La direction assistée de votre voiture : comment en prendre soin ?

Par Mario Dakpogans | Le 13/04/2022 | Conseils achat / vente | Guides & Essais

Les nouvelles voitures sont aujourd’hui équipées d’un dispositif qui aide le conducteur à tourner plus facilement les roues : la direction assistée d’une voiture. Mais comme toute pièce maitresse d’un véhicule, la direction assistée est parfois sujette à des pannes et peut cesser de fonctionner. Il est important de l’entretenir afin d’éviter un dysfonctionnement de cet élément essentiel à la conduite. Voici une rubrique qui explique tout ce qu’il y a à savoir sur la direction assistée et comment en prendre soin.

C’est quoi la direction assistée d’une voiture  ?

La direction assistée d’une voiture désigne un dispositif d’aide à l’orientation des roues de celle-ci. Pour faire simple, il s’agit d’un système d’aide au conducteur destiné à réduire l’effort fourni lors du braquage des roues pour faciliter les manœuvres. Elle réduit donc l’effort que doit fournir le conducteur pour diriger le véhicule. On la retrouve sur toutes les voitures neuves sorties ces quinze dernières années. À en croire certains témoignages, cette technologie a fait son apparition en 1876 et s’est améliorée progressivement jusqu’à nos jours. La Porshe 964 Turbo par exemple avait une direction peu assistée. Les dernières voitures inventées ont par contre une direction assistée plutôt complète.

Aujourd’hui, on peut qualifier la direction assistée d’une voiture de système évolué et complexe. Il comprend plusieurs composants tels que : la pompe de servodirection, le capteur de vitesse, le volant, le liquide de servodirection, la crémaillère de direction et le tirant.

Comment fonctionnement le système de direction assistée

Dans une voiture qui n’est pas équipée de ce dispositif, le volant offre une certaine résistance lors du braquage des roues. Cela rend difficiles certaines manœuvres critiques comme le stationnement de la voiture. C’est cette résistance que le dispositif de direction assistée permet de réduire grâce à un système électrique, hydraulique ou hydro-électrique. Elysée Filaumart alias Zézé, camionneur et pilote de rallye, déclarait que c’était très épuisant de conduire sans la direction assistée qui avait eu un souci et ne fonctionnait plus lors du 1000 km en 2021.

Pour garantir la sécurité du véhicule et des passagers, le système de direction assistée voiture est opérationnel à très basse vitesse (en dessous de 10 km/h). Il se désactive progressivement en fonction de l’augmentation de la vitesse.

Quels sont les différents types de direction assistée qui existent ?

On dénombre trois différents types de direction assistée d’une voiture à ce jour. Il s’agit de : la direction assistée électrique, la direction assistée hydraulique et de la direction assistée électrohydraulique.

La direction assistée électrique

La direction assistée électrique est encore appelée EPS (Electric Power Steering) ou DAE (Direction Assistée Électrique). Il s’agit d’un système composé d’un moteur électrique, d’un calculateur et d’un capteur de couple. En dehors de ce rôle de réduction de l’effort du conducteur sur le volant, la D.A.E réduit également les émissions de dioxyde de carbone. Il permet aussi de réaliser des économies d’essence de l’ordre de 0,4 litre sur 100 kilomètres.

La direction assistée hydraulique

Contrairement à l’EPS, la direction hydraulique a un circuit hydraulique composé d’une pompe, un réservoir, d’un bloc d’assistance et d’un distributeur. La pompe hydraulique est utilisée ici pour appliquer la bonne tension sur les roues. Une courroie d’entrainement accessoire fait tourner la pompe pour créer et pousser la pression de l’huile de direction assistée. L’huile est ainsi envoyée vers le boîtier de direction qui va le renvoyer, sous une pression basse, au bloc d’assistance selon la direction (gauche à droite ou droite à gauche).

La direction assistée électro hydraulique

Celle-ci fonctionne grâce à une pompe hydraulique et par un moteur électrique comme sur une EPS. Elle comporte un calculateur qui optimise le système, permettant de consommer moins de carburant.

Comment savoir si la direction assistée est HS ?

Les soucis avec la direction assistée se détectent facilement. Si le système d’aide à la conduite d’une voiture se détériore ou est proche de la panne, le conducteur devrait le remarquer à chaque manœuvre. En effet, toutes les manœuvres deviendront plus difficiles à réaliser. Le volant du véhicule devient dur et il faut forcer pour orienter les roues dans la direction souhaitée lorsqu’on effectue un simple créneau. Cette situation peut se faire ressentir uniquement lorsque le volant se tourne vers le gauche, ou lorsqu’il se tourne uniquement vers la droite. Il peut aussi arriver que le durcissement se fasse ressentir lorsque le volant est tourné vers les deux côtés. Tout dépend de ce qui a provoqué la casse. Un grondement ou un sifflement sourd peut aussi être signe d’une direction assistée hors service.

Comment savoir si la pompe de direction assistée est en panne ?

Aujourd’hui, le système de direction assistée électrique est celui qui gagne le plus du terrain. Toutefois, si vous possédez une voiture équipée d’une direction assistée hydraulique, vous devez connaitre un certain nombre d’informations sur la pompe de direction assistée qui est l’élément capital du système.

Cinq différents signes permettent de savoir si une pompe de direction assistée est défectueuse ou en panne. Il peut s’agir d’un (ou d’une) :

  • Sifflement  ;
  • Volant raide ou lent à réagir  ;
  • Grincement en tournant la roue  ;
  • Couinement au démarrage de la voiture  ;
  • Flaque rouge-brun sous le véhicule.

Lorsque vous remarquez un de ces éléments, rendez-vous auprès d’un mécanicien professionnel pour faire inspecter la pompe.

Pourquoi mon assistance de direction ne fonctionne plus ?

La direction assistée est un élément important de la mécanique automobile. Comme c’est le cas avec toutes les autres pièces maitresses, il peut arriver que ses composants s’usent et entrainent une panne dans tout le système. C’est la raison pour laquelle, il faut déterminer l’origine exacte de la panne avant de penser à le réparer. Plusieurs causes peuvent être responsables d’une telle panne. Voici quelques-unes :

  • Un niveau des fluides en dessous du niveau habituel  ;
  • Une défaillance du vérin d’assistance  ;
  • Une absence de pression hydraulique  ;
  • Une soupape régulatrice endommagée  ;
  • Une pompe d’assistance corrodée  ;
  • L’usure du joint d’étanchéité.

Comment réparer une direction assistée défaillante ?

Si vous remarquez l’un des symptômes qui indiquent un problème avec le dispositif de direction assistée de la voiture, contactez immédiatement un professionnel pour prendre un rendez-vous avec celui-ci. Réparer la direction assistée d’une voiture peut nécessiter des coûts importants parce que vous devrez changer des composants. C’est pourquoi il est important de penser à l’entretenir régulièrement pour prévenir.

L’entretien

Pour veiller au bon état de la direction assistée, il est essentiel de vérifier constamment le niveau des liquides. En effet, la direction assistée fonctionne grâce au LHM pour les suspensions hydropneumatiques et à l’huile pour les boîtes automatiques. Le contrôle de leur niveau est primordial, pour éviter une usure prématurée et donc la casse.

Cependant, les fluides finissent quand-même par s’user et des composants nocifs peuvent entrer dans le mécanisme. Alors, il faut donc vidanger et purger le système de direction assistée. Tous les 4 à 5 ans, le système de la direction assistée doit être totalement vidangé.

Le coût de la réparation

Si vous n’êtes pas en mesure de réaliser la vidange vous-même, les garages automobiles offrent des forfaits pour réaliser cette opération sur votre direction assistée. Vous devez compter en moyenne 70 euros pour vidanger le système.

Dans le cas où la direction assistée devient HS, il faut changer des composants. Par exemple, une pompe hydraulique coûte en moyenne 500 euros. Prévoyez entre 1000 euros et 1200 euros si tout le système doit être changé en entier.

  • Partager l'article sur :
Bons plans
Martinique
Bon plan oOvango
CITROEN
C4
37 680 €
42 680 €
Voir toutes les annonces
Martinique
Bon plan oOvango
DS
DS7 CROSSBACK
57 380 €
71 180 €
Voir toutes les annonces
Guyane
Bon plan oOvango
HYUNDAI
KONA
26 901 €
29 901 €
Voir toutes les annonces
Newsletter

Recevez le rendez-vous du week-end dans votre boîte aux lettres

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.