L’actu des sports mécaniques du 21 mai

Par Emmanuel Rolland | Le 21/05/2024 | Sports mécaniques

Formule 1

Verstappen s’impose à Imola sous la pression de Norris

Max Verstappen a signé une nouvelle victoire cette saison en remportant le Grand Prix d’Emilie-Romagne sur le circuit d’Imola, mais le pilote Red Bull a dû faire face au retour de la McLaren de Lando Norris dans les derniers tours.

Arrivée de Max Verstappen
Crédit photo : RedBull

Verstappen a signé la pole position lors des qualifications et a conservé son avantage au départ devant Lando Norris, qui s’était élancé à ses côtés sur la première ligne. Si le Néerlandais a dominé le début de course et a creusé un petit écart avec les pneus mediums, les choses ont changé lors du changement de gommes.

Alors que tous les leaders étaient chaussés de pneus durs, Verstappen commençait à éprouver des difficultés au niveau de l’équilibre de sa monoplace, et Lando Norris, vainqueur du Grand Prix précédent à Miami, commençait à revenir sur le leader du championnat dans les derniers tours. Finalement, le jeune Britannique échoue à seulement sept dixièmes, alors que Verstappen remporte une nouvelle victoire et creuse encore un peu plus l’écart au championnat.

Troisième devant ses supporters italiens, Charles Leclerc (Ferrari) reprend la deuxième place du championnat devant Sergio Perez (Red Bull). Oscar Piastri termine quatrième sur la deuxième McLaren et devance la seconde Ferrari, celle de Carlos Sainz. Suivent ensuite les deux Mercedes de Lewis Hamilton et George Russell, Sergio Perez, alors que Lance Stroll (Aston Martin) et Yuki Tsunoda (Racing Bull) complètent le top 10.

Prochaine étape dès le week-end prochain, avec le Grand Prix de Monaco.

Formule 2

Colapinto et Hadjar vainqueurs, Maloney sous pression

Franco Colapinto et Isack Hadjar ont remporté les deux manches de Formule 2 sur le circuit d’Imola, alors que le pilote de la Barbade, Zane Maloney, voit son avance au championnat se réduire.

Isak Hadjar sur le podium du circuit d’Imola
Crédit Photo: RedBull

Dans la course 1, Colapinto s’est emparé de la première place dans le dernier tour au détriment de Paul Aron, alors que Zane Maloney complétait le podium. Dans la seconde manche, le Français Isack Hadjar a pris sa revanche après une élimination sur accrochage la veille, en remportant son deuxième succès de la saison. Hadjar s’impose devant Gabriel Bortoleto et Joshua Dürksen. De son côté, Zane Maloney a connu une course frustrante, qu’il a terminé 11e et hors des points.

Au championnat, le natif de Bridgetown voit son avance réduite à cinq points sur Paul Aron, et à neuf points sur Hadjar, avant les deux prochaines manches ce week-end à Monaco.

500 miles d’Indianapolis : triplé Penske en qualifications

L’équipe Penske a signé le carton plein en décrochant les trois premières places sur la grille de départ des 500 miles d’Indianapolis. C’est Scott McLaughlin qui a signé la pole position, le jeune Néo-Zélandais devançant ses équipiers Will Power et Josef Newgarden.

L’équipe Penske
Crédit photo: Penske

La deuxième ligne est composée de deux pilotes Arrow McLaren : Alexander Rossi et Kyle Larson, ainsi que de Santino Ferrucci (AJ Foyet Enterprises).

La 108e édition des 500 miles d’Indianapolis se disputera dimanche prochain, le 26 mai.

Guadeloupe

Rallye Régional du Nord : Derussy au bout du suspense

Loïc Derussy a arraché la victoire lors du Rallye Régional du Nord, premier rendez-vous du Championnat de la Guadeloupe des rallyes. Le champion en titre, qui pilotait sa Mitsubishi Lancer Evo X R4, a devancé Sancho Willy Nalloumoutou-Sancho et sa Skoda Fabia R4… pour moins d’une seconde !

Derussy, copiloté par Manuel Codiamoutou, et Sancho-Nallamoutou, épaulé lui par Philippe Egouy, faisaient figure de grands prétendants à la victoire lors de cette deuxième édition du Rallye Régional du Nord, organisé par l’ASA Caraïb, et les deux hommes se sont en effet livrés un beau duel sur la route.

Le pilote de la Skoda Fabia tirait le premier en remportant les deux premières spéciales, mais Derussy répondait en se montrant le plus rapide dans l’ES3, et s’emparait du commandement. Si Derussy conservait l’avantage pour 1,5 seconde à l’issue de l’ES4, Nallamoutou-Sancho ripostait et reprenait à son tour la première place du rallye dans la l’ES5, pour seulement 36 secondes !

Finalement, Derussy s’imposait dans la sixième et dernière spéciale du rallye, et remportait la victoire pour… 93 centièmes de seconde ! Le troisième n’est autre que Stéphane Nègre, sur sa Citoën Saxo VTS.

Sur sa Peugeot 208 R2, Rudy Rodney termine à moins de dix secondes du podium final, mais remporte sa catégorie devant la Citroën C2 R2 de Jean-Marc Chaville. Pierre Nègre a mené sa Ford Escort RS Cosworth à la sixième place, d’un souffle devant la Peugeot 208 Rally 4 de Willy Theotiste.

Frédéric Vives (Subaru Impreza STi R4), Olivier Trésor (Renault Twingo RS R2 Evo) et Jean-Christophe Figaro (Peugeot 206 XS) complètent le top 10. 18 équipages étaient engagés sur l’épreuve, 15 ont rallié l’arrivée de cette épreuve qui consistait en six passages de la même spéciale Tivoli-Grosse Montagne (6.32 km) suite à un changement de dernière minute de la part des organisateurs, qui ont dû annuler les trois passages prévus sur le parcours de Petit Bourg.

Prochain rendez-vous : le Rallye des Grands Fonds, du 7 au 9 juin.

Supermotard Guadeloupe : carton plein pour Catorc

Giani Catorc a dominé les trois courses de la troisième étape du championnat de Guadeloupe de Supermotard à Jarry. Au volant de sa Husqvarna, le jeune Martiniquais de 16 ans a devancé des pointures comme Youri Catherine et Alan Labamar. Giani Catorc a commencé par signer le meilleur chrono lors des qualifications, avant de s’imposer de main de maître dans la première manche, puis de récidiver lors des deux autres manches au programme. Si Giani Cartoc sera contraint de faire l’impasse sur la manche de championnat du monde Supermoto le week-end prochain en Sardaigne, il sera bien au départ à Lohéac le 9 juin pour le prochain rendez-vous du championnat de France.

Réunion

MX2 : Deux top 10 pour Quentin Pugnières

Quentin Marc Pugnières s’est classé à deux reprises dans le top 10 lors des deux courses de championnat du monde de motocross (MX2) disputées ce week-end en France, sur le tracé de Saint-Jean d’Angely. Le pilote réunionnais, qui évolue sur une Kawasaki de l’équipe F&H Racing Team, a connu des qualifications difficiles mais a entrepris deux belles remontées dans les deux manches au programme, qu’il a conclu aux 8e et 10e rangs. Au classement général du championnat MX2, Pugnières pointe à la 10e place avant le prochain rendez-vous, le Grand Prix d’Allemagne, le 2 juin.

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Guyane
Bon plan oOvango
HYUNDAI
TUCSON
27 900 €
 
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
ALFA ROMEO
GIULIA
43 900 €
49 040 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS 3
31 113 €
35 380 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez nos bons plans autos en exclusivité et le meilleur de l’actu auto/moto en Outre-mer, chaque dernier jeudi du mois !

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *