationale. Passant de la 67e place scratch au terme de la première boucle, l’équipage parvenait à boucler la première étape à la 44e place scratch mais surtout aux portes du top10 des deux roues motrices en ayant signé des chronos top10 en 2RM au cours de l’après midi face à de sérieux concurrents habitués de la surface.

La terre, ça crève

Pour la deuxième étape dominicale, l’équipage prenait davantage de confiance en gagnant quelques places au classement général. Mais surtout en signant deux top5 en deux roues motrices (ES 8 et 10). En raison d’une crevaison (réelle cette fois) dans l’ES11, le classement scratch ne permettait pas à l’équipage de poursuivre la remontée au classement. «Déjà on est super contents d’avoir su déjouer les pièges de cette surface pour notre premier rallye terre. Le Dimanche notamment c’était Bagdad dans le camp militaire utilisé pour ce rallye. Des débris partout, des caisses souvent retournées dans tous les sens, des roues seules etc etc…incroyable! Il fallait littéralement slalomer entre les débris.» relatait le rookie terre.

«Pour nous l’essentiel était de pouvoir mesurer notre marge de progression à travers la confiance qui va en s’améliorant au fil des kilomètres. Je n’ai qu’un hâte maintenant c’est de pouvoir retourner sur cette surface tant les sensations sont extraordinaires. Pour moi qui vient du karting qui suis habitué aux trajectoires au cordeau au millimètre, c’est vraiment un autre monde. Mais quel plaisir!»

Nazim boucle donc son premier rallye terre à la 41e place scratch et franchit donc l’arrivée sans «avoir fait de caisse» et à la onzième place en deux roues motrices. Son actualité immédiate est maintenant le Rallye de Saint Joseph à la Réunion, les au volant de la même Peugeot 208 engagée en RC4 mais en version full asphalte évidemment face à de nouveaux arrivants dans la catégorie.

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
YARIS
19 580 €
22 580 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
COROLLA
23 680 €
30 680 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS7 CROSSBACK
34 900 €
39 900 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.