Voies du TCSP : priorité au transport en commun !

Par Faustine Le Guillard | Le 24/02/2023 | Actu | Sécurité routière

  • Partager l'article sur :

En Martinique, le Transport Collectif en Site Propre (TCSP) a été une révolution pour bon nombre d'usagers. En effet, ce réseau et l’aménagement du territoire permettent aujourd’hui de stationner dans des parkings dédiés et d’accéder ainsi plus rapidement au centre-ville de Fort-de-France. Mais les voies du TCSP sont aussi les scènes de bon nombre d'abus.

« 7 blessés dans le TCSP pour non-respect de la signalisation par un automobiliste», « une piétonne renversée par un deux-roues au niveau des voies du TCSP », « un cycliste renversé par un BHNS alors qu’il tentait de traverser la voie du TCSP», « un taxi collectif et une voiture entrent en collision sur la voie du BHNS, au niveau du Fort-Saint-Louis »….

Les voies du BHNS (Bus à haut niveau de service) sont devenues le terrain de jeu de conducteurs imprudents, qui, par goût du frisson ou souci de temps, circulent sur ces voies réservées et causent fréquemment des accidents.

À vide, un BHNS pèse 23 tonnes et rempli, environ 38 tonnes. Un poids qui laisse présager la distance nécessaire pour que le véhicule s’arrête totalement, même s’il ne circule pas à grande vitesse.

Une législation claire

Selon l’Article R 412-7 du code la route, « lorsque sur la chaussée, une voie de circulation réservée à certaines catégories de véhicules est matérialisée, les conducteurs d’autres catégories ne doivent pas circuler sur cette voie ».

Les couloirs du BHNS sont, en Martinique comme ailleurs, principalement réservés à ce transport propre. Les véhicules d’intérêt général, comme les pompiers, les ambulances ou encore la police peuvent aussi y circuler « en faisant usage de leur avertisseur spécial en cas d’urgence ». Les taxis de place bénéficient également de cette dérogation et roulent sur ces voix contrairement aux taxis collectifs qui sont, quant à eux, obligés de circuler sur les axes routiers.

Jusqu’à fin 2022, les taxis de place circulaient donc librement sur les voix du TSCP. Désormais restreints à la zone entre Canal Alaric et l’aéroport, ils sont en attente du renouvellement de cette autorisation.

Les bonnes habitudes

Intégré à la voirie, le TCSP nécessite le partage de celle-ci avec tous les usagers. Une organisation à l’origine des zones en damier, zones de croisement entre les flux.

Les horaires de passage sont définis, à distance, par des ordinateurs et sont affichés aux différents arrêts. Ainsi, la circulation d’usagers non-autorisés ou l’encombrement de ces espaces faussent la mesure des temps de parcours des BHNS et perturbe l’ensemble du trafic.

La règle à retenir ici est bien celle de la priorité absolue du TCSP aux carrefours!

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
HONDA
CIVIC
18 990 €
 
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C3
18 320 €
22 820 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C3 AIRCROSS
19 900 €
29 260 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez nos bons plans autos en exclusivité et le meilleur de l’actu auto/moto en Outre-mer, chaque dernier jeudi du mois !

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *