Les Superbikes 2022 : les nouveautés en 1000 cm3 (partie 2)

Par Pauline Delnard | Le 11/03/2022 | Conseils achat / vente | Guides & Essais | Moto

  • Partager l'article sur :

Les sportives : la catégorie que nous admirions tous plus jeune.. A l’époque, cette catégorie de moto avait un poids conséquent, néanmoins elles étaient rugissantes et impressionnantes. Aujourd’hui, beaucoup de marques phare dans le monde telles que Aprilia, Yamaha et Honda, développent de plus en plus ces superbikes grâce à leur expérience acquise lors des épreuves reines comme le motoGP.

À l’heure actuelle, les superbikes embarquent avec elles, une technologie hors norme ; elles sont désormais presque aussi légères que des roadsters, avec plus de 200ch au moteur et plus de 300km/h en vitesse de pointe ! Un châssis constitué de matériaux avancés et des freins surdimensionnés. Tous ces arguments rendent la conduite des superbikes facile et intuitive sur piste comme sur route.

Nous vous retrouvons pour la PARTIE 2 dans cet article, les nouveautés Superbikes de la marque Ktm, Bmw et Ducati en sportive catégorie 1000cm3 pour l’année 2022 : des marques d’exception, et pour cause, elles allient noblesse et performance. 

KTM 

RC8 C

Une autrichienne dérivée du MotoGP avec l’équipe Tech3, la RC8 est apparu en 2004. A cette époque, la RC8 était sur un rapport de 155ch pour 200kg. Eh oui, Ktm était déjà en avance sur son temps, c’est ainsi pour cela qu’on associe désormais  « performance » à cette marque. Pour l’année 2022, une offre exclusive a été faite : 100 exemplaires de superbikes pour un montant de plus de 35 000€ à saisir sur Internet. Victime de son succès, les superbikes se sont vendues dans leur intégralité en moins de 5 min.

Au niveau esthétique :

Une couleur unique, par laquelle nous pourrions la reconnaitre de tous ! Bien évidemment le orange propre à Ktm. Cette RC8 C reprend tout à fait les carénages du MotoGp avec des winglets intégrés pour une assise supplémentaire lors des roulages à haut vitesse. En addition, la hauteur de la selle a été revue légèrement à la hausse puisqu’elle est désormais à  840 Mm contre 845mm pour la génération précédente ; elle reste accessible aux personnes de moyennes et grandes tailles.

Au niveau moteur :

Un bicylindre en ligne, d’un alésage et d’une course de 90,7 x 68,8 mm ; le constructeur autrichien annonce une puissance de 128ch et 125Nm de couple dès 10 500 tr/min pour seulement 140 kg ! Et pour cause, l’épaisseur du cadre et du moteur a été réduit afin d’alléger l’ensemble. Bien qu’elle ne soit pas la plus puissante sur papier, elle garde néanmoins un excellent rapport poids/puissance. On garde une boite traditionnelle à 6 rapports avec un embrayage anti-dribble. Celui-ci donne 2 avantages : limiter le blocage de la roue arrière lors des gros rétrogrades en plus du confort de conduite offert par la souplesse de l’embrayage au levier. Son réservoir d’une capacité de 16L est placé en dessous de la selle afin d’optimiser le parfait équilibre de la moto. Une belle bête qui consomme en moyenne 6,8L/100km.

Une moto telle d’exception sera livrée avec des pneus Pirelli SPA.

Au niveau électronique :

On garde un bel écran TFT de 5’’ pouces avec des informations essentielles typées piste : Gps comprenant la position de la moto, un chrono, le nombre de tour effectué, la vitesse et différents témoins. Toutes les données sont enregistrées dans la centrale AIM Race studio. À la manière des MotoGp, le commodo gauche reprend les 3 boutons des motos de piste : bleu vert et rouge pour régler le frein moteur et le limiteur de vitesse dans le paddock. De série, la moto possède un Shifter Up & Down, réglé précisément pour un gain de temps maximum dans la montée et descente de rapport.

Au niveau du châssis :

Opte pour un châssis de course composé d’un cadre treillis d’acier et de chrome molybdène et d’un bras oscillant en aluminium afin d’atteindre un total de 150kg. La partie cycle à l’avant est dotée d’une fourche CNC Wp Apex Pro fait entièrement d’aluminium, diamètre 43mm, d’un débattement de 120mm bien évidemment réglable en précharg, détente et compression. La nouveauté : la fourche offre désormais un écartement personnalisable, pour plus ou moins de maniabilité : en position 26 ou 28mm. À l’arrière, l’amortisseur WP Apex Pro d’un débattement de 120mm est lui aussi réglable en précontrainte, détente et compression. Les jantes forgées en aluminium de la marque Dymag avec un système de changement de roue rapide. Enfin, son empattement de 1 400mm, aussi courte si ce n’est plus courte qu’un roadster, lui confère une agilité hors paire.

Au niveau du freinage :

A l’avant, la RC8 est équipée d’un double disque d’un diamètre de 290mm, mordu par 2 étriers radiaux monobloc Brembo SPA Stylema 4 pistons en titane. A l’arrière, simple disque, diamètre 230mm, étrier Brembo 2 pistons. La superbike bénéfice d’un disque diamètre 220mm avec 1 étrier double piston.

Retrouvez plus d’information pour les superbikes à la Réunion auprès du concessionnaire Top Moto et Boutik Moto.

Les rideurs : Ready to race ?

BMW 

S 1000 RR

Une allemande née pour la compétition. Après le succès de la HP4, la firme bavaroise souhaite aujourd’hui proposer une S 1000 RR « tout en un ». Cette nouvelle génération est plus légère, plus performante puisqu’elle affiche un total de 197kg et plus de 300km/h au compteur en vitesse de pointe. Plusieurs packs de personnalisation sont disponibles dans le but de rendre votre moto unique. Cette nouvelle superbike dispose de nouveaux coloris, un mode de conduite Pro et quelques kilos en moins ! Si la posséder fait partie de vos rêves les plus fous, la hauteur de selle de ce millésime est de 824 mm : une hauteur qui la rend très accessible à un maximum de personnes !

Au niveau esthétique :

Chaque version adopte une nouvelle génération de phare. Alors que l’ancienne version optait pour un phare cyborg, cette nouvelle version est soulignée par des phares en forme d’yeux agressifs. Cette sportive est disponible en 3 coloris : Mineral grey metallic, Black storm metallic et Light white uni/Racing blue metallic/Racing red uni. Les carénages ont été parfaitement étudié pour davantage d’aérodynamisme au sol à très grande vitesse.

La BMW S 1000 RR est l’un des motos les plus abordables en version stock. A cela, chaque motard peut ajouter différents packs afin de personnaliser sa monture :

  • Pack M : un coloris spécial ; 3 mode de conduite Race Pro avec différentes assistances supplémentaires (Pit Lane Limiter, Launch Control, Hill Start Control Pro, contrôle de glissière, de freins) ; des jantes en carbone M ; des disques de freins plus performants ; une batterie Lithium plus légère
  • Pack Dynamic : un amortissement dynamique pour un
    pilotage plus précis ; régulateur de vitesse électronique ; des poignées chauffantes
  • Le Pack Race : Mode de conduite Pro, Jantes en alliage, Batterie en Lithium, un châssis amélioré
  • Pack passager : une selle et des reposes pieds supplémentaires
  • Le Pack Carbone : Peinture UV, un look plus élégant, un poids optimisé
  • M Billet Pack : des commandes reculées, des leviers et des protèges carters finition M

Au niveau moteur :

Un 4 cylindres en ligne de 999cm3, d’un alésage et d’une course de 80 x 49.7 mm. Si votre question est : qu’est ce qui change des versions précédentes ? Eh bien, le constructeur annonce une puissance officielle de 207 ch à 13 500 tr/min et 113 Nm de couple dès 11 000 tr/min. Le régime maximal au rupteur est de 14 600 tr/min. La BMW possède 4 soupapes en titane par cylindre, des arbres à cames d’admission variables BMW ShiftCam. Même si les normes sont de plus en plus strictes; BMW nous livre des motos de plus en plus puissantes d’année en année. La consommation reste l’une des plus basses puisqu’elle est de 6,4L/100km pour un réservoir d’une capacité de 17L au total.

Au niveau électronique :

L’un des points forts de la marque : son électronique. BMW a toujours été reconnu pour son impressionnant pack électronique ; énormément d’assistances intégrés dans un écran géant de 6,5’’ pouces de type TFT de couleur. La marque allemande se positionne sur la 1ère marche des motos les plus équipées au monde !
On retrouvera différentes assistances Superbikes telles que le :

  • Traction Control, Launch Control, Slide Control, Antiwheeling, Antipatinage, HSC : les assistances électroniques incontournables de base pour un controle total de sa machine.
  • Ride by wire : confère à la S 1000 RR, une sensibilité d’accélération impressionnante. Tourner la poignée se fera d’une facilitée pour une réponse des gaz extrême.
  • Enginemappings : Rain, Road, Dynamic, Race ; 3 autres modes sont prévus dans le pack M
  • ABS-settings : pour une stabilité décisive lors de vos grosses phases de freinage, l’ABS s’adapte selon le mode de conduite engagé.
  • Embrayage anti-dribble avec un auto-renforcement pour un passage de rapport en douceur et un rétrogradage sans glisse.
  • Shifter Assist Pro : commande la montée et la descente de rapport de manière fluide et rapide. Vous gagnerez ainsi un temps précieux pour chaque tour effectué.
  • DDC : le Dynamic Damping Control adapte l’amortissement de la moto en fonction de la route empruntée. Afin la logique du « tout en un », vous possédez désormais des suspensions à la fois pilotées et manuelles.

Au niveau du châssis :

Un tout nouveau cadre périmétrique et un bras oscillant en aluminium afin de perdre quelques kilos et d’obtenir encore plus de stabilité. Le train avant est fait d’une fourche inversée de 45mm pour un débattement de 120mm, alors que la plupart des fourches sont de diamètre 43, elle reste réglable en précontrainte, détente et compression. L’amortissement piloté DDC (adaptatif selon la cartographie) peut être couplé en option à la fourche pour une stabilité sans faille. L’ amortisseur arrière quant à lui; d’un débattement de 120mm, bénéficie de nouveaux réglages pour un supplément de stabilité et de maniabilité. Enfin les jantes en aluminium sont d’une dimension de 120/70/17 à l’avant et en 190/55/17 à l’arrière (en option, celles ci peuvent être en carbone).
Pour cette année 2022, tout a été pensé pour obtenir une meilleure stabilité et davantage de maniabilité.

Au niveau du freinage :

Equipée à l’avant d’un double disque de 320mm, de 2 étriers monobloc radiaux 4 pistons BMW (remplaçant des brembo) ; à l’arrière, d’un disque d’un diamètre de 220mm, étrier 1 piston, ABS BMW Motorrad semi-intégral.

Retrouvez plus d’information pour les superbikes à la Réunion auprès de la concession Bavaria Moto.

Ducati

Panigale V4 :

Née en 1991 avec la 851, la 888 remportera le titre mondial SBK ; viendra ensuite la 916 de 1993 et ses 2 victoires mondiales en 1994 et 1995. Après 25 ans de Superbikes, elles sont désormais 8 sur la ligne de départ en MotoGP. Toute cette expérience acquise durant ces années, inscrit dans cette nouvelle Ducati 1 199 Panigale V4, l’ADN d’une championne !

Au niveau esthétique :

L’aérodynamisme est un point crucial sur les superbikes de nos jours. Les nouveaux déflecteurs d’air sur 2 plans donne un appui de 37kg supplémentaire à plus de 300km/h. Soyez convaincu que sans cela, vous partirez littéralement en arrière. Cette Panigale sera disponible dans une unique couleur : le rouge.

Au niveau moteur :

Un beau bloc 4cylindres en V à 90° de 1 103 cm3, d’un alésage et d’une course de 81 x 53,5 mm, est dérivé de la Desmosedici Stradale MotoGP. Le constructeur annonce une puissance de 215,5ch à 13 000 tr/min et 123,6 Nm de couple à 9 500 tr/min pour seulement 174kg ! Tout le potentiel de cette machine arrive très tôt dans les tours, et ce, grâce au vilebrequin contrarotatif (qui tourne à l’inverse du sens des roues) et son spécial ordre d’allumage. Elle bénéficiera bien entendu d’un quickshifter Up&Down qui vous assistera dans vos montées et descentes de rapports.
Un tel moteur demande énormément d’air pour fonctionner; Ducati a alors ajouté 4 entrées d’air dans les carénages latéraux en plus de son radiateur déjà imposant à l’avant. La consommation reste l’une des plus importantes puisqu’elle est de 7,6L/100km pour un réservoir d’une capacité de 17L au total, cela offre peu d’autonomie…
La démultiplication de boite a été revue puisque la transmission a été allongé sur les rapports 2nd et la 6ème. Pourquoi ? Dans l’unique but de gagner de temps : cela vous évitera de passer le 3ème parce que vous manquez d’allonge en 2nd et de rétrograder de suite. L’allonge de la 6ème vous donnera quelques km/h en plus par rapport à la génération précédente.

Au niveau électronique :

Ducati équipe son ultime superbikes, de nombreuses assistances électroniques que l’on peut visualiser grâce à leur nouvel écran TFT de 5’’ pouces. L’interface a été revue afin d’avoir une navigation plus simple dans les nombreux menus qui la composent.

Maps de conduites :

° Full : l’ensemble des assistances électroniques sont éteints. Ducati vous offre une pure expérience en laissant place à votre pilotage : voues êtes le seul maître à bord.
° High/Medium : les différentes assistances électroniques seront engagées selon les différents niveaux que vous aurez paramétrer, pour plus ou moins de sensation.
° Low : la moto se bridera naturellement à 150ch au lieu de 217ch, cela vous laissera le temps de dompter la bête ou d’adopter une conduite plus coulée et agréable pour les jours du quotidien.

  • ABS Cornering : avec 3 réglages possibles, celui ci vous assiste en courbe pour une stabilité optimale.
  • DTC : Ducati Traction Control, réglable sur 7 positivions différentes, contrôle la délivrance de la puissance malgré l’ouverture des gaz pour éviter les glisses de la roue arrière. Le TC est un élément qui paraît essentiel sur une machine de 215ch.
  • DSC : Ducati Slide Control réglable sur 2 positions, il tient compte des informations livrées de la centrale inertielle à 6 axes. Vous retrouverez principalement l’angle d’inclinaison de la moto dans tous les plans.
  • DWC : Ducati Wheelie Control vous assiste sur l’ouverture des gaz pour que vos départs soient les plus performants possibles. Il gère l’ouverture des gaz pour une accélération optimale à l’arrière tout en plaquant au maximum la roue avant au sol.
  • DPL : Ducati Power Launch, réglable sur 3 niveaux, est une aide au départ rapide en réduisant le patinage de la roue arrière.
  • QuickShifter up/down parfaitement réglé pour une montée et descente de rapport fluide et sans effort.
  • EBC : Engine Brake Control controle la force du frein moteur en évitant les déséquilibres de la roue arrière lors de la descente des rapports à haut régime.

Au niveau du châssis :

Toute la partie cycle a été retravaillée dans le but d’avoir une moto la plus légère possible, et une stabilité, rigidité qui pourront être mise à l’épreuve. Pour l’année 2022, la Panigale se dotera d’un cadre fait de magnésium léger. Le monobras est fait en aluminium coulé.
Les suspensions composées d’une fourche inversée Ohlins NPX Smart EC 2.0 diamètre 43mm, d’un débattement de 125mm avec quelques particularités : la compression se réglera sur la tête de fourche gauche alors que la détente se réglera sur le fourreau droit. On ajoute à cela un amortisseur de direction de type Sachs. La panigale V4 est sans doute équipée de l’une des meilleures fourches Öhlins jamais crée afin de garantir une stabilité hors pair même lors de vos plus grandes vitesses. A l’arrière nous avons un amortisseur Öhlins TTX36 Smart EC 2.0 piloté d’un débattement de 130mm, réglable en précharge, compression et détente. Les jantes en aluminium sont d’une dimension de 120/70/17 à l’avant et en 190/55/17 à l’arrière.

Enfin, cet ensemble nous donne un empattement de 1 469mm au total.

Au niveau du freinage :

Equipée à l’avant d’un double disque de 330mm, de 2 étriers monobloc radiaux 4 pistons Brembo M4.30 Stylema ; à l’arrière, d’un disque d’un diamètre de 245mm, étrier 2 pistons Brembo.

Retrouvez plus d’information sur les Superbikes à la Réunion auprès de la concession Sogecore.

oOvango le Mag vous dit à bientôt pour d’autres articles sur les nouveautés 2022 roadster et trail !

Les Superbikes 2022 : les nouveautés en 1000 cm3 (partie 1)

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
LAND CRUISER
60 990 €
63 990 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
TOYOTA
YARIS
20 580 €
23 580 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C4
25 490 €
32 990 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *