Disparition du 50 cm3 2 temps : alors, plutôt scooter électrique ou 4 temps ?

Par Ophélie Vinot | Le 08/03/2022 | Moto

Nous en parlions dans l’article consacré à MecaScoot 974 à La Réunion. Depuis la norme Euro 5, on peut dire qu’il est désormais préférable, à moyen terme, de changer de cap en termes d’achat d’un nouveau 50 cm3. (Même si beaucoup — une majorité ? — ne veulent toujours pas s’y plier et persévère avec les 50 cm3 2 temps). Au moins deux alternatives s’offrent aux Réunionnais : opter pour le 4 temps ou pour l’électrique.

La perf’ et la complexité du relief réunionnais

Un relief propice aux 50 cm3 2 temps

Sur le territoire réunionnais, le 4 temps pose notamment problème en termes de reprise dans les côtes. Le relief de l’île étant particulièrement variable. Daniel Dexport, gérant de MecaScoot 974, rappelle la préférence des Réunionnais pour le 2 temps. Justement concernant la question de la capacité d’accélération de leur deux-roues : « les 4 temps montent beaucoup moins bien que les 2 temps. Les 50cm3 2 temps, ici, c’est la base, c’est ce que tout le monde recherche ». Avant d’ajouter que « le 2T est plus performant car il y a moins de friction et moins de force mécanique qui s’accumule dessus. Donc forcément, à cylindrée équivalente, le 2 temps est plus puissant ». Oui, mais on a dit qu’il fallait oublier le 2 temps. Quid de l’électrique ?

Le poids des motos électriques et les côtes à La Réunion

Les deux-roues électriques sont nécessairement plus lourds que leurs homologues thermiques. En effet, tout comme les quatre-roues, les matériaux utilisés pour les véhicules électriques, comme la batterie, ont un poids plus conséquent que les matériaux utilisés pour les véhicules thermiques. Qui dit véhicule plus lourd, dit plus faible performance (dans les côtes, notamment), en théorie. Néanmoins, la puissance de l’électrique n’est pas à sous-estimer pour autant, puisqu’à l’inverse du thermique, le véhicule est extrêmement réactif. Pour go2roues.com, spécialisé dans les scooters et motos électriques, c’est catégorique. « Au rayon des performances, un scooter électrique sera nettement plus performant qu’un scooter 4 temps. Bien que tous deux soient légalement limités à 45 km/h, les accélérations, couple et reprises de l’électrique sont bien plus présentes que sur le quatre temps », peut-on lire. 1-0 pour l’électrique.

L’avantage des 4 temps pour remplacer les 50 cm3 2 temps

Quant à l’éveil des sens et à la conduite, les avis seront sans doute plus partagés. Même si complètement différent des 50 cm3 2 temps, le 4T conserve le bruit d’un moteur thermique auquel est souvent très attaché le motard. L’odeur du carburant en affectionne également plus d’un. Côté électrique, évidemment, pas de bruit, pas d’odeur. La conduite, elle, est souvent décrite beaucoup moins agressive et plus souple par les propriétaires de véhicules électriques. Allez, un point partout : 2-1.

Le coût, une différence non-négligeable

Tant sur l’entretien que sur le prix du carburant, on en revient toujours aux mêmes arguments concernant les véhicules électriques. Ça pollue moins et ça coûte beaucoup moins cher au quotidien !

Le 1er mars, les Réunionnais ont de nouveau subi une hausse conséquente du carburant : + 0,10€ sur le Sans Plomb, passant ainsi de 1,59€ à 1,69€ le litre. Côté électrique, on est un peu plus serein. À titre comparatif, le ravitaillement d’un scooter 50cm3 thermique coûtera environ 10 fois plus cher qu’un scooter électrique. En revanche, côté autonomie, le thermique reste plus endurant que l’électrique. L’électrique à qui on reproche souvent sa (trop) faible capacité à rouler sans devoir recharger. L’inconvénient, à La Réunion, est indéniablement le manque de prises en station ou dans les lieux publics. Même si des efforts ont déjà été réalisés sur ce plan. On dit 3-2 ?
 
Le coût de l’entretien est également très différent entre les deux types de véhicule. Même si celui d’un moteur 4 temps se distingue déjà du 2 temps, le scooter ou la moto électrique n’en a, tout simplement, pas la nécessité. En cause : pas de circuit comme dans les moteurs 2T ou 4T, donc pas de vidange, pas de bougies,… 4-2, dit M. l’arbitre.
 
Le point bonus lié à l’aspect écologique peut-il être desservi à l’électrique ? Il semblerait qu’il n’y ait désormais plus de doute là-dessus. D’ailleurs, pour rappel, le gouvernement accorde des primes pour l’achat ou la location d’un véhicule électrique. Qu’il soit neuf ou d’occasion (les barèmes de l’année 2021 ont été prolongés jusqu’au 1er juillet 2022). Le bonus écologique permet de recevoir des aides, sans conditions de revenus, pouvant aller jusqu’à 6.000€. Score final : 5-2. L’électrique semble l’emporter…

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Guyane
Bon plan oOvango
VOLKSWAGEN
GOLF
32 201 €
36 701 €
Voir toutes les annonces
Guyane
Bon plan oOvango
NISSAN
100 NX
37 900 €
 
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C4
30 560 €
36 560 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *