L’actu du sport mécanique du 5 Mars

Par Emmanuel Rolland | Le 05/03/2024 | Sports mécaniques

Formule 1 

Max Verstappen sans rival à Bahreïn

Max Verstappen et Red Bull ont une nouvelle fois écrasé la concurrence lors du Grand Prix de Bahreïn, pour l’ouverture du championnat du monde de Formule 1. Le Néerlandais, triple champion du monde en titre, a fait honneur à son statut de favori à sa propre succession en s’imposant avec une avance de 22,457 secondes sur son équipier Sergio Perez, après avoir décroché la pole position lors des qualifications.


Deuxième, Sergio Perez confirme donc la nouvelle domination du clan Red Bull, le Mexicain concluant une belle remontée depuis sa cinquième place sur la grille de départ.

Troisième, Carlos Sainz est apparu comme le plus proche rival des Red Bull, et surtout le pilote le plus véloce du côté de chez Ferrari. L’Espagnol, parti quatrième, a vite pris l’ascendant sur son équipier Charles Leclerc, parti de la première ligne, mais en proie à des ennuis de freins lors des premiers tours. Le Monégasque termine finalement quatrième, au pied du podium.

Troisième au départ, George Russel (Mercedes) a pu faire illusion en début de course, mais le Britannique est vite rentré dans le rang, ne pouvant contrer la vitesse des Ferrari, et termine finalement à la cinquième place.

Lando Norris et sa McLaren concluent une course solide en sixième position, juste devant l’autre Mercedes, celle de Lewis Hamilton, auteur d’une course plutôt anonyme à Bahreïn.

Oscar Piastri, sur la seconde McLaren, puis les Aston Martin de Fernando Alonso et Lance Stroll, complètent le top 10.

A noter le week-end très compliqué de l’écurie Alpine, dont les deux monoplaces, pilotées par Esteban Ocon et Pierre Gasly, ont signé, comme on le craignait après les essais d’avant-saison, les deux derniers chronos des qualifications, ne pouvant faire mieux que les 17e et 18e rangs en course. Une débâcle confirmée par les départs, annoncés ce lundi, de deux cadres techniques majeurs de l’écurie : Matt Harman et Dirk de Beer.
Le prochain Grand Prix se disputera dès ce samedi, sur le circuit urbain de Djeddah, en Arabie Saoudite.

WEC :

Porsche en force, Peugeot en détresse

Les Hypercar Porsche ont monopolisé le podium lors de l’ouverture du Championnat du monde d’endurance WEC au Qatar, alors que la Peugeot de pointe, contrainte à l’abandon dans l’avant-dernier tour alors que l’équipe avait le podium en vue, a été finalement disqualifiée.

La victoire est ainsi revenue, après près de 10 heures de course, à la Porsche officielle #6 gérée par le Penske Motorsport, et pilotée par Kevin Estre, André Lotterer et Laurens Vanthoor. Le trio devance la Porsche #12 privée engagée par le Hertz Team JOTA, et emmenée par Will Stevens, Callum Illott et Norman Nato. L’autre Porsche officielle, la #5 de Matt Campbell, Michael Christensen et Frédéric Makowiecki, complète le podium final.

La Cadillac #2 termine quatrième devant la première des Ferrari, la #83, qui devance elle-même la première des Toyota, la #7, l’équipe japonaise ayant dû composer avec une Balance de Performance défavorable durant tout le week-end.

Quant à Peugeot, le week-end s’est avéré des plus frustrants. Auteur d’une belle performance en course, la #93 de Jean-Eric Vergne, Nico Müller et Mikkel Jensen a longtemps figuré aux avant-postes, et avait la deuxième place à portée de main avant de ralentir dans l’avant-dernier tour (sur 335 couverts au final !), victime d’un problème de pompe à essence. Pire encore : rétrogradée au 7e rang au drapeau à damiers, la Peugeot de pointe a dû s’immobiliser en bord de piste, et n’a pu rejoindre le Parc Fermé, ce qui lui a valu d’être purement et simplement disqualifiée par les commissaires.

On notera également les débuts d’Alpine, avec une 8e place pour la #35, de BMW, 11e avec la #20, et Lamborghini, qui termine à la 14e place avec la #63.

En GT3, la victoire est revenue à Porsche également, puisque c’est la #92 du Manthey Racing qui s’impose devant l’Aston Martin #27 Heart of Racing Team et l’autre Aston Martin, la #777, engagée sous la bannière du D’Station Racing.

MotoGP :

La saison repart au Qatar

C’est ce week-end que le MotoGP reprend ses droits, sur le même circuit de Losail au Qatar. Double tenant du titre, Francesco Bagnaia (Ducati) est le favori à sa propre succession, lui qui vient d’ailleurs de prolonger de deux années de plus avec la marque italienne. Bagnaia devra compter avec de nombreux rivaux, dont Marc Marquez, septuple champion du monde de la catégorie, et qui évoluera cette saison sur une Ducati (Gresini), après onze saisons sous les couleurs de Honda. Autre pilote Ducati, Jorge Martin (Pramac), entend bien prendre sa revanche après avoir rivaliser avec Bagnaia jusqu’à la toute fin de saison l’an passé.

Côté français, Fabio Quartaro repart pour une nouvelle saison avec Yamaha, aux côtés d’Alex Rijns, lui aussi ancien pilote Honda. Quant à Johann Zarco, il arrive chez Honda (LCR) après avoir roulé pour Ducati-Pramac ces dernières saisons.

Martinique :

Course de Côte du Marin : Rodrigue Theodore ouvre la saison

Rodrigue Théodore a remporté la Course de Côte du Marin, première épreuve de Course de Côte de la saison en Martinique, et qui se disputait ce dimanche 3 mars sous l’égide de l’ASA Tropic.

Après avoir conclu l’année 2023 sur une victoire à Gros-Morne, Rodrigue Theodore, accessoirement président du club organisateur, s’est une nouvelle fois imposé au volant de sa Volkswagen Polo R5 sur le parcours du Marin, signant son meilleur chrono en 0’48’’55.

Les écarts étaient faibles en fin de journée, puisque Theodore ne devance sur de 85 centièmes de seconde son rival le plus proche, Michael François Josephine sur son prototype GEMA 630 GT. Rudy Rodnet termine troisième au volant de sa Peugeot 208 VTI, avec un chrono de 0’53’’77, soit 4,37 secondes de plus que le vainqueur. Daniel Louison (Renault Clio RS) et Katia Dumar (GEMA 630 GT), complètent le top 5.

Pas de réussite en revanche pour Alexis Dabrowski au volant de son impressionnante Demon Car, victime d’un ennui électrique dès la première montée d’essai, et contraint de déclarer forfait pour le reste de la journée.

13 pilotes ont été classés lors de cette première épreuve de Course de Côte de la saison, qui constituait également le premier événement de l’année au calendrier de l’ASA Tropic.

Guadeloupe :

Youri Catherine et Giani Catorc, duel au sommet à Basse-Terre

Youri Catherine a dominé les épreuves de Supermotard à Basse-Terre à l’issue d’un superbe mano a mano avec le jeune Giani Catorc, lors du premier rendez-vous de compétition sur deux roues en 2024, orchestrée par le Club Sud Bikers.

L’affiche était belle à Basse-Terre, avec le champion du monde par équipe Youri Catherine venu en dernière minute se joindre à la fête, et rejoindre un plateau déjà relevé où l’on retrouvait le jeune et prometteur Giani Catorc, plus jeune pilote au départ de la catégorie, et au guidon d’une 350 cc alors que ses rivaux évoluaient sur des plus puissantes 450 cc. Si les deux hommes se sont effectivement livré une belle bataille, le dernier mot est finalement revenu à Youri Catherine, qui s’est imposé lors des trois manches au programme de la journée du dimanche 3 mars.

Giani Catorc, qui a signé le meilleur temps des qualifications, s’est ainsi classé deuxième des trois manches, ne lâchant jamais son rival d’une semelle, Steeve Dumanoir complétant le podium lors de la course 1, avant que Bruno Colonneau n’en fasse de même lors des deux autres courses. Julien Chérbubin complète le top 5 du classement général final.

On notera surtout que Youri Catherine et Giani Catorc ont livré un spectacle de grande qualité sur le parcours de Basse-Terre, les deux hommes se livrant une bataille acharnée, bien loin devant les autres concurrents, devant un public enthousiaste.

Il s’agissait là d’un excellent entraînement pour les deux champions venus de la Martinique. Giani Cartoc sera au départ de la première manche du Championnat de France de Supermoto à Val d’Argenton (16-17 mars). Youri Catherine sera lui en piste à Valence, en Espagne (21 avril), pour le premier rendez-vous du Championnat du monde Supermoto.

Dans la catégorie Challenger, Mindjy Barny termine en tête du classement de la journée grâce à ses deux victoires, l’autre vainqueur du jour étant Logan Bammy, Hervé Ludomir complétant le top 3 final.

Du côté des Scooter, Djamal Juste-Watt a remporté les trois courses au programme à Basse-Terre, devançant au classement Yanis Agat et Régis Pradel. Jules Paran a lui aussi décroché un podium ce dimanche dans la catégorie, mais n’a pu marquer de points dans la deuxième manche.

En Quad enfin, c’est Hubert Boucaud qui sort vainqueur de ce premier rendez-vous de la saison à la faveur de ses victoires dans les deuxième et troisième manches, devant Diego Bellon (deux fois deuxième) et Antonio Boucaud (une fois deuxième). Vainqueur de la première course, William Perse ne se classe que sixième de la journée, en raison de son score vierge dans la troisième manche.

Réunion :

Loïc Grondin 4e au Rallye des Côtes du Tarn

Le pilote réunionnais, associé à Benjamin Gary, a terminé quatrième au classement général au volant de sa Hyundai i20 R5 Rally2 lors du 38e Rallye National des Côtes du Tarn, disputée les 2 et 3 mars, et comptant pour la Coupe de France des Rallyes. Grondin, qui effectuait son retour en course après cinq mois d’absence, s’est montré satisfait à l’issue du week-end. « On s’est débrouillés comme on peut », a-t-il indiqué sur sa page Facebook. « On a super bien roulé, à part deux ou trois fautes, mais on apprend toujours et toujours. En tout cas, c’est de bon augure pour la suite. »

Caraïbes :

Zane Maloney impressionnant en Formule 2

Le pilote de la Barbade, Zane Maloney, a connu un début parfait en Formule 2, à l’occasion des deux premières manches de la saison, à Bahreïn. Maloney, qui dispute sa seconde saison en F2 sous les couleurs de l’équipe Rodin Racing, avait signé le quatrième temps des qualifications. Il s’est rapidement emparé du commandement dans la Course 1, pour décrocher son premier succès de la saison. Le natif de Bridgetown a récidivé dans la Course 2, avant de signer un deuxième succès de rang.

Emmanuel Rolland
  • Partager l'article sur :
Bons plans
Guyane
Bon plan oOvango
AUDI
Q5
46 600 €
 
Voir toutes les annonces
Guyane
Bon plan oOvango
HYUNDAI
TUCSON
28 600 €
 
Voir toutes les annonces
Guyane
Bon plan oOvango
HYUNDAI
TUCSON
27 900 €
 
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez nos bons plans autos en exclusivité et le meilleur de l’actu auto/moto en Outre-mer, chaque dernier jeudi du mois !

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *