Une voiture sans permis dès 14 ans : la Citroën AMI

Par Laurent Dubois | Le 04/11/2021 | Essais

La jolie bouille de l’Ami fait tourner les têtes ! De l’extérieur, le charme agit. À bord, un peu moins : Citroën s’est concentrée sur l’essentiel. Le contact enclenché, l’accélération de cette voiture sans permis est suffisante pour se faufiler en ville : comptez dix secondes pour atteindre la vitesse de 44 km/h, sans passager.

Une vraie citadine

Les fenêtres s’ouvrent à moitié, à la manière des 2 CV. Avec seulement le warning, la ventilation et le dégivrage avant, les commandes tombent rapidement sous la main. Par fortes chaleurs, le conducteur risque donc de vite suffoquer. Si le porte-gobelet est anecdotique, le port USB pour recharger son smartphone et le support de fixation font mouche.
Par ailleurs, même sans coffre, les rangements sont nombreux dans l’habitacle et l’emplacement réservé à une valise cabine est ingénieux.

La sécurité en question

Les dimensions réduites (2,41 m de long soit 9 cm de moins qu’une Smart première génération) invitent à se faufiler mais le rétroviseur central manque cruellement.
Si la tenue de route est irréprochable, il faut doser le freinage  dépourvu d’ABS, sous peine de déraper sur chaussées humides. Exit également la condamnation centralisée et la mousse très dure des sièges ne ménage pas le dos. Heureusement, l’autonomie annoncée est quasiment respectée : 60 km en test, la voiture se rechargeant en 2h30 sur une prise de courant classique. Suffisant pour faire une escale en ville.

L’Ami remplit donc sa mission de promeneuse pour trajets courts et permet à tous, dès 14 ans (avec le BSR) et pour quelques dizaines d’euros par mois, de se faire la main.

  • Partager l'article sur :
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *